Relations fournisseurs - grande distribution (commentaires de Nicolas Genty de Fidal)

En attendant la publication du texte définitif de la circulaire prévu pour le 1er décembre, voici quelques informations datant de la semaine passée:

1) SRP et TVA

Nous nous étions émus auprès des services de l'administration des divergences d'interprétation possibles quant à la prise en compte de la TVA dans le calcul du seuil de revente à perte. Serait maintenant prêt, un projet d'amendement qui prévoit que la TVA sera calculée an aval, après réintégration de l'ensemble des autres avantages financiers qui excèdent un seuil de 20%. Si cet amendement était adopté, ceci mettrait fin (au moins pour la prise en compte de la TVA) aux interrogations en la matière.

2) Alignement sur les conditions obtenues par un autre distributeur - condamnation record.

Le Galec vient d'être condamné à verser plus de 23,3 millions d'euros au trésor public pour le compte de 28 fournisseurs.

En 2001 le Galec s'est aperçu qu'il avait bénéficié, dans le secteur du frais, de montants de coopération commerciale inférieurs à ceux accordés à la société Carrefour. Afin de réparer le « préjudice » subi, il a sollicité auprès des fournisseurs le paiement d'un dédommagement à hauteur de 23,3 millions d'euros. Le ministère de l'Economie estimait que ces protocoles résultaient en réalité de contrats de coopération commerciale à effets rétroactifs, ne correspondant à aucun service rendu. Il affirmait que ces transactions étaient un habillage juridique pour échapper aux dispositions de l'article L. 442-6 du Code de commerce. Il a donc assigné le GALEC en justice.

Le tribunal de commerce de Nanterre vient de condamner le Galec à verser la somme de 23,3 millions d'euros au trésor public (qui se chargera de la redistribuer aux fournisseurs en question) et à une amende civile de 500 000 €.

Cette décision fera probablement l'objet d'un appel.

Tribunal de commerce de Nanterre, 7e chambre, 15 novembre 2005, ministre de l'Economie c/ société coopérative groupements d'achats des centres Leclerc

Nicolas Genty                               
Avocat Associé FIDAL
Tel direct + 33 3 20 14 82 60

Articles similaires

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - un mois

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 2 mois

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 5 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Informations clés

  • Crée le: 24/11/05 01:00

Les franchises qui recrutent