Le rangement, un marché intéressant

Il y a peu de réseaux de franchise de rangement et pourtant le marché est bien orienté. Une bonne opportunité, sans doute. Les besoins en optimisation de l'espace sont de plus en plus grands dans les habitations dont les surfaces, en revanche, évoluent à la baisse. De plus ce secteur a bénéficié d'une TVA à 5,5 % avec la pose incluse.

Selon une étude IPEA-Tremplin

38 % des personnes interrogées ont acheté un meuble de rangement, cet achat concerne majoritairement des ménages de moins de 35 ans. Les changements de situation et les déménagements constituent un moteur pour la consommation de meubles de rangement comme l'armoire et les consommateurs renouvèlent leurs meubles télé en raison de l'arrivée des écrans plats.

Le rangement a donc le vent en poupe. Mais c'est une famille de produits difficile à délimiter, certains professionnels retiennent une définition traditionnelle du rangement : meuble meublant à poser qui prend généralement la forme d'une armoire. Mais au fil du temps cette armoire s'est accessoirisée afin d'optimiser son volume et devenir ce qu'on appelle une armoire dressing. Le rangement devient beaucoup plus modulaire et se retrouve dans toutes les pièces de la maison. Il n'existe donc pas de chiffres officiels susceptibles de cerner précisément le phénomène. Il suffit cependant d'observer  la surface d'exposition dans les magasins pour constater son dynamisme.

Dans la distribution aussi on retrouve la mutation dont le rangement a bénéficié au cours des dernières années. L'armoire ne se vend quasiment plus en ensemble avec le lit et le chevet assorti. Le motif essentiel est la réduction de la taille des chambres. En moyenne une chambre mesure désormais 10 m2 alors qu'elle était sensiblement de 15 m2 il y a encore une dizaine d'années. Le consommateur recherche des solutions lui permettant d'optimiser le rangement ou, suivant l'organisation de l'habitation, le rangement devient une pièce spécialisée, ainsi on constate aujourd'hui, qu'après le départ des enfants, certains organisent une chambre en dressing.

Les solutions proposées sont souvent inspirées des techniques de vente des cuisinistes.

Il faut du conseil pour vendre du rangement. La démarche consiste à bien connaître ses gammes et savoir écouter le client notamment lorsqu'il s'agit de sur mesure. Il est nécessaire de mettre la technologie de son côté, les logiciels de création sont des outils de vente performants. La formation des équipes est donc indispensable. Ensuite il s'agit de faire rêver le consommateur et l'aider à se projeter chez lui. Le distributeur a intérêt à reconstituer une pièce dédiée au rangement misant davantage sur la qualité que sur la quantité. Le consommateur ne connaît pas toutes les possibilités existantes, c'est au commerçant de le rassurer sur son professionnalisme.

Pourquoi ne pas mettre à disposition des clients un écran sur lequel toutes les fonctionnalités du produit et ses finitions sont expliquées. En terme de tendance actuellement, à la suite de la cuisine et du salon, c'est le contemporain qui s'affirme. Le rangement se décline sur trois styles : classique, ethnique, contemporain. Le rangement touche aussi à la décoration de la pièce tout en étant un produit technique.

Dominique Deslandes
Dans ce domaine, intéressez-vous par exemple au franchiseur Archéa.

Articles similaires

Marché de la literie : des modèles pour tous les goûts

par HK - 3 jours

En mousse, en latex ou avec des ressorts, fermes ou souples, traités contre les acariens ou contre les bactéries… les matelas sont disponibles dans une très large gamme de modèles qui conviennent à tous les goûts et toutes les utilisations. Ce ma...

Dix tendances alimentaires émergentes en Belgique

par Franchise Be - 13 jours

Nos habitudes alimentaires évoluent de manière radicale. Sans être des ‘early adopters’, les Belges intègrent de plus en plus rapidement les nouvelles tendances du fait de la mondialisation et de la popularité des médias sociaux.

Restauration : le Groupe Bertrand compte racheter le Groupe Flo

par HK - 16 jours

Le Groupe Bertrand, à la tête de plusieurs enseignes célèbres (L’Alsace, Brasserie Lipp, Au Pied de Cochon, La Lorraine, Le Procope, Flora Danica, la franchise Burger King…) procèdera prochainement au rachat de Groupe Flo.

Informations clés

  • Crée le: 03/11/12 01:00

Les franchises qui recrutent