Un bon vivant aux commandes

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Un bon vivant aux commandes
  • Créé le : 03/10/2005
  • Modifé le : 03/10/2005

Michel Morin, après avoir redressé Courtepaille, devient le sauveur de Léon de Bruxelles.

Le régime suivi par ce personnage plein d’énergie fait ses preuves pour la bonne santé des entreprises qu’il dirige. Quand il s’est installé aux commandes de Léon de Bruxelles en 2002, la chaîne de restauration était en redressement judiciaire suite à une croissance mal maîtrisée. Depuis cette date le chiffre d’affaires a augmenté de 30 %. : 57 millions d’euros en 2004.

Michel Morin a du métier puisqu’il est diplômé de l’école hôtelière de Thonon-les-Bains en Haute Savoie et a fait ses premiers pas dans la profession dans les restaurants d’autoroutes du groupe Borel, devenu Accor en 82. En trente ans de carrière il s’est forgé une réputation de Zorro. Sa méthode est un mélange de pragmatisme et d’inventivité. Ainsi Courtepaille avait des restaurants plus petits que son rival Buffalo Grill, il les a agrandis en créant des avancées en bois de 19,8 m2, sans permis de construire puisque juste inférieures au seuil légal… Il a aussi enrichi la carte de légumes, sauces et desserts…

Après les restaurants de la SNCF et Buffalo Grill, le voici à nouveau dans une success story avec le belge Léon de Bruxelles. Ici il a pris 4% de la holding qui détient l’enseigne. Il a voulu relancer la chaîne avec des moules frittes « mais les meilleures », il est le premier à vérifier la qualité des produits qu’il déguste deux fois par jour. Il a donc immédiatement amélioré l’approvisionnement des brasseries. Les deux tiers des moules viennent de Hollande : Roem Van Yerseke, un producteur réputé. Les coquillages sont soigneusement contrôlés : chaque jour un laboratoire en reçoit un échantillon à analyser. En cuisine on a remplacé margarine et beurre par la crème d’Isigny et la carte a été enrichie de recettes comme les gratinées ou la plancha. Il faut penser qu’il y a des clients fidèles qui veulent varier les menus.

Pour la qualité de service, Michel Morin a mis l’accent sur la formation des serveurs. Un manuel de bonne conduite a été conçu à leur intention : les 12 incontournables. Et ils vont en stage dans un centre spécialisé. Par ailleurs un système de prime à l’ancienneté a été introduit. L’objectif est de réduire le turn -over afin d’avoir un retour sur investissement. Les cadres bénéficient également d’un intéressement pouvant aller jusqu’au quart de leur salaire. En échange ils doivent rendre des comptes : chaque directeur fait un point hebdomadaire avec le patron…

Il s’agit donc d’impliquer tous les maillons de la chaîne, Michel Morin lui-même ne s’économise pas : chaque matin le président du directoire déguste des moules avec ses collaborateurs… L’appétit vient en mangeant…

L’expansion de l’enseigne va donc pouvoir se poursuivre : une dizaine de nouvelles brasseries devraient voir le jour dans les trois prochaines années, dont une très bientôt dans l’important centre commercial V2 à Villeneuve d’Ascq (59).

Dominique Deslandes

Plus de franchises

BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

FLOWER CAMPINGS

Camping

Apport : 500 000€

ACTIV’EXPERTISE

Diagnostic immobilier

Apport : 10 000€

ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 300 000€

AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 50 000€

COPPER BRANCH

Restauration rapide, fast food

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

Le réseau X’pert Impact est sur tous les fronts après son exposition au salon Franchise Expo Paris en mars. Quatre nouveaux franchisés sont en pleine formation, tandis que les équipes de l’enseigne s’installent dans de nouveaux bureaux. Parallèlement, les franchisés de Rouen, Saint-Brieuc, Marseille Est et Cluses ont démarré leurs activités après une formation intensive […]

Le réseau Camille Albane modernise son concept

Approchant de ses 30 ans d’existence, la franchise Camille Albane a décidé de moderniser son concept en optant pour une nouvelle image de marque, un nouveau logo, une nouvelle gamme de soins capillaires… Les salons Camille Albane se refont une beauté ! En 1994, le concept Camille Albane a vu le jour grâce à Jeanne […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
YVES ROCHER

Yves Rocher est à la recherche de nouveaux partenaires en franchise et en location-gérance.

Marque de cosmétique, soins du visage et maquillage N°1 en France

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 30 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 2 000€
  • Nombre d'unités total en national : 660
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.