La cigarette électronique encore attaquée

Conseillée par plusieurs spécialistes pour arrêter de fumer, l'e-cigarette devrait être interdite dans certains lieux publics particulièrement ceux qui accueillent des mineurs (les écoles, par exemple), les moyens de transport collectif et tous les espaces clos collectifs de travail seront soumis à cette obligation, a précisé le ministère de santé. Sa consommation est-elle sans danger ? Serait-elle plus toxique que la cigarette classique ? Le marché est-il structuré ?

Le marché de l'e-cigarette

Un cadre législatif a été adopté par l'Union Européenne afin d'encadrer le marché de l'e-cigarette qui compte plus de 7 millions d'adeptes. En France, une législation est en cours par la voie de la ministre de la santé. Cette dernière a annoncé son intention de respecter les consignes proposées par l'OMS (l'Organisation mondiale de la santé) parmi lesquelles l'interdiction de la vente de l'e-cigarette aux mineurs. D'ailleurs, les publicités pour les cigarettes électroniques seront interdites à partir du 20 mai 2016. Ces dernières ne sont pas considérées comme un médicament et ne peuvent pas être vendues en tant que substitut au tabac.  

Quels sont les dangers de l'e-cigarette ?

Bien qu'elle reste conseillée par plusieurs spécialistes qui encouragent son utilisation plutôt que la cigarette classique, plusieurs études évoqueraient la présence de produits toxiques dans l'e-cigarette. Une étude réalisée par le ministère de la Santé américain ainsi qu'une étude japonaise confirment cette critique. Les chercheurs nippons déclarent que la vapeur de l'e-cigarette serait elle-même toxique.

Une autre étude réalisée par l'Université de Boston, a indiqué que, surchauffée, une vapoteuse serait 5 à 15 fois plus toxique qu'une cigarette normale. Une étude critiquée par le Dr Jacques le Houezec, consultant en santé publique, qui a déclaré que les risques de surchauffe sont très rares. Selon lui, les tests ont été réalisés avec une puissance de chauffe de 5 volts, ce qui est irréaliste.

Lu sur lexpress

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 16 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 21 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 26 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 27/03/15 07:45

Les franchises qui recrutent