PCH : une prestation au service du quotidien des personnes handicapées

Outil intéressant pour toute personne handicapée souhaitant faire appel aux prestations des franchises de services à la personne comme  Age d’Or Services , La prestation de compensation du handicap (PCH)  sert à financer les besoins liés à la perte d’autonomie de la personne handicapée. Explications.

Une aide personnalisée

Versée par le Conseil général, la prestation de compensation du handicap (PCH) est une aide personnalisée destinée à financer les besoins liés à la perte d'autonomie des personnes handicapées. Il faut que le handicap de la personne concernée génère, de façon définitive ou pour une durée prévisible d'au moins une an :
- une difficulté absolue pour réaliser au moins une activité essentielle (la difficulté à accomplir ces activités est qualifiée d'absolue lorsqu'elles ne peuvent pas du tout être réalisées par la personne elle-même) ;
- ou une difficulté grave pour réaliser au moins deux activités essentielles (la difficulté à accomplir ces activités est qualifiée de grave lorsqu'elles sont réalisées difficilement et de façon altérée par rapport à l'activité habituellement réalisée par une personne du même âge et en bonne santé).

Elle s’adresse ainsi aux personnes handicapées de moins de 60 ans (même si la demande peut être effectuée jusqu’à l’âge de 75 ans si la personne handicapée remplit les critères d’accès à la PCH avant l’âge de 60 ans), résidant de façon stable et régulière sur le territoire français ou disposant d’un titre de séjour en cours de validité. Aucune condition de ressources n’est demandée mais certaines ressources seront néanmoins prises en compte pour le calcul de la prestation.

Une prestation pour aider au quotidien

Cette prestation couvre les aides humaines à la vie quotidienne (elle peut servir à rémunérer une tierce personne chargée d'assister la personne handicapée dans les actes essentiels de l’existence ou d’assurer une surveillance régulière), les aides matérielles (pour louer ou d’acheter un équipement adapté type lit médicalisé ou fauteuil roulant par exemple), l’aménagement du logement (adaptation d’une salle de bain, rampes d’accès, élargissement des portes…) et du véhicule (acquisition d’équipements spéciaux pour le véhicule, aménagement du poste de conduite...) ou la prise en charge des surcoûts liés au transport (trajets réguliers ou départ annuel en congés) de la personne handicapée.
Toute demande de PCH se fait auprès de la maison départementale des personnes handicapées (MDPH) du lieu de résidence. Source Domidom

Articles similaires

Nouvelles règles pour le licenciement économique

par Martine Malaterre - 7 jours

Depuis le 1er décembre, deux nouveaux motifs économiques reconnus par la jurisprudence sont applicables dans le cadre d'un licenciement  économique: la réorganisation de l'entreprise nécessaire à la sauvegarde de sa compétitivité et...

Définir ma zone de chalandise

par Dominique Deslandes - 7 jours

Vous devrez vous intéresser à la zone géographique qui sera impactée par l'ouverture de votre point de vente. Certains critères sont à vérif...

Les matières premières du cordonnier

par Dorsaf Maamer - 8 jours

Peau animale transformée par des traitements chimiques et mécaniques et apprécié depuis toujours pour sa durabilité et son confort, le cuir e...

Informations clés

  • Crée le: 07/08/16 11:31

Les franchises qui recrutent