Interview de Guillaume Hébert, franchisé Coccinelle Express à Herblay

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview de Guillaume Hébert, franchisé Coccinelle Express à Herblay
  • Créé le : 14/10/2022
  • Modifé le : 14/10/2022

Guillaume Hébert est franchisé Coccinelle Express à Herblay depuis février 2019. Il a été interviewé par Franchise Magazine au sujet de son parcours professionnel et entrepreneurial dans le commerce alimentaire de proximité.

Guillaume Hébert, franchisé Coccinelle Express à Herblay

Parcours du franchisé

Ses parents étant gérants d’une boulangerie sur Paris, Guillaume Hébert a un peu toujours baigné dans le commerce de proximité. Après avoir arrêté ses études en prépa vétérinaire, il a intégré, en tant qu’employé libre-service, un 1er magasin, un Cocci Market sur Pontoise, en 2010.

En l’espace d’un an et demi, il devient gérant en magasin, et en décembre 2012, il prend le magasin en location gérance. Après 3 ans de location gérance, il prend 2 magasins en location gérance sur la commune d’Ermont et sur la commune de Saint Ouen l’Aumône, en gérance simultanée.

En février 2019, il arrête tous les magasins dans lesquels il était pour ouvrir son propre magasin, de A à Z, dans la commune d’Herblay.

« J’ai toujours travaillé dans les magasins Coccinelle et j’ai commencé en bas de l’échelle, par les tout petits magasins Cocci Market. Puis, je suis passé d’un petit magasin de 70 m², à 120 m², 150 m², et là j’ai un magasin de 270 m². Chaque magasin que j’ai eu m’a permis de découvrir d’autres facettes du métier, d’autres besoins, mais aussi d’avoir d’autres réponses par rapport à des besoins de fonctionnement. C’est ce qui m’a donné, je pense, les clés pour pouvoir me lancer à 100 % dans un projet qui me convenait ».

Un concept qu’il connaît depuis toujours !

Comme il a toujours été en location gérance, Guillaume Héber avait toujours l’impression de travailler pour lui mais aussi la sensation d’être redevable à quelqu’un, car le fonds de commerce ne lui avait jamais vraiment appartenu. Lorsqu’il a eu l’occasion d’ouvrir son propre magasin, il n’a donc pas hésité à se lancer.

Guillaume Héber a choisi de réitérer le concept Coccinelle Express car il a toujours travaillé dans les magasins Coccinelle.

« J’ai vraiment connu la partie immergée de l’iceberg en étant employé, en étant au contact de la clientèle, etc. Et petit à petit, avec les responsabilités que j’ai pris, je suis rentré de plus en plus dans le contact avec, aussi, les fournisseurs, et c’est ce qui m’a permis de voir comment fonctionnait la franchise Coccinelle. De fil en aiguille, j’ai été de plus en plus curieux, j’ai voulu voir un peu ce qu’il y avait ailleurs, quelles différences je pourrais trouver avec les différentes enseignes. Et j’ai constaté que Coccinelle offre cette simplicité de gestion. Je me sens franchisé mais pas au sens propre du terme, c’est à dire que je me sens vraiment libre à 100 % de mes choix, de mes idées commerciales, etc. Je suis très bien appuyé par la centrale d’achat, très soutenu, mais c’est vrai que j’ai une liberté d’action qui n’est vraiment pas négligeable ».

En ce qui concerne sa formation, Guillaume Héber affirme avoir acquis et perfectionné ses compétences au fil des ans et des expériences sur le terrain. Il peut aussi toujours compter notamment sur la centrale d’achats Codis France et son groupe de commerciaux qui sont toujours disponibles pour suivre et conseiller l’adhérent.

« Nous sommes vraiment accompagnés, nous sommes suivis tous les jours par notre commercial à l’ouverture du magasin, pour voir les points à améliorer, pour voir ce que nous avons testé, ce que nous pouvons mettre en place. Quand on se lance dans un tel projet, c’est très important d’être bien accompagné. Et Codis France et notamment la franchise Coccinelle, offrent cet accompagnement à leurs adhérents ».

Conditions pour devenir franchisé Coccinelle Express

Pour Guillaume Héber, il n’y a pas vraiment de conditions pour devenir franchisé Coccinelle Express. Lui, par exemple, a un parcours assez atypique mais cela ne l’a pas empêché d’être aux commandes de son magasin Coccinelle Express, qui en plus, affiche de bons résultats.

« Je pense que c’est surtout une idée du monde du commerce, il faut s’adapter au temps qui court et aux besoins de notre clientèle. Il faut savoir être à l’écoute. Il faut aimer le contact avec la clientèle. Il faut être serviable, il faut être aimable. C’est la première chose, quand je forme mes collaborateurs, c’est la première chose que je leur dis. Nous n’inventons pas un besoin, nous ne créons pas un besoin. Nous essayons juste de répondre à un besoin qui est déjà existant, et d’y répondre du mieux que nous pouvons par la qualité de notre service, et par notre personnalité, par notre rigueur. Je pense que si j’avais un conseil à donner à des gens qui se posent la question, si c’est dans leurs cordes ou pas, il faut juste aimer son métier… Donc, ce ne sont pas vraiment des conditions, je dirais plus des qualités, je pense qui, dans le monde actuel, font que les gens s’attachent à nous et viennent chez nous plus qu’ailleurs ».

En ce qui concerne les conditions, par rapport à l’enseigne Coccinelle, le candidat à la franchise doit avoir un projet qui sera proposé à la centrale d’achat. Une étude de marché doit être réalisée ainsi qu’une étude financière.

Comment optimiser sa réussite ?

Actuellement, la gestion du magasin de 270 m² de surface de vente est assurée par une équipe composée de 2 mandataires sociaux (Guillaume Héber et son épouse), 6 salariés et 1 salarié à temps partiel.

Pour optimiser sa réussite, l’adhérent Coccinelle Express mise surtout sur le sens du contact clientèle.

« La franchise Coccinelle, c’est des magasins de proximité. C’est très important d’être rigoureux dans son travail parce que la moindre erreur se voit tout de suite. Nous sommes un petit magasin, je dirais, presque familial, donc les clients s’identifient vite à nous, nous connaissent rapidement par nos noms, par nos prénoms. Il y a un contact qui est totalement différencié de la grande surface. Donc, pour réussir vraiment à fidéliser sa clientèle, il faut vraiment avoir un sens du contact, la sympathie. Après, à titre personnel, en tant que gérant, il faut vraiment être déterminé, avoir de l’ambition, ne pas avoir peur de travailler… Il faut aussi savoir s’adapter aux besoins de la clientèle, mais il faut savoir le faire rapidement et dans de bonnes conditions », conclut Guillaume Héber.

Retrouvez l’intégralité du podcast de Guillaume Hébert sur Franchise Magazine

Vous êtes intéressé(e) par la franchise COCCINELLE / COCCIMARKET ?

Franchise COCCINELLE / COCCIMARKET

COCCINELLE / COCCIMARKET

Coccinelle / Coccimarket : des supérettes qui ont les atouts des grandes ... la liberté d'entreprendre en plus ! Présentation des concepts Coccinelle / …

Contacter l'enseigne

Pourquoi choisir cette enseigne ?

  • Formation : Oui
  • Aide pour le dossier de financement : Oui
Voir la fiche
Actualités de COCCINELLE / COCCIMARKET
Colruyt Group évolue dans le respect de l’être humain, de la planète et de la prospérité

Colruyt Group est un groupe de distribution présent en Belgique, en France et au Grand-Duché de Luxembourg. En France, sa filiale Codifrance, développe notamment le réseau Coccimarket. L’entrepreneuriat durable Partant de la conviction qu’investir dans l’avenir de son entreprise revient à investir dans des initiatives innovantes et durables, Colruyt Group met tout en œuvre pour […]

Les réseaux Coccinelle / Coccimarket facilitent les courses de leurs clients

Coccinelle et Coccimarket sont des enseignes partenaires de Codifrance, groupe ayant plus de 50 ans d’expérience dans le commerce de proximité. Dans les magasins de ces 2 réseaux, les clients sont accueillis avec plaisir pour leur proposer un large choix de produits de qualité et satisfaire leurs besoins du quotidien. Des courses simples dans une […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
OCÉAZUR

Réseau spécialisé dans l’entretien, la rénovation et le dépannage de piscines.

Occupez une place privilégiée sur un marché de la piscine en constante progression ...

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 15 000€
  • CA moyen : 150 000€
  • Droit d'entrée : 9 000€
  • Nombre d'unités total en national : 15
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.