2008 : une bonne année pour les franchises de réparation automobile

Selon le groupe interprofessionnel de l'automobile GIPA, le marché français de l'entretien et du remplacement des pièces automobiles représentait pas moins de 22 milliards d'euros en 2007.
Un marché qui se partage entre différents distributeurs : les garages traditionnels, les concessionnaires ou les stations-services.
Plus précisément, acteurs incontournables de ce marché, les enseignes franchisées spécialisées dans la réparation ont su tirer leur épingle du jeu ces dernières années.
Elles ont engrangé un chiffre d'affaires moyen de 860 000 euros en 2008 avec une augmentation de l'ordre de 30 000 euros par rapport à 2007.
Témoin de ce succès et à titre d'exemple, l'enseigne Point S , premier réseau européen indépendant de distributeurs pneumatique et de l'entretien automobile, a inauguré 10 nouveaux points de vente en 2008 (le réseau de franchises compte aujourd'hui 350 unités) et ne devrait pas s'arrêter là.
Du côté des centres automobiles, les franchises Feu Vert, Maxauto ou Roady ont également fait preuve en 2008 d'un dynamisme remarquable. Elles ont su faire face au contexte de crise et répondre aux besoins de la clientèle. Les raisons ? Un parc vieillissant et une frilosité des Français quant au renouvellement de leurs véhicules.
Audrey Caudron

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 9 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 25 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 23/07/09 02:00

Les franchises qui recrutent