Interview du franchisé Vincent BILLOTTE, à Boulazac près de Périgueux (24)

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview du franchisé Vincent BILLOTTE, à Boulazac près de Périgueux (24)
  • Créé le : 15/03/2005
  • Modifé le : 23/01/2020

AC Franchise : Pourquoi et comment avez-vous décidé d’adhérer à votre réseau ?

Vincent Billotte : Après avoir passé 25 ans dans le même groupe d’hypermarchés et occupé diverses fonctions managériales où j’ai développé mes qualités de, commerçant, gestionnaire, organisateur, technicien, logisticien, informaticien etc. J’avais de bonnes armes pour créer une entreprise commerciale, et un petit capital. Étant habitué à fonctionner avec l’appui de services annexes tels qu’une centrale d’achat, des services techniques, un service informatique, un service juridique, un contrôle de gestion et un responsable des ressources humaines, j’ai naturellement opté pour le commerce en franchise, là ou le franchiseur offre à son franchisé tout ou partie des appuis que j’avais dans mon ancienne activité. Je me suis donc rendu au salon de la franchise en mars 2003 pour y trouver une enseigne partenaire. Au salon j’ai appris que le marché de la cuisine était loin d’être saturé en France (47% de taux d’équipement) et j’ai rapidement compris que j’aimais ce produit . Il faut dire que je suis un grand bricoleur, j’avais installé 4 cuisines dans mes domiciles successifs.

ACF : Quels ont été les points déterminants au moment du choix du franchiseur ?

 VB : J’ai appris qu’avec mon capital je pouvais créer un magasin et que cette activité assure une rentabilité correcte avec un retour sur investissement en moins de 5 Ans. De plus parmi les cuisinistes présents au salon, Cuisines-Plus affichait une volonté de se développer et proposait des sites précis. Cuisines-Plus est une vraie franchise, non une concession de marque comme bon nombre de cuisinistes français, de surcroît le franchiseur adhère à la Fédération Française de la Franchise, ce qui donne au futur franchisé des garanties supplémentaires. Après un premier contact téléphonique, un rendez vous sur le site de mon installation future, la présentation de l’entreprise m’a impressionné. Cuisines-Plus c’est une politique commerciale dynamique basée sur une méthode commerciale, particulière à l’enseigne éprouvée et incontournable, alimentée par une communication importante et un télé marketing efficace. Les ratios de rentabilité annoncés sont supérieurs à la moyenne et le retour sur investissement en 3ans… La rapidité de l’équipe de la centrale Cuisines-Plus à me proposer un local et un modèle de prévisionnel d’activité sur ce site a également été un facteur déterminant.

ACF : Donc finalement quels sont les atouts de votre réseau ?

VB : Si ,on récapitule les atouts sont multiples :
– Un très beau magasin conçu par le bureau d’étude Cuisines-Plus.
– La formation du chef d’entreprise, et de tout le personnel.
 – L’accompagnement permanent sur tous les aspects du métier, par la centrale Cuisines-Plus, surtout utile dans les phases de lancement et de démarrage
– La méthode commerciale unique à cuisines plus.
– Le plan de communication annuel qui nous propose une opération commerciale promotionnelle par mois sur des médias puissants tels que ; TF1, télé7jours, l’affichage, la presse, les prospectus etc. -Une gamme de produits de qualité en perpétuelle amélioration, à des prix bien négociés par la centrale qui nous permet de pratiquer des prix bas en ayant une rentabilité correcte.
– Les outils informatiques de conception de projets commerciaux et de gestion.
– L’aide au chef d’entreprise dans l’analyse de ses résultats et les bons conseils pour diriger le navire et envisager l’avenir.

ACF : Quel conseil donneriez-vous à un nouveau franchisé en phase de création ?

VB : Personnellement je garde un souvenir marquant de la visite de quelques magasins et de la centrale à Quimper où j’ai rencontré des hommes motivés, accueillants, tenant un seul et même discours. Cela a terminé de me sécuriser dans mon choix.

ACF: Qu’apportez vous de mieux ou de différent sur le marché ?

VB : La clientèle est de plus en plus méfiante et les cuisinistes n’ont pas une très bonne image auprès du public. Nous mettons en avant la confiance mutuelle établie avec notre clientèle et nous n’avons de fait que l’entretenir jusqu’à la pose et au-delà. La qualité de notre accueil est très appréciée de nos visiteurs et de nos correspondants téléphoniques. On fait ce que l’on dit et on dit ce que l’on fait, on l’écrit. Nos poseurs sont des artisans sérieux et je les suis personnellement. Ce sont les derniers maillons de la chaîne ils donnent l’image finale de l’entreprise. Pour le premier anniversaire de notre magasin, nous avions invité les clients chez qui nous avons posé une cuisine pendant la première année, pour une petite soirée bien sympathique, un client sur deux était présent , nous avons ouvert un livre d’or à cette occasion, il est éloquent… Je me suis à plusieurs reprises entendu dire que nous donnons l’impression d’être là depuis dix ans;

ACF : Quelles sont les difficulté que vous avez dû surmonter pour créer votre affaire et/ou la faire vivre ?

 VB : Dans la phase de création le choix d’un bon expert comptable est un atout majeur, associé aux compétences de la centrale Cuisines-Plus et à mon expérience personnelle, nous avons vécu la phase préparatoire du projet sans encombre (prévisionnel, montage financier, demande de financements bancaires, statuts et forme juridique de la société, et aménagement du local). Dès l’ouverture du magasin, le 27 octobre 2003, nous avons été confrontés à l’inexpérience de l’équipe commerciale et aux difficultés d’appliquer la méthode commerciale. Après deux mois d’hésitations et de résultats bien inférieurs aux prévisions, j’ai dû me rendre à l’évidence, mon équipe avait besoin d’un animateur commercial, je ne pouvais pas remplir cette fonction correctement et diriger l’entreprise en même temps. Le franchiseur m’a proposé un candidat chef des ventes expérimenté et je l’ai embauché. Il a transfiguré mon équipe et les résultats commerciaux de mon magasin, en un mois nous avons fait décoller le chiffre d’affaires. Ensuite sont arrivées les difficultés techniques… Dès les premières poses nous avons découvert les conséquences de l’inexpérience technique de notre équipe. L’aide du magasin de Limoges, notre plus proche voisin, nous a permis d’éteindre les premiers feux. Ma fibre technique et celle de mon associée nous ont amenés à mettre en place des correctifs rapidement et notre secrétaire a su arrondir les angles à merveille. Dans un deuxième temps, mon associée, qui était vendeuse, est devenue la responsable technique du magasin.

ACF : Pouvez vous parler un peu de chiffres ?

  VB : Sans rentrer dans des détails fastidieux, je vous dirais que notre objectif commercial a été dépassé de plus de 40% sur la première année, que notre ratio de marge est supérieur à 50 % et que la rentabilité est décalée du fait des difficultés initiales, mais l’ensemble des indicateurs sont au vert. J’ai confiance en l’avenir. 

Dans le même secteur, la franchise Mobapa et la franchise SoCoo’c recrutent des franchisés? Demandez-leur une documentation !

Plus de franchises
Franchise Comptoir de Location Comptoir de Location

Divers artisanat habitat

Apport : 100 000€

Franchise CASÉO CASÉO

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 80 000€

Franchise LES MENUS SERVICES LES MENUS SERVICES

Service à la personne âgée ou dépendante

Apport : 40 000€

Franchise JOTUL JOTUL

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 40 000€

Franchise POINT S POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise NETTO NETTO

Supermarché et Supérette

Apport : 60 000€

Franchise BODY MINUTE BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise dietplus, le spécialiste de l’amincissement et du rééquilibrage alimentaire, entend poursuivre sa dynamique de développement via l’ouverture de nouveaux établissements affiliés. Dans cette optique, l’enseigne souhaite recruter de nouveaux franchisés. Elle est ainsi à la recherche de porteurs de projets motivés et dynamiques. Dans l’objectif de faciliter la création de leurs centres et […]

La franchise Repar’stores a été créée en 2009. Il s’agit d’une enseigne pionnière en France dans la réparation et la modernisation de stores et de volets roulants toutes marques. Repar’stores a enregistré en 2020 un chiffre d’affaires cumulé de 83 millions dont 52 millions d’euros pour le réseau de franchise. La marque est également forte […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Green Care

Boutique spécialisée dans la vente de produits CBD

Apport : 10 000€

 

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.