Les franchises de mode touchées cet été par un ralentissement de la croissance

Après un début d'année plus qu'encourageant en France, on nous annonce une mauvaise nouvelle pour le commerce de mode et de prêt à porter : les consommateurs auraient freiné leurs achats d'habillement cet été. Selon les panels de commerçants de l'association des chaîne spécialisées Procos*, les mois de juillet et août 2011 ont cassé la nette croissance des chiffres d'affaires enregistrée entre janvier et juin en France. Cette période correspondrait a une véritable cassure des ventes sur cette période estivale.

Une rupture par rapport aux bons résultats de début d'année pour les franchises de mode

Procos a interrogé une cinquantaine de ses adhérents et annoncé ainsi de très mauvais chiffres d'activité pour juillet (6 5 %) et en août (6 4,5 %) quels que soient les formats de magasins (boutiques et moyennes surfaces) et les lieux d'impantation (centres-villes, centres commerciaux, PAC...).
Ce résultat est clairement, pour l'association, une rupture par rapport au début d'année où les 240 enseignes de Procos avaient vu leur chiffre d'affaires progresser de + 3,4 % comparé à la même période en 2010.
Les raisons de tels résultats ? On parle bien sûr de la météo estivale et des bases fortes des comparaison avec l'année précédente (juillet 2010 enregistrait une augmentation de + 10 % !) mais on craint aussi une modification profonde des comportements d'achats et une contraction durable de l'activité... avec une baisse de la fréquentation et une diminution du panier moyen dans les magasins de prêt à porter.

Des chiffres qui inquiètent les professionnels du secteur

En cumulé, sur les huit premiers mois de 2011, le panel Procos montre une activité stable de + O,3 % en deça de la performance du premier semestre 2010 (+ 2%). Et Procos de rappeler que ses adhérents, pris globalement, avaient subi un recul de leurs chiffres d'affaires de 2 % en 2009 et de 0,4 % en 2008 partiellement rattapé en 2010 (+1,6 %). La moitié de ses adhérents sont convaincus que leur activité va se dégrader d'ici la fin de l'année 2011.
* Depuis 30 ans, Procos regroupe les Enseignes du Commerce Spécialisé pour les conseiller dans leurs implantations et les aider à adapter leur développement aux mutations de la société.
Vu dans Journal du Textile n° 2100
Consultez notre rubrique "actualité marketing" pour d'autres articles

Articles similaires

A quoi ressembleraient nos hypermarchés en 2025 ?

par DM - 7 jours

Avez-vous déjà essayé d'imaginer à quoi ressembleront les rayons de nos hypermarchés dans une dizaine d'années ? Capital l'a imaginé pour nous : des hypers plus évolués, des magasins qui s'adaptent aux nouvelles tendances de consommation, plus con...

Les ventes en ligne dans la franchise et le commerce associé

par MA - 11 jours

Le règlement d’exemption n° 330/2010 du 20 avril 2010, entré en vigueur en juin 2010 incite les opérateurs y compris les réseaux et enseignes à développer leurs activités en ligne. Dès lors qu’ils sont agréés, les distributeurs, parmi eux les fran...

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - un mois

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Informations clés

  • Crée le: 12/11/11 01:00

Les franchises qui recrutent