Le food truck, pas toujours l’eldorado !

Dans un article publié le 25 septembre 2014, Paul Fedèle, rédacteur en chef France Snacking revenait sur le boum des street food en France. Il se posait une question pertinente : « La France, pays de la gastronomie, des arts de la table et des contingences autour de repas est-elle ou peut-elle devenir une nation de street-food ? » Il invitait surtout les jeunes entrepreneurs à la prudence !

Une activité qui invite à la prudence

Selon Paul Fédèle, à voir le nombre de nouveaux projets montés ces derniers mois et le succès de ces camions restaurants auprès des consommateurs en France, on serait bien sûr « tenté de répondre sans hésitation oui » : le marché du food truck à de l'avenir dans l'hexagone. Pourtant, le paysage n’est pas si rose, et le rédacteur en chef d’affirmer que « l’Eldorado n’est pas forcément au bout et les déconvenues qui s’accumulent doivent inviter à la prudence ». Pour preuve : le nombre de food-trucks d’occasion en vente… et des installations qui se révèlent souvent une vraie course d’obstacles pour les jeunes entrepreneurs. Il incite donc les créateurs d’entreprise à se lancer avec retenue, les incitant à se rapprocher d’autres professionnels du secteur pour partager toutes les informations relatives à la mise en place d’une activité de food truck.

Des associations et des événements pour en savoir plus

Pour Paul Fedèle, cette forme de restauration « mérite pourtant une vraie place dans le spectre de la restauration et plus d’égards des municipalités ». Il conseille tous les candidats à l’aventure de se rapprocher d’associations comme Street Food en Mouvement (SFEM) et de ne pas manquer les différents grands événements « food-trucks » qui se multiplient partout en France comme le SFIF (qui a fait étape sur le salons Rapid & Resto à Paris en septembre dernier) ou RestoNouvo à Avignon les 12 et 13 octobre. Attention aussi à bien prendre conscience des contraintes et obligations liées à cette activité qui a tout pour séduire à première vue (ticket d’entrée compris 20 et 40K€ pour un véhicule d’occasion, entre 70 et 80K€ pour un neuf, pas de formation ni de diplôme requis).

Source de l’article : http://www.snacking.fr/news-1788-Food-truck--principe-de-precaution--.php

Si ce thème vous intéresse, retrouvez notre article 5 conseils pour lancer son food truck
Découvrez également notre article sur le marché de la restauration rapide et retrouvez la liste des franchises de restauration rapide qui recrutent !


Articles similaires

Monsieur Georges PLASSAT va quitter ses fonctions à la tête du Groupe Carrefour.

par Thierry FARAUT - 18 jours

"A son arrivée en 2012, il avait fait un constat précis et éclairé de la situation... Son action pendant ces 5 dernières années a ... remis certains fondamentaux au cœur de la stratégie. Le SNEC CFE-CGC, syndicat majoritaire au sein du collège cad...

Couple : comment réussir au travail ?

par Audrey Caudron - 3 mois

Via un entretien avec Sandrine Meyfret, sociologue, l’Express nous donnait les secrets des couples qui réussissent au travail, dans un contexte où il est souvent difficile de mener de front carrière professionnelle et épanouissement dans la vie fa...

Top 10 des articles les plus lus en 2016 sur AC Franchise

par Dorsaf Maamer - 6 mois

2016 s'est achevée ! Une année marquée par l'intérêt croissant des entrepreneurs et créateurs de projets pour la franchise. La France compte...

Informations clés

  • Crée le: 01/11/14 22:09

Les franchises qui recrutent