Un nouveau départ pour le groupe Monceau Fleurs et ses trois franchises

Créé en 1965, le Groupe Monceau Fleurs est le leader français de la vente de fleurs et végétaux au détail, grâce à ses trois réseaux de franchises qui se veulent complémentaires Monceau, Happy et Rapid'Flore. Après une période financièrement difficile, il annonce en septembre 2013 son nouveau départ grâce à sa prise de contrôle par la société d'investissement Perceva.

Une nouvelle structure et un nouveau management pour le groupe de fleuristes

Dans un communiqué du 17 septembre 2013, le Groupe Monceau Fleurs annonce que le Tribunal de Commerce de Paris a donné son accord pour modifier le plan de sauvegarde, l'ensemble des opérations financières destinées à recapitaliser le Groupe Monceau Fleurs. Il en résulte une nouvelle répartition de l'actionnariat (GMF Holding : 80,5 %, Laurent Amar : 3,5 %, Unigreen : 10,0 %, BM Invest : 3,9%, autres : 2,1%) et une réorganisation par la société Perceva du management du groupe. Dorénavant, la direction est confiée à Laurent Pfeiffer (qui devient Président du Directoire), Bruno Blaser devient Directeur Réseau Franchise et Patrick Deronne est Directeur du développement. Le Conseil de Surveillance maintenant contrôlé par Perceva accueille également Laurent Amar. Le Conseil de Surveillance valide les orientations stratégiques proposées par le Directoire, mais n'intervient pas dans la gestion opérationnelle.

Un assainissement financier pour engager un nouveau développement

Au-delà de cette réorganisation, la tête de réseau précise que les opérations de recapitalisation de Groupe de franchises Monceau Fleurs menées par Perceva ont permis un réel assainissement du bilan financier de l'entreprise de fleurs coupées. De quoi permettre au groupe de retrouver une situation financière saine et de dégager de nouvelles marges de manoeuvre pour mener à bien le développement de ses trois enseignes de fleurs. Concrètement, les opérations ont conduit à une augmentation estimée des fonds propres consolidés de 26 millions d'€ (pour des capitaux propres qui s'élèveront à environ 20 millions d'€, après prise en compte des pertes de l'exercice et un endettement net proche de 13 millions d'€, réduit de près de deux tiers.

Du nouveau pour les trois franchises de fleurs

Dans ce contexte, le Groupe Monceau Fleurs peut afficher ses nouvelles ambitions et d'autres perspectives pour ces trois franchises Monceau Fleurs, Rapid'Flore et Happy autour de quatre piliers que sont la valorisation de ses marques ; l'animation et le développement des réseaux de franchisés ; une offre de produits de qualité différenciante, compétitive et innovante ; l'approvisionnement des magasins, avec le bon taux de service.
Pour plus d'informations sur le secteur, nous vous invitons à découvrir les réseaux de franchise de fleurs qui recrutent et à visionner aussi de nombreuses vidéos sur les franchises de commerce spécialisé.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 8 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 25 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 19/09/13 02:00

Les franchises qui recrutent