Préparez vos impôts : le régime micro-entreprise et la fiscalité

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Préparez vos impôts : le régime micro-entreprise et la fiscalité
  • Créé le : 26/05/2010
  • Modifé le : 19/08/2020
Il ne faut pas confondre la micro-entreprise avec le statut d’auto-entrepreneur créé en 2009. Le régime micro-entreprise est un dispositif lié à la fiscalité. Il vous permet de déduire des frais professionnels et simplifie votre travail comptable.

Les modalités

Ce régime est un système d’imposition plus simple. Vous n’avez pas de déclaration professionnelle à établir, il suffit d’indiquer votre chiffre d’affaires sur votre déclaration de revenus classique. Votre bénéfice est alors calculé forfaitairement par la Direction des Impôts.

En 2010, ce régime vous est accordé si vos recettes 2009 ne dépassent pas 80 300 euros hors taxes pour une activité liée à la vente de marchandises et 32 100 euros si vous êtes prestataires de services. Sous le régime de la micro-entreprise, que vous soyez auto-entrepreneur ou non, vous pouvez déduire certains frais forfaitairement.

L’abattement est arbitrairement de 71 % pour une activité de vente de biens, 50 % pour les prestataires de services et 34 % pour les activités libérales relevant des BNC (bénéfices non commerciaux). Cet abattement couvre vos charges dans leur ensemble : cotisations sociales, frais financiers ou amortissements. Votre bénéfice est donc égal à 29, 50 ou 66 % du chiffre d’affaires annoncé.

Le régime de la micro-entreprise vous dispense de la déclaration et du paiement de la TVA mais vous prive en même temps de la possibilité de la récupérer. Ce régime maintient néanmoins le paiement de la CET (contribution économique territoriale) qui remplace la taxe professionnelle.

De plus les formalités comptables sont très légères pour la micro-entreprise, vous devez simplement tenir un registre des achats de marchandises et un journal des recettes, vous n’avez pas à produire de bilan, ni de compte de résultat.

Même si ce régime peut paraitre extrêmement favorable, il y a des cas où il présente trop d’inconvénients. Il faut bien avoir calculé le montant de vos frais professionnels. En effet si vos charges réelles sont supérieures à la déduction forfaitaire, par exemple, cela ne convient pas.

En régime réel simplifié il vous serait  possible de déduire un déficit commercial des autres revenus du foyer fiscal et de réduire ainsi vos impôts. Ce régime n’est pas non plus intéressant si on souhaite profiter des avantages liés à l’appartenance à un centre de gestion agréé, ni si on a la possibilité de bénéficier de réductions d’impôt sur les bénéfices dans une zone prioritaire d’aménagement du territoire.

Dans le cas où votre chiffre d’affaires se trouve être en augmentation, c’est en général ce que l’on souhaite, il est bon de prévoir la sortie du régime de la micro-entreprise pour un régime réel simplifié.

Rappelons qu’il s’agit d’un régime réservé aux entrepreneurs individuels, donc à exclure si vous projetez de passer à un statut juridique de société.

DD

La rédaction vous conseille cet article : Créer une franchise sous le régime de la micro entreprise

Plus de franchises
Franchise AQUILUS PISCINES ET SPAS AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 30 000€

Franchise POINT S POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Franchise EWIGO EWIGO

Achat et vente automobile

Apport : 25 000€

Franchise Comptoir de Location Comptoir de Location

Divers artisanat habitat

Apport : 100 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise JOTUL JOTUL

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 40 000€

Franchise GROSFILLEX FENETRE GROSFILLEX FENETRE

Artisanat pour l'habitat

Apport : 40 000€

Franchise LAFORET FRANCHISE LAFORET FRANCHISE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Plus de franchises

Actualités
L’assistance au franchisé

Le concept de franchise repose sur une étroite collaboration entre un franchiseur et ses franchisés. Il induit une obligation légale pour le franchiseur d’assistance au franchisé durant toute la durée du contrat – une obligation de moyens donc – mais ne garantit pas le succès de son point de vente – pas d’obligation de résultats. […]

Concept de restauration qui articule autour d’une offre complète de bagels, burgers, salades bowls et coffee shop, BCHEF consolide son maillage dans le Nord avec l’adhésion d’un tout nouveau membre à Dunkerque. Une première pour l’enseigne qui ne s’était encore jamais établie dans la ville de Jean Bart. Le nouveau maillon de la chaîne est […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Memphis

Concept original inspiré des vrais « diners » américains

Apport : 150 000€

CA moyen : 1 200 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.