Saint Algue manage le nombre!

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Saint Algue manage le nombre!
  • Créé le : 27/09/2004
  • Modifé le : 27/09/2004
La coiffure est un secteur d’activité que la franchise révolutionne en profondeur. Nouveaux métiers, nouveaux modes de gestion, d’animation et de formation, nouvelle approche du développement… Cyrille Bach, directeur de l’animation des franchisés multi-salons, témoigne pour l’enseigne Saint Algue de ces bouleversements.

L’immeuble du Groupe Régis dresse sa façade dans un des quartiers les plus vivants de Paris, entre gare de l’Est et gare du Nord. Le groupe REGIS France résulte de la fusion du groupe JLD (450 unités) et du groupe des marques Saint Algue (lui-même constitué des marques Saint Algue, Coiff & Co, Intermède et City Looks) soit 580 salons. REGIS Corp a racheté à Gérard Glémain en 2002 le groupe des marques Saint Algue et en 2003 le groupe JLD à Monsieur Jean Louis David.

« Nous avons centralisé les outils de gestion, dit Cyrille Bach, mais Régis n’a pas touché aux enseignes ». Et le poste de Cyrille Bach n’est pas lié à une « américanisation » des structures. Il est lié à un développement naturel -et croissant- des franchisés multi-salons dans le Groupe. « Chez saint Algue, les 57 multifranchisés ont de 3 à 19 salons, et pésent plus de 50% de Saint Algue » explique Cyrille Bach.

La coiffure, rappelle Cyrille Bach, a des ratios simples : la masse salariale pése de 35 à 40% du CA… Son rôle est d’aider et de conseiller les franchisés multisalons dans les domaines du social, du management, du marketing, sans pour autant s’ingérer dans les affaires du franchisé. « Anticiper coûte toujours moins cher, rappelle Cyrille Bach. Récemment, un franchisé multisalons a réuni toute son activité sur une seule sociéte, monté un comité d’entreprise… Il est toujours préférable que la démarche vienne du patron. »

Et restructuration des opportunités de carrière : « Toujours pour aider ces multi franchisés à mieux travailler, se sont mis en place ce que l’on appelle des district managers. En dépit du titre, ce sont des salariés des salons qui ont un fort relationnel et des aptitudes au management, et assurent, pour les salons d’un même franchisé, des missions de gestion, de coordination; leur rôle est de superviser un groupe de 8 à 10 salons » rapporte cyrille Bach. 

 Ainsi se développe Saint Algue, sur un rythme que l’énergie commerciale et artistique de ses équipes poussent.

« Vous entrez à 16 ans comme apprenti, vous devenez coiffeur ou technicien, puis collaborateur relais, puis manager, puis associé minoritaire ou majoritaire, puis district manager, puis franchisé… Vous pouvez aussi devenir responsable artistique pour un franchisé multisalons… Et c’est ainsi que le réseau progresse! », conclut Cyrille Bach, énergique brasseur d’informations et de bonnes pratiques.

Extrait du Journal de la Franchise

Plus de franchises
Franchise MIDAS MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise NORAUTO NORAUTO

Centre auto et Station service

Apport : 100 000€

Franchise Esthetic Center Expert Minceur Esthetic Center Expert Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise MONDIAL TISSUS MONDIAL TISSUS

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise DELKO DELKO

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

Franchise LAFORET FRANCHISE LAFORET FRANCHISE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Esthetic Center Expert Minceur continue à transformer progressivement les unités de son parc aux couleurs du nouveau concept. Les centres représentent désormais un concept unique d’institut de beauté augmenté d’un institut basé sur l’expertise minceur. 4 centres transformés au nouveau concept L’histoire de Relooking Beauté Minceur a commencé en 1985 avec la naissance […]

L'Indicateur de la Franchise

L'Indicateur de la Franchise

Fraîchement débarqué chez l’expert du rééquilibrage alimentaire dietplus, Yohann Leveau, adhérent à Corbeil-Essonne livre ici son premier bilan positif après ses premiers mois d’activité et fait part de son fort optimisme pour l’année à venir. Depuis l’ouverture de votre centre en octobre dernier, êtes-vous satisfait de vos résultats ? Je suis très satisfait. J’ai en moyenne […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Plus que PRO

Rejoignez le 1er (et le seul) réseau expert en avis clients

Apport : 0€

CA moyen : 120 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.