Ouvrir un commerce de fleurs

Le produit est beau, tentant, plaisant... On s'y voit bien ! Mais est-ce aussi facile et quelles en sont les contraintes ?

Comme dans tout commerce, il faut savoir acheter, gérer, vendre... et tenir compte d'une concurrence croissante mais il y a aussi quelques remarques spécifiques à prendre en compte :

1) les risques spécifiques à la fraîcheur du produit

2) les contraintes liées à la mise en place et à la préparation du produit. Mains dans l'eau même en hiver, mise en place le matin, mise en chambre froide le soir (pour une partie), préparation des bouquets... Elles ne sont pas si terribles que cela mais on est loin du produit qui se vend sans travailler et sans utiliser ses mains et son courage.

3) la montée des réseaux qui offrent des concepts mieux étudiés, des achats maîtrisés, une communication souvent réduite mais efficace... et des chiffres d'affaires tellement supérieurs au fleuriste moyen traditionnel !

4) les chaînes qui se développent depuis quelques années sont sur "la fleur coupée", un produit rapide à vendre nécessitant des prix, des offres toutes faites, des emplacements où l'on peut s'arrêter facilement ou offrant un passage majeur, des façades d'au moins 7 mètres, etc... Mais de nouveaux concepts apparaissent qui continueront à segmenter ce marché avec des offres comprenant plus de services ou de choix ou d'exotisme...

Pour aller plus loin dans l'étude de votre projet, plusieurs moyens :

a) le dossier "commerce de fleurs" du magazine Rebondir que vous pouvez aussi commander auprès de L'Officiel de la Franchise qui appartient au même groupe de presse. (Touati)

b) vos conversations avec les franchiseurs dont les principaux sont Le jardin des Fleurs, Monceau Fleurs et Rapid Flor.

c) les études disponibles en CCI et auprès du syndicat professionnel

d) une observation attentive (reporter les éléments et les photos que vous prendrez sur un grand tableau) des critères suivants dans les magasins de fleurs qui vous entourent : emplacement, look de la façade, agencement intérieur, variété et caractéristique des produits vendus, politique de prix, communication et organisation dans la mesure où vous pourrez vous en rendre compte.

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 17 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 22 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 27 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 03/06/05 02:00

Les franchises qui recrutent