La franchise : Un modèle économique qui permet d’entreprendre plus facilement

  • Créé le : 11/01/2019
  • Modifé le : 11/01/2019
La franchise a été et continue d’être une très bonne alternative pour les personnes souhaitant se reconvertir après une carrière en tant que salarié, se lancer sur le secteur qui les passionne alors qu’ils n’ont pas nécessairement les compétences qu’il faut ou tout simplement réaliser leur rêve d’être leur propre patron! Depuis 10 ans, la franchise se développe sérieusement en France, offrant ainsi l’opportunité à de plus en plus de personnes d’atteindre leurs ambitions!

Zoom sur le paysage de la franchise en France

La franchise connaît un véritable succès en France, encore plus que chez nos voisins européens. Depuis 10 ans, ses chiffres sont d’ailleurs en progression continue.

En 2017, l’hexagone comptait un total de 1976 réseaux de franchise, 74 102 points de vente pour plus de 670 000 salariés (emplois directs et indirects) et un CA de 59.55 milliards d’euros.
Cet important poids économique de la franchise en France est d’ailleurs classé à la 1ère position en Europe et la 3ème sur le plan mondial.

Dans le marché de la franchise, certains secteurs historiques continuent de prospérer, tels que l’équipement de la personne et de la maison, l’hôtellerie, l’alimentaire et de la coiffure. Ces secteurs occupent encore aujourd’hui une part importante dans le poids économique de la franchise avec des réseaux matures qui restent dynamiques, et qui sont rejoints chaque année par de nouveaux acteurs.  
La 15ème édition de l’enquête de la Banque Populaire, en partenariat avec la Fédération Française de la Franchise ( FFF), avec la participation de l’institut CSA et de l’Express, chapitre 1, a révélé que le franchisé ouvrait son premier point de vente à l’âge moyen de 35 ans et avait, en moyenne, 47 ans.

Le pourcentage de femmes franchisées a légèrement baissé pour passer de 43 % en 2017 à 38 % cette année.
Le revenu annuel net moyen a, quant à lui, enregistré une croissance de 4 % (suite à une croissance de 5 % en 2017) pour atteindre 35 325 euros.
Pour ce qui est des études et diplômes, la proportion de franchisés qui ont suivi des études supérieures (Bac + 2/3, Bac + 5 et plus) a progressé de 3 points à 56 %.

Témoignages de chefs d’entreprise qui ont pu entreprendre grâce à la franchise !

Maggy Carrasco, Virginie Defossez, Stéphanie Olivier… Ni leur cursus ni leur parcours professionnel n’annonçaient qu’ils deviendraient ses chefs d’entreprises dans les secteurs immobilier, de la diététique ou encore des services à la personne. Et pourtant, ces 3 entrepreneurs sont aujourd’hui aux commandes de leurs entreprises respectives et exercent des métiers qu’ils aiment, tout ça grâce à la franchise!    
Maggy Carrasco, franchisée Laforêt
Juriste d’entreprise, Maggy Carrasco ambitionnait de se lancer à son compte. Ayant toujours été intéressée par le secteur de l’immobilier, elle a choisi de devenir franchisée Laforêt. En rejoignant un réseau, elle avait la possibilité d’être accompagné et surtout de pouvoir exercer un métier qu’elle n’aurait pas pu maîtriser en tant qu’indépendant.
Elle explique justement les raisons qui l’ont amenées à rejoindre un réseau: « Pour moi, c’était trop compliqué de se lancer en tant qu’indépendant. J’ai travaillé pendant 4 ans pour une franchise dans la grande distribution et j’ai vraiment vu la force d’un réseau : tout le support et l’encadrement que cela représente. Laforêt m’apporte une vraie notoriété et beaucoup de personnes franchissent la porte de mon agence grâce à la marque« .
Selon Maggy Carrasco, pour devenir franchisé(e) Laforêt, il est essentiel d’être motivé et d’avoir un bon mental, car ce n’est pas simple de créer sa société. Il est également important d’être persévérant, d’aimer les gens et d’être à l’écoute.

Virginie Defossez, franchisée Dietplus
Virginie Defossez, 37 ans, est aux commandes de son centre franchisé Dietplus, à Lamballe (Côtes-d’Armor), depuis un peu plus de 6 mois. Avant de lancer son projet, elle était salariée dans le milieu bancaire et commerciale.
Virginie Defossez a pu entreprendre alors qu’elle n’avait pas de diplôme et n’avait pas d’expérience dans le secteur du rééquilibrage alimentaire. Elle a d’ailleurs confié: « J’ai 37 ans. À mon âge, suivre un cursus scolaire aurait été difficile. Ce que j’ai apprécié : les mises en situation. Participer à des jeux de rôles, se filmer pour repérer ses tics de langage permet d’avancer efficacement. On est formé de A à Z. On apprend le protocole de manière interactive.

Avant d’ouvrir ma franchise, je n’y connaissais rien en rééquilibrage alimentaire. Ce fut ma chance car je n’avais aucun a priori ; je me suis laissée guider. Mais, attention, pas de manière passive ! Chez dietplus, pas de cours à recopier ou à mémoriser, vous êtes immédiatement plongé dans le bain avec des exercices pratiques« .
Virginie Defossez a choisi l’entreprenariat pour être plus autonome. Aujourd’hui, elle peut fermer plus tôt si elle le souhaite, et faire des heures supplémentaires s’il le faut!  

Stéphanie Olivier, franchisée Vivaservices
Stéphanie Olivier est franchisée Vivaservices à Poitiers – Châtellerault, depuis août 2018. Elle a travaillé durant une vingtaine d’années dans la relation client et comme manager au sein de structures importantes avant de vouloir entreprendre dans le secteur des services à la personne pour ses valeurs fortes.
« Choisir le système de la franchise a été pour moi l’opportunité de me lancer dans l’entrepreneuriat en ayant de l’autonomie sans pour autant être isolée, de me permettre une réussite plus rapide sur la base d’un transfert de savoir-faire déjà éprouvé, et donc d’apprendre un nouveau métier en sécurisant l’ouverture de mon entreprise« , confie Stéphanie Olivier sur les raisons qui l’ont encouragées à choisir la franchise.  
En devenant franchisée, elle a pu bénéficier de plusieurs avantages. Elle explique d’ailleurs à ce propos: « Il m’a apporté du soutien, du temps gagné, de l’efficacité dans l’ensemble de mes démarches ante création. J’ai bénéficié d’un accompagnement exemplaire tout au long de la création de mon projet et sur l’ensemble des sujets, me permettant ainsi de passer de porteuse de projet puis créatrice d’entreprise à chef(fe) d’entreprise dans des conditions optimales et sereines.

Des moyens très concrets sont mis à ma disposition pour me permettre de me développer rapidement et efficacement : la formation est très qualitative et un dispositif d’accompagnement est déjà prévu à l’ouverture et tout au long de la vie de mon entreprise. En plus des assistances techniques, juridiques, je sais que je vais pouvoir m’appuyer sur l’expérience du réseau et sur la présence d’un animateur dédié« .    

Actualités

L’enseigne PANO s’installe à Lens

Pano, réseau européen de conception de signalétique publicitaire pour les administrations, les commerçants et artisans depuis 1980, annonce l’ouverture de sa nouvelle agence de Lens, dans la région Hauts-de-France.   Une agence, deux associés PANO, enseigne spécialisée en signalétique et marquage publicitaire va procéder à l’ouverture, le 4 avril 2019, d’une nouvelle agence située à […]

La franchise Mobalpa débarque en Espagne

Mobalpa a récemment ouvert 2 points de vente en Espagne, dans les villes de Bilbao et Santander. Le réseau s’est fixé pour objectif d’atteindre, dans ce pays, un total de 30 magasins d’ici 2025. Pour atteindre ses ambitions, Mobalpa participera au salon Expofranquicia, organisé à Madrid, du 4 au 6 avril.   Mobalpa ouvre 2 […]

Comment perdre du poids avant l’été avec la franchise Be Harmony ?

L’été approche et beaucoup de personnes ont envie de perdre du poids. Be Harmony propose justement d’accompagner ses clients dans leur perte de poids grâce à sa méthode efficace, sans douleur et sans effets secondaires.   L’harmonytherapie par laser pour perdre du poids Be Harmony utilise l’harmonytherapie laser qui permet le contrôle de l’appétit à […]

La franchise Catimini fait son entrée en Italie

Après le Canada, la franchise Catimini poursuit son expansion à l’international et fait son entrée sur le marché Italien avec une première ouverture dans la ville de Parme. L’enseigne spécialisée dans la distribution de vêtements pour enfants de la naissance à 14 ans, compte plus de 2 000 points de vente répartis à travers 50 […]

La franchise Jouets Sajou réalise une bonne année 2018

La franchise Jouets Sajou est une enseigne spécialisée dans la vente de jeux et jouets de WDK Groupe Partner, 1er grossiste en France dans le secteur du jouet et du loisir familial. Créé en 1988, le réseau compte à ce jour 35 boutiques implantées en centre-ville, galeries marchandes et zones commerciales. Jouets Sajou a annoncé […]

Plus d'actualités

Fermer le menu