Puis-je faire un crédit pour constituer mon apport personnel ?

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Puis-je faire un crédit pour constituer mon apport personnel ?
  • Créé le : 15/11/2018
  • Modifé le : 15/11/2018

Je voudrais être franchisé(e) d’une enseigne qui me passionne par son activité. Je n’ai pas assez d’apport personnel, puis-je faire un crédit pour avoir la somme nécessaire demandée ?

L’apport personnel est une somme disponible en cash avant d’emprunter. C’est ce que vous avez pu économiser pour mener à bien votre projet. Donc en principe la réponse à votre question est non, vous ne pouvez pas emprunter pour constituer votre apport personnel. Mais la réalité est plus complexe.

Essayons d’abord de comprendre pouquoi un apport personnel est demandé et qu’il est en principe nécessaire

1) Montrer que vous n’êtes pas un panier percé, que vous avez fait des efforts pour économiser, que vous savez gérer votre argent, qu’on peut vous faire confiance. Bien entendu il y a des circonstances dans la vie qui font qu’on est pas vraiment complètement responsable de ne pas ou plus avoir d’argent mais il faut comprendre que ceux qui vont vous prêter de l’argent ou vous confier leur franchise sont plus rassurés si vous avez su constituer un apport financier personnel; ils ne font pas du social mais des affaires.

2) Ne pas emprunter plus que vous ne pourrez rembourser. Votre future activité va dégager un cash flow (bénéfice + amortissements) c’est à dire la différence entre ce que vous encaissez et ce que vous décaissez dans l’année. Votre activité ne pourra pas rembourser plus que ce cash flow chaque année et il est rare qu’une entreprise permette de rembourser un emprunt à 100 % dans des délais de 5 à 7 ans qui sont la durée classique des prêts bancaires. Bien entendu il faut penser que votre activité sera peut-être moins profitable que vous ne l’espérez pour calculer le montant de ce cash flow.

EN CONSEQUENCE VOTRE ENTREPRISE POURRA RAREMENT EMPRUNTER LA TOTALITE DE L’INVESTISSEMENT sauf si les prévisions sont excellentes et confirmées par les réalisations passées et si en plus vous offres des garanties très solides et abondantes.

MAIS IL Y A UNE FOULE DE SOLUTIONS POUR CRER UN APPORT PERSONNEL ou le compléter

Attention, ces solutions ne fonctionnent pas dans tous les cas.

1) Avez-vous des biens qui peuvent être vendus pour constituer un apport personnel ? Vous avez peut-être un placement financier, un bien immobilier en plus de votre propre logement, une oeuvre d’art ou une voiture ? Prenons un exemple avec une voiture : votre monospace familial a 3 ans et 50 000 km. Vous pouvez le vendre 14000 euros et prendre une voiture en LOA à la place. Ce sera possible si vous avez encore des fiches de paie à montrer ou alors au nom de votre nouvelle entreprise.

2) La famille et les amis. Il n’est pas impossible que vos parents accordent une avance partielle sur héritage si leur situation est sécurisée. Il arrive aussi que certains membres de la famille (ou des amis) puissent vous prêter un peu d’argent. Attention, il faudra le rembourser. Il faudra donc que votre famille ou vos amis acceptent d’être remboursé après la banque et cela peut vouloir dire parfois après les 5 ou 7 ans de remboursements de votre emprunt bancaire.

3) Les associés. Si l’entreprise peut nourrir plusieurs personnes on peut s’associer pour l’exploiter ensemble. Il arrive aussi que famille et amis préfèrent s’associer avec vous comme associés dormants plutôt que de vous faire un prêt.

4) Les prêts d’honneur. Renseignez-vous auprès de votre CCI pour savoir quels sont les organismes nationaux ou locaux qui accordent des prêts d’honneur aux créateurs d’entreprise. Le plus souvent il faut déposer un dossier. Souvent on bénéficie d’un suivi de la pert de cet organisme. Il y a toujours des conditions d’éligibilité. Certains organismes ne prêtent qu’aux femmes créatrices d’entreprise,s d’autres que pour certaines activités ou certaines régions, etc…. Parfois, les pre^^ets sont faits à l’entreprise et peuvent être consiédérés comme des apports personnels par les banques. Parfois, ces prêts sont des prêts personnels donnés aux créateurs d’entreprise (sans garantie parfois) pour leur projet.

5) Les prêts personnels. Certains organismes de crédit font des prêts personnels sans affectation, c’est-à-dire sans vous demander à quoi cela va servir ce qui vous permet de vous en servir comme apport personnel mais attention aux remboursements. Cela risque de « coincer »

6) Etc. : Envoyez-nous vos solutions et astuces et nous complèterons

Actualités de Franchise Business Club (FBC)

Le mardi 12 novembre prochain, un atelier du Franchise Business Club portera sur les études du marché, le respect du concept et la satisfaction consommateurs. On parlera notamment des états et des études de marché, de ce qui permet de mesurer et de comprendre les attentes des consommateurs et des précautions juridiques à prendre. Le […]

Deux faits s’imposent à la réflexion des réseaux 1) La nouvelle loi belge sur l’interdiction de dépendance économique menace-t’elle l’équilibre des réseaux de franchise et peut-elle faire tâche d’huile en Europe ? Cet atelier à Bruxelles parlera aussi de l’animation réseau à travers la formation permanente et aussi du rôle éventuel de franchisés dans l’animation […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.