Le marché du jouet résiste bien à la crise

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le marché du jouet résiste bien à la crise
  • Créé le : 04/11/2012
  • Modifé le : 09/10/2019
Dans un contexte de baisse générale de la consommation en France, le marché du jouet devrait afficher des résultats stables voire même en légère progression selon les sources de la Fédération Française des Industries du Jouet et Puériculture (FJP).

DES PERSPECTIVES DE CROISSANCE EN VUE

Après deux années de croissance (2010 + 3%, 2011 + 6 %), les professionnels du secteur du jouet s’interrogent sur les résultats de cette année. Le contexte de consommation s’est durcit et la dépense des ménages est en baisse. Néanmoins, les prévisions de la FJP semblent optimistes : la croissance sur ce marché devrait être stable voire même en légère progression.

Ce pronostic repose sur des paramètres favorables telle l’innovation, l’arrivée de nouveaux produits comme les tablettes, le renforcement des critères de qualité et sécurité, une industrie « made in France » qui a su investir dans des moyens de productions performants ; Enfin, le travail de fond entrepris avec les actions ludiques de « jouer, c’est la vie » et ses espaces de jeux en milieu scolaire. Des actions qui promeut l’esprit jeu avec des valeurs de partage et de tolérance.

DES INDICATEURS ENCOURAGEANTS TOUS CANAUX CONFONDUS

Les chiffres disponibles fin août indique une baisse du marché de -2,2 % (source Panel Consommateurs NPD), baisse essentiellement due aux mauvaises conditions climatiques qui impactent les résultats sur la première partie de l’année. En revanche, les ventes de Noël, qui représentent 60% du chiffre d’affaires, devraient combler le retard. Les indicateurs montrent que les conditions sont réunies pour atteindre cet objectif :

• Innovation et nouveaux produits sous licence (par ex. les blockbusters de l’année), un des éléments moteurs du marché.

• Mobilisation des Grandes Surfaces Alimentaires pour qui le jouet est un des plus gros produit d’appel au moment des fêtes.

• Bonne santé des chaînes et franchises de jouets qui poursuivent pour la plupart leur développement de réseau.

• La part croissante des ventes en ligne et leur progression probable en 2012. Pour rappel, elle représentaient l’année dernière 10 % du CA en France, contre 22 % en Allemagne et 23 % au Royaume-Uni.

• Une augmentation de 5 % du budget moyen qui sera consacré aux jeux et aux jouets. Budget toujours plus important en terme de prix d’achat au moment de Noel que pour le reste de l’année.

• L’entrée en vigueur de la nouvelle directive européenne (2009/48/CE) sur l’aspect sécuritaire du jouet (critères mécaniques, physiques et traçabilité des produits ) vient conforter l’attente des consommateurs en matière de qualité et de sécurité des jouets. Une étude du Credoc montre que 75 % estiment la qualité du produit primordial, pour 74 % la confiance dans la marque juste derrière le prix pour 84 % des interrogés.

LES FAMILLES DE JEUX ET DE JOUETS QUI ONT LA PRÉFÉRENCE CETTE ANNÉE

Chaque année, plus de 40 % des produits vendus sont des nouveautés. Sans préjuger des choix de fin d’année, on peut d’ores et déjà constater selon les chiffres disponibles à fin août que certaines catégories sont en forte progression :

– Jeux de construction +18%
– Electronique junior +11%
– Poupées +7%
– Préscolaire + 1%
– Activités artistiques stables

Il semble acquis que les tablettes pour enfants, les jeux interconnectés, l’entrée du numérique dans des jeux traditionnels (jeux de société, poupées, jouets éducatifs etc.) seront les produits marquants de 2012.

Le secteur des loisirs vous intéresse ? Découvrez les autres réseaux de franchise de jouet qui recrutent.

Article mis en ligne par Isabelle, Rédactrice AC Franchise

Plus de franchises

ACTIV TRAVAUX

Courtage en travaux

Apport : 8 000€

INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 300 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

BUREAU VALLEE

Fournitures de bureau

Apport : 90 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

LA MIE CALINE

Boulangerie - Pâtisserie

Apport : 80 000€

Plus de franchises

Actualités
Témoignage de Maud Le Goff, Gérante Yves Rocher à Rennes

Pour Maud Le Goff, une bretonne 100% engagée et adepte de la cosmétique végétale, intégrer le réseau Yves Rocher était une décision évidente. Aujourd’hui, elle est devenue partenaire de l’enseigne à Rennes, à la fois à Rennes Cesson et à Rennes Saint-Grégoire. « La franchise chez Yves Rocher, c’est accessible » Grâce au soutien du réseau Yves […]

Dietplus vous révèle les clés pour devenir un entrepreneur du bien-être

En raison d’une demande croissante en solutions de well-being et de perte de poids ces dernières années, le secteur du bien-être a enregistré une croissance significative. Si vous souhaitez transformer votre passion pour un mode de vie sain et équilibré en une entreprise florissante, saisissez les nombreuses opportunités excitantes et enrichissantes actuellement disponibles et devenez […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
VULCO

Spécialiste des pneumatiques et de l'entretien des véhicules de tourisme, industriel, génie civil et agricole.

+ de 25 ans d’expérience dans la liaison au sol

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 70 000€
  • CA moyen : 650 000€
  • Droit d'entrée : 3 500€
  • Nombre d'unités total en national : 250
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.