Que sont devenus les exposants du salon de la Franchise 1992 ?

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Que sont devenus les exposants du salon de la Franchise 1992 ?
  • Créé le : 10/03/2006
  • Modifé le : 10/03/2006

Réédition importante et riche de leçons : Le salon de la Franchise 1992 se tenait déjà à la porte de Versailles et déjà à la même époque, fin mars. A l’occasion du salon 2002, 10 ans après donc, nous avions recherché les franchiseurs exposants de l’époque pour savoir ce qu’ils étaient devenus et nous rééditons cet articl riche d’enseignements.

103 réseaux exposaient, (Il y en a plus de trois fois plus aujourd’hui) les 3/4 en franchise mais aussi 1/4 en concession, licence, etc…  10 ans après, en 2002 donc, les 2/3 des réseaux exposants de l’époque existaient toujours, parfois sous un autre nom après avoir changé de propriétaire, mais ils existaient toujours, faisant ainsi la preuve d’une meilleure capacité de résistance aux crises que la moyenne des créations d’entreprises dont on sait que la plupart disparaissent dans les 5 ans suivant leur création.

Ces statistiques seraient meilleures encore si on ne comptabilisait que les exposants qui étaient vraiment déjà des franchiseurs à part entière, c’est-à-dire qui avaient déjà des franchisés fonctionnant en France avant de venir au salon. En effet, les nouveaux exposants qui n’ont pas encore de franchisés avant leur première exposition au salon sont plus nombreux à renoncer après une première tentative sans succès en recrutement.

Parmi les réseaux qui existent toujours, et qui ont parfois connu des réussites parfois remarquables, citons Carnet de Vol pour le prêt à porter, Casa pour le cadeau et la déco, Catena pour le bricolage, Choice Hôtels International, La Comtesse du Barry pour la gastronomie, Distri Club Médical pour le matériel médical, Elephant Bleu pour le lavage auto, Feu Vert pour les centres auto, Jean Louis David pour la coiffure, Jeff de Bruges pour le chocolat, Laforêt Immobilier, les maisons Mikit, Pronuptia qu’on ne présente plus, les cuisines Schmidt, Quick pour le Hamburger, Troc de l’Ile qui a si bien réussi dans le dépôt vente, Plein Ciel dans la fourniture de bureau…

Parmi les réseaux qui ont changé de nom après avoir été rachetés ou avoir fusionné, mentionnons les agences immobilières Agence N°1 devenu Avis, les superettes Comod qui ont donné naissance aux discounters Marché Plus, Fimotel racheté par Holiday Inn…

Enfin, parmi ceux qui n’ont pas tenu le coup ou qui n’ont jamais recruté leur premier franchisé en France, nous avons Adam et Eve dont le concept se résumait en quelques bonbonnes de parfums copiés, les hôtels Aster qui arrivèrent peut-être un peu tard sur un marché déjà encombré, Burger King pourtant leader du Hamburger aux USA, les jouets Christiaensen victimes du poids des Hypermarchés sur le marché du jouet, Un Jardin en Plus victime d’une mésentente entre le vendeur et le repreneur du réseau selon nos sources… et plusieurs autres parfaitement inconnus et qui n’ont souvent pas réussi le recrutement des premiers franchisés.

Que faut-il en conclure ? Que la Franchise est une bonne manière de réussir et de durer sans que cela ne soit une assurance tous risques, certes, mais il y aussi quelques leçons à en tirer dont celles-ci :

les concepts étrangers, même leaders chez eux, doivent étudier le marché français et parfois, parfois seulement, s’adapter fortement.

les franchiseurs doivent avoir les moyens de se structurer et de résister au coût des erreurs qu’ils font parfois au départ.

les nouveaux concepts ne doivent pas être mis à l’index (mais tous ne réussiront pas) car Troc de l’Ile, Laforêt immobilier, La Comtesse du Barry, etc.. furent des nouveaux réseaux en leur temps… mais les candidats doivent faire des choix raisonnables et raisonnés même s’il est acquis qu’on ne réussit pas dans un métier qu’on n’aime pas.

Actualités de AC Franchise

Un des avantages les plus recherchés par les franchisés dans une franchise est l’assistance. C’est la principale raison évoquée par ces derniers. L’accompagnement du franchiseur varie en fonction de l’enseigne et de son activité. Et c’est la qualité de l’assistance qui différencie un réseau de ses concurrents. Cette assistance va durer tout au long du contrat de franchise. Visionnez cette vidéo pour voir comment les franchiseurs accompagnent leurs franchisés et les différentes structures qu’ils mettent à leur disposition.

Découvrez l’apport de notre collaboration pour certains de nos partenaires dans cette vidéo tournée au Franchise Expo Paris 2018.
Ils sont les mieux placés pour témoigner de l’efficacité de nos services.

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Franchise Cabete Façades
CABETE Façades

Ravalement de façades et isolation thermique par l’extérieur

Apport : 25 000€

CA moyen : 800 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.