PCH : une prestation au service du quotidien des personnes handicapées

Outil intéressant pour toute personne handicapée souhaitant faire appel aux prestations des franchises de services à la personne comme  Age d’Or Services , La prestation de compensation du handicap (PCH)  sert à financer les besoins liés à la perte d’autonomie de la personne handicapée. Explications.

Une aide personnalisée

Versée par le Conseil général, la prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées. Il faut que le handicap de la personne concernée génère, de façon définitive ou pour une durée prévisible d'au moins une an :
- une difficulté absolue pour réaliser au moins une activité essentielle (la difficulté à accomplir ces activités est qualifiée d'absolue lorsqu'elles ne peuvent pas du tout être réalisées par la personne elle-même) ;
- ou une difficulté grave pour réaliser au moins deux activités essentielles (la difficulté à accomplir ces activités est qualifiée de grave lorsqu'elles sont réalisées difficilement et de façon altérée par rapport à l'activité habituellement réalisée par une personne du même âge et en bonne santé).

Elle s’adresse ainsi aux personnes handicapées de moins de 60 ans (même si la demande peut être effectuée jusqu’à l’âge de 75 ans si la personne handicapée remplit les critères d’accès à la PCH avant l’âge de 60 ans), résidant de façon stable et régulière sur le territoire français ou disposant d’un titre de séjour en cours de validité. Aucune condition de ressources n’est demandée mais certaines ressources seront néanmoins prises en compte pour le calcul de la prestation.

Une prestation pour aider au quotidien

Cette prestation couvre les aides humaines à la vie quotidienne (elle peut servir à rémunérer une tierce personne chargée d'assister la personne handicapée dans les actes essentiels de l’existence ou d’assurer une surveillance régulière), les aides matérielles (pour louer ou d’acheter un équipement adapté type lit médicalisé ou fauteuil roulant par exemple), l’aménagement du logement (adaptation d’une salle de bain, rampes d’accès, élargissement des portes…) et du véhicule (acquisition d’équipements spéciaux pour le véhicule, aménagement du poste de conduite...) ou la prise en charge des surcoûts liés au transport (trajets réguliers ou départ annuel en congés) de la personne handicapée.
Toute demande de PCH se fait auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence. Source Domidom

Articles similaires

Marché de la literie : des modèles pour tous les goûts

par HK - 8 heures

En mousse, en latex ou avec des ressorts, fermes ou souples, traités contre les acariens ou contre les bactéries… les matelas sont disponibles dans une très large gamme de modèles qui conviennent à tous les goûts et toutes les utilisations. Ce ma...

Quels sont les freins au développement de la franchise en Algérie ?

par Sonia Tajouri - 8 jours

Comme en Tunisie ou au Maroc, la franchise existe en Algérie. De nombreuses marques internationales se développent dans le pays où une centaine de réseaux sont déjà implantés, parfois encore très modestement il est vrai. On y trouve la franchise ...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - 11 jours

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Informations clés

  • Crée le: 07/08/16 11:31

Les franchises qui recrutent