Interview de Jean-Luc Bécourt, franchisé Pro Comm

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Interview de Jean-Luc Bécourt, franchisé Pro Comm
  • Créé le : 16/12/2007
  • Modifé le : 29/10/2019

AC Franchise : Comment êtes-vous devenu franchisé Pro Comm? Et pourquoi avez-vous décidé d’adhérer à votre réseau ?

Jean-Luc Bécourt : A 42 ans, j’ai décidé de changer d’activité. Intéressé par l’immobilier professionnel, j’ai fait le tour des réseaux spécialisés dans ce domaine. Pro Comm était le réseau qui demandait le droit d’entrée et les redevances les plus abordables ! Puis, j’ai rencontré Jean-Jacques Cohen, directeur de Pro Comm. L’entretien s’est très bien passé et surtout, il était ouvert aux candidats n’étant pas issu de l’immobilier. Je me suis donc lancé dans l’aventure Pro Comm en Janvier 2006 à Angers.

ACF : Comment pensez-vous que les clients perçoivent l’enseigne ?

JLB : A Angers, il existe 2 ou 3 cabinets spécialisés dans l’immobilier professionnel. Mais le fait que Pro Comm fasse partie d’un réseau national, cela donne une image de dynamisme et de renouveau sur le secteur ! Et surtout, cette notion de réseau donne de l’impact face à des agences qui ont 20 à 30 années d’expérience, cela rassure les gens !

ACF : Pour vous, en temps que franchisé, quels sont les atouts de l’appartenance au réseau Pro Comm ?

JLB : Tout d’abord, la force du réseau est de disposer d’un logiciel performant qui permet de développer l’inter agence, de communiquer sur tous les biens en vente en France, et de qualifier les prospects. Je pense qu’il s’agit du logiciel le plus abouti dans ce métier ! Ensuite, Pro Comm est un réseau en devenir ! Chaque adhérent participe aux décisions et au développement du réseau. Tous les franchisés sont impliqués et mis à contribution à l’occasion de réunions mensuelles et l’ambiance au sein du réseau est très conviviale et très saine. Enfin, nous bénéficions de formations juridiques, comptables d’une journée par mois ainsi que de cycles de formation à la demande, dispensés par des techniciens professionnels.

ACF : Comment se porte votre activité aujourd’hui ? Rencontrez-vous des difficultés ?

JLB : Les principales difficultés rencontrées étaient liées à la création d’entreprise en elle-même et au fait que je ne connaissais pas le métier d’agent immobilier. La première année a été difficile mais j’ai eu le soutien du groupement qui m’a formé, accompagné, et qui était constamment présent pour répondre à mes questions ! Aujourd’hui, j’atteins la rentabilité sans problèmes en vendant environ une affaire par mois. Je commence même à avoir des appels spontanés de personnes souhaitant vendre leur bien via notre réseau !

ACF : Quel est le principal conseil que vous donneriez à quelqu’un qui veut devenir franchisé dans votre métier?

JLB : Le principal conseil que je donnerai est de ne pas se lancer tout seul ! Je pense qu’il est important d’adhérer à un réseau national car on bénéficie du soutien de la centrale et des autres adhérents au réseau, qui répondent aux questions en toute transparence. Il faut également avoir un bon carnet d’adresses et un bon relationnel.
En tous cas, je ne regrette pas de m’être lancé dans l’aventure, d’autant plus que Pro Comm est l’un des seuls groupements à répondre aux attentes d’accompagnement pour un apport aussi attractif !

Plus de franchises
Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise MILLEPATTE MILLEPATTE

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 20 000€

Franchise Mathnasium Mathnasium

Formation et soutien scolaire

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Franchise Caséo Caséo

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 80 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Franchise Mr. Bricolage Mr. Bricolage

Bricolage et jardinage

Apport : 150 000€

Plus de franchises

Actualités

Thomas Monnier, Directeur Général Adjoint du réseau de franchise Keep Cool réagit aux dernières mesures sanitaires annoncées par le gouvernement. En effet, face à la multiplication des cas atteints du coronavirus, le ministre de la santé français a annoncé un certain nombre de restrictions dont la fermeture des salles de sport se trouvant en zone […]

Placée en redressement judiciaire pour difficultés financières, l’enseigne Courtepaille change de mains. C’est désormais Buffalo Grill qui l’emporte et qui prendra la direction de l’ensemble des restaurants du réseau. Un projet de relance performant Ne pouvant se sortir la tête de l’eau, l’enseigne Courtepaille composée de 279 restaurants, a été placée en redressement judiciaire. Parmi […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
La Réunion des Entrepreneurs

Concept de clubs de professionnels

Apport : 10 000€

Droit d'entrée : 8 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.