La sous-traitance, sujet de débat dans l’hôtellerie

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / La sous-traitance, sujet de débat dans l’hôtellerie
  • Créé le : 06/11/2014
  • Modifé le : 06/11/2014
La sous-traitance, un phénomène assez courant dans l’hôtellerie, fait aujourd’hui débat. Plusieurs hôtels, économiques et moyen de gamme, mais également des palaces, font appel à des sous-traitants pour externaliser certaines tâches. Bien que cela n’apporte généralement pas de compétences nouvelles, il permet aux établissement de réduire certains frais.

Le débat porte sur deux facteurs. Le premier concerne le temps de comptage : certains prestataires comptabilisent les salaires en fonction du nombre des chambres nettoyées. Le deuxième facteur est celui du marchandage. Il s’agit des préjudices que la sous-traitance peut causer aux salariés de l’établissement en question comme les priver de certaines primes, treizième mois, etc. 

Encadrer le recours à la sous-traitance

La chaîne Louvre Hotel Group a récemment signé une charte sociale qui vise à mieux encadrer le recours à la sous-traitance. Le groupe, qui a déjà testé une première expérience d’internalisation, pense adapter cette expérience à certains de ses grands établissements sans pour autant la généraliser sur l’ensemble de ses hôtels.
Il faut dire que le modèle d’internalisation contribue à améliorer la qualité des services, à créer de nouvelles tâches et à offrir au personnel l’occasion d’évoluer dans leurs fonctions.

De son côté, à travers la charte signée en 2002, le groupe Accor, tente de réduire le plus possible le recours à l’externalisation. Le nombre d’hôtels gérés par le groupe ayant recours à la sous-traitance est passé de 200 à 70. Aujourd’hui, 15% seulement de ses établissements font appel à la sous-traitance.

La CGT crie à l’exploitation

Les syndicats sont vent debout contre ce qu’ils considèrent comme un «sous-statut». Des palaces comme le Ritz ou encore le Crillon comptent externaliser certaines tâches, ce qui d’après eux, aurait comme avantage d’éviter d’éventuelles maladies professionnelles et de prévenir la pénibilité du travail. Le Novotel de Paris Les Halles quant à lui a été condamné par les prud’hommes, solidairement avec la société de nettoyage Elior, à verser 400.000 euros de dommages et intérêts à 18 salariés.

Plus de franchises
Franchise RELOOKING Beauté Minceur RELOOKING Beauté Minceur

Institut de beauté, esthétique

Apport : 15 000€

Franchise TICKET PROMO TICKET PROMO

Marketing, communication, publicité

Apport : 2 500€

Franchise DIETPLUS DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

Franchise GROSFILLEX FENETRE GROSFILLEX FENETRE

Artisanat pour l'habitat

Apport : 40 000€

Franchise UCAR UCAR

Location de voiture

Apport : 70 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise Linguish Linguish

Formation et soutien scolaire

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités

Classée deuxième sur la liste des meilleures enseignes des services d’aide aux personnes âgées ou handicapées, la franchise Adhap regroupe aujourd’hui plus de 180 implantations réparties partout en France. Avec ses 22 ans d’expérience, ses 7 000 intervenants formés et qualifiés et ses 28 000 personnes prises en charge chaque jour, le spécialiste national de l’aide […]

Concept de street-food aux saveurs asiatiques, Santaosha affiche une croissance soutenue avec notamment l’ouverture de 2 établissements l’été dernier. Aussi, d’ici la fin de l’année la marque envisage de renforcer sa présence en prévoyant l’installation de 10 nouveaux restaurants. Un déploiement maintenu malgré la crise En dépit de la crise sanitaire liée au Covid-19 et […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Netto

Hard discount alimentaire de proximité

Apport : 60 000€

Droit d'entrée : 1€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.