Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

Zied Laâdhari, Ministre de l’industrie et du commerce
Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays souffre de difficultés économiques. Il craint de voir le développement de la franchise renforcer l’importation“.

Le ministre a déclaré que 26 autorisations ont été accordées à des entrepreneurs tunisiens (contre 38 demandes), couvrant plusieurs activités, dont le prêt-à- porter, la restauration, la pâtisserie et la communication. Il a expliqué que ces sociétés ne sont pas toutes importatrices. Il a rappelé que les entreprises tunisiennes peuvent bénéficier du système de franchise car elle leur permet de lancer une marque connue dans un domaine d’activité bien précis.


AC Franchise précise :
1) Que le sytème des autorisations ne concerne que les demandes d'importation de franchises étrangères dans les métiers qui ne font pas partie des 26 secteurs libérés.
2) qu'il est préférable pour l'économie tunisienne que ce soit une entreprise tunisienne qui devienne franchisée plutôt que de voir une société étrangère implanter une succursale. La franchise bénéficie plus à la Tunisie que les succursales étrangères.
3) Que les réseaux de franchise sont plus soucieux de leur image et donc de la satisfaction du consommateur.

Quant aux importations, sans la franchise, elles sont possibles pour les mêmes produits sans le contrat de franchise mais alors l'identité de la marque est moins mise en valeur, le commerçant est moins gagnant et le consommateur n'a plus les mêmes garanties de qualité du produit et des services.

Enfin, si l'on veut que la Tunisie créée ses propres franchises puis les exportent, (voir le dossier sur l'état de la franchise en Tunisie) il faut que les entrepreneurs apprennent les métiers de franchisé et de franchiseur en exploitant celles qui existent déjà et qui , pour l'instant, sont en majorité étrangères. On note cependant que le nombr ede franchiseurs tunisiens est en augmentation.
AC Franchise fait par ailleurs partie d'une mission commanditée par la CCI de Tunis pour aider quatre franchiseurs tunisiens (Gourmandise, Smart Kids, IKIT et Eco'lav) à exporter leur franchise en Algérie et au Maroc.

Gourmandise est une franchise de pâtisseries européennes et orientales de très haute qualité dont le concept est largement au niveau européen
Itkit Tn est un concept de gros en cuisines équipées qui permet aux artisans menuisiers ou poseurs de bénéficier d'une large gamme, de prix compétitifs et de services.
Smart Kids est une franchise qui stimule l'esprit de l'enfant. Leurs performances en calcul sont parfois époustouflantes et le réseau développe de nouvelles activités en sciences, technologie, etc...
La franchise Eco'lav est un concept de pressings écologiques très performant qui a commencé son exportation en Afrique

Articles similaires

Focus sur les rencontres à animer au sein d'un réseau de franchise pour le dynamiser

par MARTINE MALATERRE - 2 mois

L'animation est la clé de voûte de la réussite d'un réseau car elle renforce les liens entre franchiseurs et franchisés, elle permet de vérifier que le concept est bien mis en application, elle concentre les d'idées qui le feront évoluer.

La formation, élément incontournable pour adhérer à un réseau de franchise

par Dorsaf Maamer - 2 mois

En franchise, la formation est essentielle pour permettre au futur franchisé de maîtriser son nouveau métier. Le franchiseur est tenu de tran...

Le droit d'entrée en franchise : Définition, prix, amortissement !

par MA - 3 mois

Le droit d'entrée est spécifique au réseau de franchise. Le franchiseur l'exige de tous ses nouveaux franchisés pour leur permettre d'utiliser sa marque et avoir accès à son savoir-faire. En gros, le droit d'entrée rémunère les initiatives et déma...

Informations clés

  • Crée le: 11/07/17 13:34

Les franchises qui recrutent