Le marché du drive arriverait-il à saturation ?

Dévoilés le 12 mai 2015 dans un article du Parisien, les résultats d’une étude de l’institut Nielsen montraient une certaine saturation du drive alimentaire en France. Ces entrepôts permettant de faire ses courses en ligne et d’aller les chercher en véhicule, pourtant plébiscités par les Français, ne semblent plus constituer les eldorados de la grande distribution.

Un concept arrivé en France en 2008

Le concept du drive en France a débarqué en 2008 séduisant rapidement les consommateurs Français et obligeant l’ensemble des grands acteurs de la distribution à se mettre à la page. Aujourd’hui, ce ne sont pas moins de 3400 hangars qui se partagent le marché en France, permettant aux clients de commander sur Internet et de venir rechercher ses courses directement en voiture. Selon le Parisien, ces grands entrepôts, intermédiaires entre les grandes surfaces classiques et la vente sur Internet, représentent 4% du secteur de la distribution.

Moins d’ouvertures prévues cette année

Mais en ce début d’année 2015, selon une étude de l’institut Nielsen, la tendance à la hausse constatée ces 7 dernières années commence à se ralentir. Au premier trimestre, il ne se serait ouvert que 1,2 drive par jour contre 1,9 en 2012. Cher Leclerc ppar exemple (qui représente la moitié du marché), après l’inauguration de 140 drive en 2014, seuls 50 sont annoncés cette année. Selon les spécialistes, on assisterait ainsi à une asphyxie du territoire. Ainsi, si en 2013 le drive représentait 80 % de la croissance des vente en alimentaire, ce taux retombait déjà à 47 % en 2014. Le mouvement s’est par ailleurs accéléré, explique le quotidien, en 2015 avec par exemple 12 fermetures en février chez Chronodrive.

La nouvelle tendance du drive non alimentaire

Dans ce contexte, les distributeurs cherchent de nouvelles stratégies et renouvellent leur formule. Nouvelle tendance : le drive non alimentaire qui se positionne comme le nouveau potentiel de la distribution. C’est en tout cas le pari de Castorama qui a ouvert son premier drive fin 2014 et Leroy Merlin qui développe quelques points de vente sur ce concept particulier.

Si ce sujet vous intéresse, consultez nos articles :
- Le drive moteur de croissance pour la grande distribution
- De plus en plus de secteurs utilisent le drive

- Plus de 600 drive ouverts en 2014 en France

Articles similaires

Devenir caviste avec la franchise, est-ce possible ?

par MA - 13 heures

Le marché du vin a connu durant ces 30 dernières années une baisse de la quantité consommée contre une montée en gamme des produits recherchés par les Français. On a aussi noté une progression du nombre de cavistes à hauteur de 10 % de 2005 à 2015...

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Informations clés

  • Crée le: 23/06/15 08:05

Les franchises qui recrutent