Les franchises de chocolat séduisent

Une consommation en évolution régulière, des enseignes en franchise dynamiques... Le secteur du chocolat est en pleine forme, malgré le contexte économique actuel. Les Français se placent à la 5è place des pays consommant le plus de chocolat après l'Allemagne, le Royaume-Uni, la Russie et les Etats-Unis : ils en mangent ainsi près de 6 à 7 kilos de chocolat par an.
Le chocolat noir est davantage apprécié en France que dans les pays voisins : il représente 30 % de la consommation contre seulement... 5 % à l'étranger ! Le chiffre d'affaires est estimé à plus de 2,6 milliards d'euros par an.
L'industrie du chocolat s'anime tout particulièrement à Pâques et à Noël. Mais le chocolat s'est peu à peu désaisonnalisé car toutes les occasions sont bonnes pour offrir ou s'offrir un ballotin de chocolat. Sur un marché concurrencé mais encore ouvert, les réseaux de franchises font preuve d'inventivité et montrent que ce produit se décline en de nombreuses versions, et qu'il plait de 7 à 77 ans.

Un secteur boosté par les enseignes en franchise

La progression régulière du marché tient non seulement à la consommation, mais aussi au dynamisme des enseignes en franchise. Entre les offres standardisées de la grande distribution et les chocolatiers artisans, un créneau était à prendre. Des réseaux s'y sont intéressés et ont créé des marques aujourd'hui connues et reconnues.
Ils ont créé des concepts gustatifs et architecturaux avec chacun une image bien identifiée. Tous les réseaux continuent à ouvrir de nouvelles franchises et développent de nouvelles gammes de produits pour répondre à tous les instants de l'année. Si Noël et Pâques restent les moments du chocolat, la gamme est renouvelée toute l'année pour répondre à une envie de plaisir avec des variantes de confiserie fine qui complètent l'assortiment : pâtes de fruits, glaces, nougats, calissons, caramels. La créativité est de rigueur pour donner une valeur ajoutée au produit de base et augmenter le panier moyen.
Les enseignes belges ont une réputation qui les précède (le chocolat belge ou suisse a longtemps été considéré comme le top du top), mais les réseaux français ont su s'imposer sur ce marché en proposant des saveurs fines et variées et peut être plus adaptées au palais des Français (souvent moins sucrées). Aujourd'hui, Leonidas, Jeff de Bruges, KC Chocolatier, De Neuville, cohabitent avec chacun leur logo, leur merchandising, bien différenciés car ils ont besoin chacun d'une visibilité forte sur un produit de masse.
Sur un marché en phase de maturation, les réseaux continuent d'ouvrir des nouveaux établissements s dans toute la France et à l'étranger. Léonidas à un rythme d'une vingtaine par an, la franchise française De Neuville a inauguré 16 nouvelles adresses en 2011 et veut réitérer en 2012 et 2013. Jeff de Bruges avec 35 ouvertures (France et international).

Les deux éléments pour réussir en franchise: un bon emplacement et un profil de commercial

Les franchises de chocolat le savent bien, l'emplacement est un facteur essentiel pour la réussite d'un projet : les centres commerciaux avec beaucoup de trafic et les centres ville en emplacement 1 ou 1 bis. Acheter des chocolats peut être un achat raisonné (pour faire un cadeau) mais est aussi un achat d'impulsion. C'est aussi pourquoi on trouve souvent des franchises de chocolats dans les aéroports et les grandes gares où le consommateur peut trouver le cadeau de dernière minute avant d'embarquer.
Les franchisés ne sont pas des artisans chocolatiers mais avant tout des commerçants : savoir répondre à un(e) client(e )sur toutes les saveurs et lui faire partager la passion du produit, être à la fois technique et relationnel, telles sont les bases pour pouvoir se lancer dans le chocolat avec en plus un sens inné ou l'expérience des affaires et de la gestion d'un centre de profit.
Découvrez les franchises qui recrutent : KC Chocolatier, De Neuville, Bruyerre Récréation gourmande.
La rédaction vous recommande de consulter l'article : Devenir chocolatier en franchise

Pour mieux connaitre le secteur, nous vous invitons à découvrir d'autres enseignes de chocolat dans notre rubrique "Franchise de chocolat"

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 9 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 25 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 06/06/13 02:00

Les franchises qui recrutent