Traiter les objections de vos clients

  • Créé le : 31/10/2013
  • Modifé le : 31/10/2013
Aujourd’hui les consommateurs sont très avertis et il est parfois nécessaire de quitter les chemins d’une argumentation standard pour s’adapter à une personnalité spécifique Comment répondre aux objections ?

Rappelons qu’une argumentation standard s’appuie sur des critères prévus généralement dans la fiche technique du produit (1). Si un frein persiste dans l’esprit du client et l’empêche d’acheter, il est nécessaire de passer à l’étape délicate du traitement de l’objection.

Il existe une méthode éprouvée par les vendeurs expérimentés.

Cette méthode peut se mémoriser en ART de traiter les objections

A : pour accepter, certaines diraient encaisser, l’objection exprimée par le client. Il se dispose alors à vous écouter ; au contraire si vous rétorquez « mais non pas du tout ! » vous le verrez immédiatement se bloquer.

 R :  votre Réaction doit être positive, vous lui souriez, le regardez franchement dans les yeux Ce qui n’est pas facile car le client met souvent l’accent sur une faiblesse du produit dont vous avez pleinement conscience, en somme il appuie là où ça fait mal.

T : Ensuite Traitez efficacement ce frein, en questionnant le client par exemple par une question du style « qu’est-ce qui vous fait dire ça ? », c’est cette technique qu’on utilise le plus souvent  pour un client qui oppose « c’est cher ».

Vous pouvez également compenser la faiblesse évoquée par un point positif fort du produit. Apportez si vous le pouvez le bonus c’est-à-dire l’élément qui avait attiré le client vers le produit

Terminez en vérifiant : « alors finalement qu’en pensez-vous ? » sans donner l’impression de le brusquer dans sa décision. Le client doit passer à l’acte d’achat en toute indépendance.

Dominique Deslandes

La rédaction vous recommande cet article : Pour vendre il faut construire un bon argumentaire

Actualités

L’enseigne Armor-Lux étend son réseau

Armor-Lux, marque de prêt-à-porter pour hommes, femmes et enfants depuis 1938, souhaite redynamiser son réseau en procédant à l’ouverture de nouveaux points de vente sur toute la France.   100% Made In France Armor-Lux, enseigne bretonne reconnue pour ses collections sur le thème de la Bretagne et de la mer, souhaite séduire de nouveaux affiliés […]

Nouveauté 2019 : Tommy Hilfiger s’initie au sport !

Tommy Hilfiger, marque de prêt-à-porter haut de gamme depuis 1985, présente sa ligne sportive colorée Tommy Sport.   Evolution du style de vie C’est dans une volonté de vouloir répondre aux attentes des nouvelles générations que Tommy Hilfiger a souhaité proposer en 2019, une ligne sportive colorée Tommy Sport, qui offre des pièces en parfaite […]

Franchise STEAK ‘N SHAKE : quand l’Amérique et la France ne font plus qu’un !

Steak ‘N Shake, enseigne fondée en 1934, a bâti sa réputation sur ses fameux Steakburgers gourmets, ses frites fraîches maison et ses Milkshakes traditionnels. Au travers de ses 22 restaurants français, le réseau américain prône aujourd’hui ses valeurs françaises.   Quand la tradition française s’invite dans les assiettes… L’enseigne Steak ‘N Shake, d’origine américaine, avec […]

Virtuel Center, le nouveau concept de Réalité Virtuelle étend son réseau …

Virtuel Center, réseau spécialisé dans les loisirs de la réalité virtuelle qui a ouvert ses portes en 2018, poursuit sa croissance.   Une passerelle vers un nouveau monde Le nouveau concept de réalité virtuelle, Virtuel Center, qui a vu le jour il y a seulement un an avec l’ouverture de son premier centre à Paris […]

Franchise, savoir-faire et déséquilibre significatif, atelier juridique le 10 avril 2019

Le cabinet d’avocats Redlink et le Franchise Business Club vous invitent à Paris pour un atelier essentiel pour la franchise puisqu’il traite de l’existence du savoir-faire et des risques de déséquilibre significatif. L’intervenant est Maître Frédéric Fournier et le modérateur est Jean Samper, tous deux membres du collège des experts de la Fédération Française de […]

Plus d'actualités

Fermer le menu