La franchise Léonidas, créée en 1913, est spécialisée dans la vente de chocolats belges et confiseries. D’origine belge, Léonidas est le plus ancien réseau de chocolatier en France.

Le franchiseur veut épauler ses adhérents plus que dans le passé

Léonidas met en avant l’ accompagnement de ses franchisés par des professionnels tout au long de la conception de son projet : aide à la recherche d’emplacement, décor et agencement du magasin, conseil pour l’achat des produits et mise à disposition d’outils logistiques et techniques. Le franchisé bénéficiera d’une formation initiale (produit et métier) et sur le terrain ainsi que de formations continues.

N’imposant pas de droit d’entrée, le franchiseur se rémunère sur les produits qu’il vend aux franchisés. Ils doivent justifier d’un goût prononcé pour le chocolat ainsi que de capacités de management et de gestion.

Le secteur du chocolat vous passionne et l’idée de devenir franchisé vous trotte dans la tête ? Découvrez les réseaux de franchise de chocolat qui recrutent actuellement des candidats et visionnez aussi les vidéos de ces franchiseurs spécialisés dans la chocolaterie.

Actualités du secteur Glace, Chocolat, confiserie

On pensait connaître tout de la franchise de chocolat et voici apparaître de nouveaux concepts haut de gamme ou avec ateliers ou en moyennes surfaces. Devenir franchisé dans le chocolat, la glace, le yaourt glacé ou la confiserie, le marché fait le plein de nouvelles idées.

Interview de Sandrine Zeller, franchisée de Neuville !

Sandrine Zeller, franchisée de Neuville depuis 2014, témoigne de son expérience incroyable au sein de cette belle et grande communauté du chocolat. Une passion indélébile… Commerçante indépendant depuis 18 ans, Sandrine tenait une galerie d’art et un atelier d’encadrement en Polynésie française. Servir les clients et écouter leurs émotions est alors devenue pour elle une […]

Yves Thuriès, ou l’expertise d’un double Meilleur Ouvrier de France qui a consacré sa vie au chocolat !

Passionné de chocolat depuis toujours, Yves Thuriès démarre son parcours à l’âge de 14 ans. D’année en année, son expertise se forge et les réussites se multiplient. Aujourd’hui, Yves Thuriès veille au quotidien à transmettre sa passion et son savoir-faire au travers de créations uniques!   Yves Thuriès, une vie consacrée à la passion du […]

Yves Thuriès : Des franchisés témoignent des avantages de leur réseau !

Gérald Merceron s’occupe de gérer la boutique Yves Thuriès Puilboreau, alors que Claire Unterseeh, pour sa part, est aux commandes de 2 boutiques implantées au Perreux-sur-Marne et à la Varenne Saint-Hilaire. Ils témoignent tous deux des avantages dont ils bénéficient au quotidien en faisant partie de ce réseau.   Témoignage de Gérald Merceron, gérant à Puilboreau […]

Plus d'actualités

Actualités du réseau LEONIDAS

Ouvrir une franchise Leonidas en 2019 : Découvrez l’enseigne dans Patron Incognito

Créée en 1913 par Leonidas Kestekides, et dirigée depuis mars 2017 par le CEO Philippe de Selliers, la franchise Leonidas propose plus de 100 sortes différentes de chocolats fabriqués avec des ingrédients de haute qualité, 100% pur beurre de cacao, sans graisse végétale, dans plus de 1400 points de vente. Le chocolatier belge renommé à travers le monde […]

Patron incognito chez Leonidas avec le PDG Phillipe de Selliers

L’émission «Patron Incognito » a bien démarré sa sixième saison avec des chefs de grandes entreprises.
Au tour de Philippe de Selliers, CEO de Leonidas, de se prêter au jeu dans le rôle d’un employé « lamdba » afin d’observer son entreprise sous un angle inédit ; celui de l’anonymat.

2018, une année de croissance pour Leonidas

Créé en 1913 par Leonidas Kestekides, et dirigé depuis mars 2017 par le CEO Philippe de Selliers, le chocolatier belge Leonidas a terminé son exercice décalé (juillet 2017 à juin 2018) sur une croissance tant de son chiffre d’affaires que de son EBITDA (BAIIA), a-t-il annoncé. Il a vu son chiffre d’affaires croître de 8%, à 93,3 millions d’euros, tandis que la croissance de son EBITDA (résultat opérationnel) est plus importante encore (+66%), à 13,4 millions d’euros. In fine, la marque des célèbres pralines a dégagé un bénéfice de 5 millions d’euros.

Plus d'actualités

Fermer le menu