PRESSE TAUX

Courtage crédit immobilier

Apport personnel minimum : 27000 EUR

Type de contrat : Franchise

"Les principales difficultés auxquelles les primo-accédants sont confrontés" par Presse Taux

Les primo-accédants, particulièrement les jeunes, ont de plus en plus de mal à devenir propriétaires et pour cause les nombreuses difficultés auxquelles ils doivent faire face ! En effet, acquérir pour la première fois un bien immobilier en France relève souvent du parcours du combattant. Les obstacles potentiels sont nombreux, à commencer par le manque d'apport, le durcissement des conditions bancaires ou encore une situation professionnelle pas très avantageuse...

Les courtiers en crédit négocié du réseau Presse Taux dressent un bilan des principaux obstacles auxquels les primo-accédants se retrouvent confrontés.

Des difficultés liées au financement

L'obstacle majeur pour le primo accédant est bien entendu le financement ! Même si acheter reste un rêve pour beaucoup de jeunes, souvent ces derniers ne disposent pas d'apport suffisant pour pouvoir accéder à un crédit.

Les primo-accédants sont souvent confrontés à des problématiques d’apport”, introduit Isabelle Venzal, courtier Presse Taux à Poissy.

Aujourd’hui, les primo-accédants sont de plus en plus jeunes, ce qui implique qu’ils n’ont pas forcément beaucoup d’épargne ou le bon contrat de travail, en l’occurrence un CDI”, constate Johan Carré, courtier Presse Taux à Cambrai.

Les primo-accédants sont souvent de jeunes actifs qui n’ont pas ou peu d’apport, ce qui restreint fortement l’accès au crédit, même s’il existe des solutions qui permettent de contourner le problème”, rappelle Hervé Grain, courtier Presse Taux à Antony. Et à ce titre, “les conseils d’un courtier sur le processus d’achat ainsi que le montage financier a pour effet de vraiment les rassurer dans la prise de décision”, conclut Geoffrey Mazouzi, courtier Presse Taux à Reims.

Le manque d’informations

Un premier achat est souvent défini comme étant un projet de vie. Mais le manque d'informations quant aux conditions d'obtention d'un prêt, au timing et la clause de conditions suspensives d’obtention d’un prêt ou encore aux démarches à suivre, peut constituer un frein pour l'acquisition d'un premier bien immobilier.

De son côté, Cédric Humbert, courtier Presse Taux à Chevreuse, évoque également “la peur du banquier et le manque de connaissances” en matière de financement de crédit.

En effet, le manque d’informations est une difficulté également soulignée par Stéphane Fovez, courtier Presse Taux à Saint-Étienne. Il explique  : “Devenir propriétaire n’est pas aussi aisé que cela. L’approche patrimoniale nécessite de disposer d’informations dans le domaine du financement mais aussi de bien comprendre et gérer le timing, par exemple pour savoir quand envoyer sa lettre de dédite au bailleur. Devenir propriétaire, c’est aussi un engagement de l’emprunteur envers le co-emprunteur, ce qui peut soulever la question du pacs ou du mariage.”

Le durcissement des conditions bancaires

Le durcissement des conditions bancaires, autre facteur qui pèse négativement en matière de demande de crédit immobilier des primo-accédants. Ces derniers doivent apporter plus de garanties et de preuves de stabilité financière.

"Non seulement les primo-accédants risquent de voir leur demande de financement retoquée pour cause de “budget mal défini”, mais ils se retrouvent également confrontés à un “durcissement des conditions bancaires”, prévient Cédric Leroy, courtier Presse Taux à Sannois.

Se reconvertir dans le courtage en prêt immobilier grâce à la franchise Presse Taux

  • Presse Taux propose l'un des concepts les plus aboutis du marché de courtage en crédit immobilier.
  • Une formation de 8 semaines sur trois niveaux : les obligations légales - IOBSP,  la maîtrise théorique et la formation opérationnelle (avec la mise à disposition d'un logement sur place durant la période de formation).
  • Un accompagnement à toutes les étapes du projet (soutien à l’ouverture, aide au développement, accompagnement pour les partenariats, accords avec les prescripteurs locaux...).
  • Des outils de communication performants.
  • Un accompagnement client qui permet au réseau de bénéficier d’un taux de satisfaction record (95% des clients Presse Taux sont prêts à le recommander).
  • Un réseau qui s'adresse aussi bien aux particuliers qu'aux professionnels.
  • En 2015, les 19 agences Presse Taux ont financé 154 millions d’euros, elles ont dégagé 3,8 millions d’euros de marge.
  • Les courtiers Presse Taux bénéficient d’une double rémunération : Un pourcentage sur les économies générées et une commission de l’organisme financier.
  • Des outils de communication spécifiques (communication Prescripteurs, communication d’ouverture,
    communication on-line...).
  • Un réseau à taille humaine.

Les derniers articles PRESSE TAUX

Témoignages de deux nouveaux franchisés PresseTaux

par MA - 28 jours

Les deux nouveaux franchisés Pierre-Emmanuel Pluche et Benjamin Clément ont rejoint le réseau PresseTaux fin 2017. Ils sont respectivement implantés à Mâcon et Metz. Tous deux relatent leurs parcours et témoignent de leurs expériences respectives.

Le réseau de courtage en crédit PresseTaux affiche une croissance de 21 % de son CA

par MA - 5 mois

L'enseigne PresseTaux aurait enregistré l'année dernière une croissance de 21 % de son chiffre d'affaires. Pour cette année, le réseau ambitionne de continuer le déploiement de son réseau à raison de 5 à 6 ouvertures par an mais prévoit aussi de v...

Sandra Rutman, nouvelle franchisée Presse Taux à Chantilly

par MA - 8 mois

Juriste de formation, Sandra Rutman est la nouvelle franchisée du réseau Presse Taux qui a ouvert sa nouvelle agence à Chantilly fin 2017. Elle a précédemment travaillé dans une société de courtage en assurances et serait devenue courtier en trava...

Informations clés

  • Crée le: 04/04/18 08:36

Les franchises qui recrutent