La franchise auto vue par L’Argus

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / La franchise auto vue par L’Argus
  • Créé le : 15/04/2015
  • Modifé le : 19/11/2020

Les franchises du secteur automobile ont eu une place d’exception lors du Franchise Expo Paris. Des réseaux de centres auto, de location de véhicules mais également de vente de véhicules d’occasion de particulier à particulier étaient au rendez-vous.  

D’après un article vu dans l’Argus Auto, une revue de référence pour les pros de l’automobile

Les centres auto

Concernant le profil des futurs franchisés recherchés, cela diffère d’une enseigne à une autre, même si elles ont l’air de se mettre d’accord sur certains points. « Moins de 20 % ont une expérience dans l’automobile« , constatent chacun de leur côté Frédéric Cecconi  de la franchise Norauto et Christophe Rollet, du réseau Point S. Christophe Rollet explique encore: « Ce sont des personnes qui ont une expérience solide dans le commercial, les finances ou le management, à la recherche d’une enseigne connue « .
Du côté de Norauto, même chose: « Ce sont des quadra qui ont souvent une expérience dans la distribution. Nous recherchons des profils de manager, capable de gérer une petite équipe de 7 à 12 personnes et avant tout des commerçants ».
Chez l’enseigne Speedy, par contre, c’est un peu différent: « Nous sommes à la recherche de gens passionnés par l’automobile. Cette passion et surtout cette connaissance est nécessaire ne serait-ce pour le recrutement de techniciens pour l’atelier », explique Julien Dubois, directeur marketing chez Speedy.
Pour ouvrir un centre auto, il faut un apport personnel de 40 à 200 000 euros suivant les enseignes ou les dossiers.

Développement des réseaux de vente de véhicules d’occasion

Les enseignes de vente de véhicules d’occasion de particulier à particulier demandent, quant à elles, des apports personnels moins importants, compris entre 15 000 et 20 000 €, juste ce qu’il faut pour un simple bureau avec du matériel informatique.
Christophe Winkelmuller
, fondateur du réseau de franchise l’Agence Automobilière, explique:  » Nous souhaitons ouvrir une vingtaine d’agences d’ici la fin de l’année« .  
Ewigo
, possédant actuellement une vingtaine de points de vente, de son côté, recherche des profils très divers, âgés de 25 à 55 ans, ayant une importante fibre commerciale et un sens du réseau très développé, selon les déclarations de Florent Barboteau, fondateur de l’enseigne.
En ce qui concerne Liberty Invest (enseigne Liberty Auto), Florent Pichon-Bertrand, associé gérant du réseau, cherche des profils provenant de l’automobile: « Notre concept est à cheval entre la vente de VO de particulier à particulier et le vendeur de VO « classique », car nous demandons à nos franchisés d’acheter quelques voitures et d’avoir du stock », déclare-t-il.   

Si vous souhaitez devenir franchisé ou en savoir plus sur ces réseaux, cliquez et découvrez les franchises qui recrutent actuellement dans ces secteurs:

Plus de franchises
Franchise MR. BRICOLAGE MR. BRICOLAGE

Bricolage et jardinage

Apport : 150 000€

Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise JULIEN D’ORCEL JULIEN D’ORCEL

Bijouterie et montres (ou horlogerie)

Apport : 50 000€

Franchise EWIGO EWIGO

Achat et vente automobile

Apport : 25 000€

Franchise PLUS QUE PRO PLUS QUE PRO

Marketing, communication, publicité

Apport : 5 000 €

Franchise ATTILA ATTILA

Entretien et rénovation

Apport : 40 000€

Franchise OTOP OTOP

Divers pour l'automobile

Apport : 20 000€

Plus de franchises

Actualités

La loi LOM (loi orientation et mobilités) du 24 décembre 2019 impose dans le décret n° 2020-1439 du 23 novembre 2020, l’obligation d’identifier les cycles. Désormais, lorsque vous achèterez un vélo, il sera identifié par un numéro gravé sur le cadre, et également déclaré dans le FNUCI, le fichier unique des cycles identifiés. Dans ce […]

Pour la représenter de la plus belle des manières, l’enseigne de restauration Santosha se rapproche du surfeur Willima Aliotti qui devient le nouvel ambassadeur de la marque. Un représentant de haut rang William Aliotti, surfeur natif de Saint-Martin, portera désormais les couleurs de la franchise Santosha en endossant le rôle d’ambassadeur de l’enseigne. Avec près […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Logo franchise Grosfillex
Grosfillex

Devenez le leader dans le domaine de la menuiserie

Apport : 40 000€

CA moyen : 1 000 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.