Choisir la franchise pour sa reconversion professionnelle 4/8

Nombreuses sont les personnes en reconversion professionnelle qui choisissent de réaliser leur rêve de devenir indépendantes en se tournant vers le modèle de la franchise.

Un modèle qui combine les avantages de l'entrepreneuriat à ceux du travail salarié puisque le franchisé est son propre patron tout en étant assisté par une enseigne bien établie.

Les franchiseurs sont d’ailleurs souvent à la recherche de candidats avec une expérience professionnelle. 

Les français favorables à la reconversion professionnelle

85 % des Français estiment que changer de métier au moins une fois dans sa vie est une expérience enrichissante selon les chiffres d’une étude Odoxa publiée en 2017. La reconversion professionnelle n’est donc plus associée au chômage de longue durée, mais bien à une envie de changer de vie, de se lancer de nouveaux défis.

Une enquête de la Fédération française de la franchise, en partenariat avec l’institut CSA et Banque Populaire, le confirme. En effet, 37 % des franchisés étaient salariés d’une TPE (moins de 10 salariés), 42 % travaillaient dans des PME - ETI (de 10 à 500 salariés) et 21 % sont issus des grandes entreprises (+ 500 salariés).

Expérience professionnelle et soutien du franchiseur, une combinaison gagnante

La franchise est souvent considérée comme la voie idéale pour une reconversion professionnelle et pour cause ! Ce modèle permet à des porteurs de projet issus d’univers très diversifiés, de se mettre à leur compte tout en étant accompagnés.

La notoriété de l’enseigne qui permet d’attirer la clientèle dès le lancement de l’activité, le savoir-faire, transmis à travers la formation initiale et continue, l’accompagnement tout au long de la durée du contrat, via une stratégie de communication, l’animation réseau… le fait de pouvoir profiter des bonnes pratiques des uns et des autres…,
La franchise présente d’innombrables avantages
qui rassurent les porteurs de projet et leur permettent de se concentrer sur le développement de leur activité avec le soutien de toute une équipe dédiée à cet effet. Des avantages de taille lorsque l’on n’a pas d’expérience préalable dans entrepreneuriat.

En effet, un entrepreneur en solo doit non seulement mettre en place un concept, mais également créer son entreprise par lui-même de A à Z (avec toutes les contraintes que cela peut entraîner), se faire un nom petit à petit… Résultat : les entreprises créées en franchise sont souvent plus pérennes que celles créées par en entrepreneur seul.

Ainsi, une personne en reconversion professionnelle peut combiner ses propres compétences, acquises au cours de ses expériences professionnelles passées, à l’assistance de son franchiseur afin de mettre toutes les chances de son côté et se lancer dans le travail indépendant dans les meilleures dispositions. 

Quel secteur d’activité pour un franchisé en reconversion professionnelle ?

Il n’y a pas de règle précise en la matière. Avec plus de 2.000 franchiseurs et plus d’une quinzaine de secteurs d’activité, chacun est en mesure de trouver l’enseigne qui correspond à ses attentes, ses aptitudes et ses contraintes.

Du commerce alimentaire aux services à la personne, en passant par l’automobile ou encore la restauration rapide, les opportunités ne manquent pas !

De la même manière, il existe autant d’enseignes qui exigent une qualification donnée que de franchiseurs qui n’exigent aucun diplôme. Dans tous les cas, le franchiseur est avant tout à la recherche d’un profil dynamique, ambitieux, désireux de gérer son unité et de participer à la vie du réseau.

Pour ce qui est du volet financier, toutes les personnes en reconversion professionnelle ont la possibilité de rejoindre un réseau de franchise puisqu’il existe des enseignes et des secteurs d’activité où l’investissement initial n’excède pas les 10 000 euros. 

Informations clés

  • Crée le: 16/11/17 08:51

Les franchises qui recrutent