Interview d’Abel TEIXEIRA, franchisé du réseau Cuisines Plus

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview d’Abel TEIXEIRA, franchisé du réseau Cuisines Plus
  • Créé le : 01/10/2013
  • Modifé le : 01/10/2013

Franchisé Cuisine Plus depuis 1997, Abel Teixeira a aujourd’hui 2 magasins. Ancien chef de projet informatique, il n’a pas hésité à changer de voie et à partir dans la franchise.

AC Franchise : Comment êtes-vous arrivé dans le milieu de la cuisine ?

Abel Teixeira : « J’ai été chef de projet informatique pendant 17 ans dans l’Aisne, jusqu’au jour, où suite à un grave problème personnel, j’ai fait le choix de revenir dans ma région d’origine et plus précisément à Clermont-Ferrand. Je souhaitais alors créer ma propre affaire. Deux options se sont présentées à moi ; la première était de créer dans ce que je connaissais, l’informatique. Cependant, j’en avais fait le tour. La seconde, le commerce. Cela m’attirait, mais je n’avais aucune expérience dans ce domaine. Aussi la possibilité de me faire aider et accompagner sur la partie vente était pour moi impératif. En 1996, j’ai donc pris des contacts avec toutes sortes de réseaux différents et les ai étudiés. Je savais ce que je voulais : trouver un concept qui me plaise, être en phase et en confiance avec l’enseigne et pouvoir m’implanter sur Clermont-Ferrand. »

AC Franchise : Pourquoi avoir choisi la franchise Cuisine Plus ?

Abel Teixeira : « J’aimais leurs magasins, je m’y sentais bien. Ensuite, j’ai été séduit par leur savoir-faire et plus particulièrement par leur méthode de vente que j’avais pu « tester » en tant que client. En effet, c’est cette compétence-là que j’avais de moins développée chez moi, j’en avais conscience. La tête de réseau a su me rassurer sur ce point ainsi que sur l’accompagnement et la formation. J’ai également très apprécié leur transparence... »

AC Franchise : Comment s’est déroulé votre projet et comment avez-vous été accompagné dans sa réalisation par le franchiseur ?

Abel Teixeira : « J’ai vraiment été très bien accompagné, tout d’abord par une bonne formation au siège à Quimper pendant cinq semaines (formation portant sur le commercial, le marketing, la gestion, le management ainsi que la pose). Il n’est évidemment pas possible de tout connaître en si peu de temps, cependant, la formation prévoyait également une immersion dans leur magasin pilote, immersion très appréciable. J’ai, ensuite, été aidé dans ma recherche de local et par leur bureau d’études qui s’occupe de l’aménagement de votre futur point de vente de cuisines. Puis il a fallu constituer mon équipe de vente et donc recruter 4 vendeurs ainsi qu’un Directeur de magasin. L’animateur réseau m’a accompagné dans ce recrutement »

AC Franchise : quelles difficultés avez-vous rencontrées ou rencontrez-vous aujourd’hui, et quelles sont les solutions mises en place ?

Abel Teixeira : « Les six premiers mois ont été un peu compliqués car il a fallu trouver ses marques et s’adapter à un nouveau métier, surtout parce que j’avais dû recruter mon Directeur de magasin qui avait pour mission principale de manager les commerciaux. (Un franchisé de profil commercial peut très bien en faire l’économie, pour moi, cela n’était pas recommandé).
Les principales difficultés rencontrées résident dans le fait de créer et stabiliser son équipe commerciale. Nous avons également été confrontés, suite à l’arrivée de nombreux acteurs low-cost sur le marché, à adapter notre concept et notre modèle économique. Le franchiseur a pu nous aider sur ce point en réétudiant nos conditions d’achats, nous avons ainsi pu y faire face. Dans le même temps, le franchiseur a travaillé sur l’amélioration de l’image du réseau Cuisine Plus, en développant ses services aux clients et en les mettant davantage en avant tels que les visites à domicile, les métrés…, afin de se démarquer des enseignes du même secteur de la grande distribution. »

AC Franchise : quel rôle occupe le franchiseur à vos côtés aujourd’hui ?

Abel Teixeira :  » La communication nationale de notre réseau de franchise Cuisine Plus est très importante. De plus, le franchiseur s’attache de plus en plus à donner, de l’enseigne, une image qui se veut monter en gamme. Il met en place des témoignages de clients satisfaits des services et des produits. Le service animation, très présent et proche de nous, nous apporte un oeil extérieur sur notre façon de travailler; le service juridique veille afin que nous soyons en conformité avec la législation en constante évolution (cf. l’Eco-mobilier pour le recyclage et la valorisation des déchets mobiliers au 1er mai 2013). Notre franchiseur veille également à toujours avoir un référencement de qualité et une bonne politique d’achat. »

AC Franchise : Comment se porte votre point de vente aujourd’hui ? et avez-vous des projets ?

Abel Teixeira : « Très satisfait de mon premier point de vente sur Clermont Ferrand, j’ai ouvert un second magasin Cuisine Plus à Montluçon 8 ans plus tard, soit en janvier 2005. Malgré une forte concurrence, mon premier magasin se porte très bien ; j’ai pour projet de nouveaux locaux plus adaptés à la présentation du tout dernier concept de Cuisine Plus. J’en suis ravi, il sera très beau et les clients sauront apprécier. »

AC Franchise : Quels conseils donneriez-vous à des candidats s’intéressant à l’enseigne Cuisine Plus ?

Abel Teixeira : « Adhérer à un bon concept comme celui de Cuisine Plus ne suffit pas pour réussir, même s’il y contribue fortement. Il faut avoir un local bien placé et être calé en gestion et Ressources Humaines. La partie commerciale étant très importante, il faut avoir ce type de profil soi-même ou avoir, à ses côtés, un responsable magasin qui prendra en charge l’équipe commerciale. Personnellement, je m’occupe davantage du back office c’est à dire le SAV, la gestion des livraisons, des poses et du suivi des clients. Vous l’aurez compris, je suis davantage accès sur le service et les engagements aux clients. »

Interview réalisée par AC Franchise – Octobre 2013

 Vous souhaitez devenir franchisé et ce secteur vous intéresse tout particulièrement ? Découvrez les réseaux qui recrutent actuellement en France dans le secteur « Cuisine et Salle de bain »

Plus de franchises
Franchise PLUS QUE PRO PLUS QUE PRO

Marketing, communication, publicité

Apport : 5 000 €

Franchise BODY MINUTE BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise MY LITTLE WARUNG MY LITTLE WARUNG

Restaurant à thème

Apport : 80 000€

Franchise LES COMPTOIRS DE LA BIO LES COMPTOIRS DE LA BIO

Produits bio et naturels

Apport : 100 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise ABITHEA ABITHEA

Agence immobilière

Apport : 30 000€

Franchise POINT S POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise GREEN IS BETTER GREEN IS BETTER

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Repar’stores s’appuie sur un réseau solide ayant dépassé le cap des 240 agences. Convaincue par l’importance de la formation pour gagner en flexibilité face aux nouvelles méthodes et technologies, l’enseigne propose régulièrement de nombreuses formations pour accompagner ses franchisés et les faire évoluer, professionnellement et personnellement. Dans cette optique, le leader de la […]

Marion et Samuel GOHIER souhaitaient entreprendre dans un secteur en phase avec leurs valeurs. Ils ont choisi le réseau Les Comptoirs de la Bio. Le couple a alors ouvert un magasin à PLOEREN en novembre 2019. Ils se confient à AC Franchise sur leur parcours, les motivations qui les ont poussées à entreprendre dans ce […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.