Les dirigeants du commerce associé réaffirment leur confiance dans ce mode de fonctionnement

Le commerce associé : un mode d'organisation efficace, c'est en tout cas ce qu'affirmaient les dirigeants, réunis à Bercy, en présence de la ministre de l'artisanat, du commerce et du tourisme et à l'occasion de la conférence de lancement de l'ouvrage de référence sur le Commerce Associé. Elle a ainsi défini que le commerce associé est un système « réactif, souple et qui sait répondre aux défis techniques, par la mobilisation des compétences de chacun ». Les dirigeants restent persuadés que le commerce associé est mieux armé que les autres formes de commerce pour lutter contre la crise et innovent sans cesse pour répondre aux consommateurs.

Un bilan 2012 plutôt positif

Les réseaux du Commerce Associé réaliseraient des performances supérieures à celles de leurs marchés pour 68% d'entre eux en 2012.Notamment dans des secteurs de la pharmacie, l'optique, l'immobilier, les matériaux de construction ou encore la bijouterie. Bernard Cadeau, Président d'Orpi, note que même si l'immobilier a connu des difficultés en France, son réseau a terminé le dernier exercice avec un solde net positif d'agences. L'alimentaire confirme sa progression et Pascal Richez, Président de l'Union des Mousquetaires, de citer les bonnes performances de son groupement, estimant qu'elles sont liées à l'image des réseaux d'indépendants et à l'important travail fait depuis des années sur le pouvoir d'achat.
Sur le commerce électronique, les dirigeants estiment que les réseaux du Commerce Associé sont bien armés pour répondre. En effet la stabilité de l'actionnariat permet aux groupements de construire des stratégies de développement pérennes et non liées aux contraintes boursières permettant ainsi des investissements à long terme dans des domaines comme le e-commerce et le drive.

Un succès lié à l'organisation et à l'implication des adhérents

Une organisation efficace, un modèle souple et flexible, une forte implication des associés, ont permis de s'adapter à un contexte de crise et aux évolutions du commerce et aux attentes des consommateurs. Les réseaux coopératifs sont composés d'entreprises de proximité, installées durablement dans leur région. Les associés sont donc proches et connaissent parfaitement leur région, leur clientèle, leur marché local. Le Commerce Associé est en effet un grand pourvoyeur d'emplois, avec plus de 500.000 salariés, dont 95% dans les points de vente.
Tous les groupements envisagent la poursuite du développement de leur réseau dans les prochains mois, selon le baromètre de la FCA. La moitié d'entre eux prévoient plus de 10 ouvertures/entrées pour l'année 2013. 30.500 chefs d'entreprise ont déjà fait le choix du Commerce Associé.

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 10 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 27 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 27/02/13 01:00

Les franchises qui recrutent