Le food truck, pas toujours l’eldorado !

Dans un article publié le 25 septembre 2014, Paul Fedèle, rédacteur en chef France Snacking revenait sur le boum des street food en France. Il se posait une question pertinente : « La France, pays de la gastronomie, des arts de la table et des contingences autour de repas est-elle ou peut-elle devenir une nation de street-food ? » Il invitait surtout les jeunes entrepreneurs à la prudence !

Une activité qui invite à la prudence

Selon Paul Fédèle, à voir le nombre de nouveaux projets montés ces derniers mois et le succès de ces camions restaurants auprès des consommateurs en France, on serait bien sûr « tenté de répondre sans hésitation oui » : le marché du food truck à de l'avenir dans l'hexagone. Pourtant, le paysage n’est pas si rose, et le rédacteur en chef d’affirmer que « l’Eldorado n’est pas forcément au bout et les déconvenues qui s’accumulent doivent inviter à la prudence ». Pour preuve : le nombre de food-trucks d’occasion en vente… et des installations qui se révèlent souvent une vraie course d’obstacles pour les jeunes entrepreneurs. Il incite donc les créateurs d’entreprise à se lancer avec retenue, les incitant à se rapprocher d’autres professionnels du secteur pour partager toutes les informations relatives à la mise en place d’une activité de food truck.

Des associations et des événements pour en savoir plus

Pour Paul Fedèle, cette forme de restauration « mérite pourtant une vraie place dans le spectre de la restauration et plus d’égards des municipalités ». Il conseille tous les candidats à l’aventure de se rapprocher d’associations comme Street Food en Mouvement (SFEM) et de ne pas manquer les différents grands événements « food-trucks » qui se multiplient partout en France comme le SFIF (qui a fait étape sur le salons Rapid & Resto à Paris en septembre dernier) ou RestoNouvo à Avignon les 12 et 13 octobre. Attention aussi à bien prendre conscience des contraintes et obligations liées à cette activité qui a tout pour séduire à première vue (ticket d’entrée compris 20 et 40K€ pour un véhicule d’occasion, entre 70 et 80K€ pour un neuf, pas de formation ni de diplôme requis).

Source de l’article : http://www.snacking.fr/news-1788-Food-truck--principe-de-precaution--.php

Si ce thème vous intéresse, retrouvez notre article 5 conseils pour lancer son food truck
Découvrez également notre article sur le marché de la restauration rapide et retrouvez la liste des franchises de restauration rapide qui recrutent !


Articles similaires

Certaines franchises aident à réussir les travaux de rénovation énergétique

par HK - un mois

Faut-il se contenter de strict minimum ou au contraire envisager le logement dans son ensemble lors de travaux de rénovation énergétique ? Comment gérer le budget alloué à ces travaux et dans quelle mesure l’année de construction in...

Le pain, un aliment qui reprend ses titres de noblesse

par HK - 3 mois

Après avoir été la base de l’alimentation dans le moyen âge, le pain a connu une période moins glorieuse caractérisée par une production trop...

Evolutions dans le diagnostic immobilier.

par ST - 5 mois

Evolutions dans le diagnostic immobilier. Source Franchise Defim Le CREP, une obligation pour les bâtiments con...

Informations clés

  • Crée le: 01/11/14 22:09

Les franchises qui recrutent