Est-il envisageable de devenir franchisé à mi-temps ?

  • Créé le : 28/09/2020
  • Modifé le : 28/09/2020

Si a priori, juxtaposer « franchisé » et « mi-temps » dans une même phrase hérisse le poil de bon nombre de franchiseurs, en pratique quelques concepts permettent bien de devenir franchisé à mi-temps. Explication.

Est-il envisageable de devenir franchisé à mi-temps ?

La franchise dans sa globalité est une affaire de plein-temps. En effet, le franchisé est supposé gérer son affaire de très près. Dans la très grande majorité des cas, il est présent tous les jours, avant l’ouverture de son point de vente, et après. Ses soirées, le week-end et les jours fériés sont également bien souvent émaillés de dossiers urgents comme les commandes, la comptabilité, etc. En clair, choisir de devenir entrepreneur en franchise c’est décider d’y consacrer bien plus qu’un plein temps !

Forts de ce constat, les franchiseurs sont le plus souvent très réticents à accepter les candidatures de franchisés qui ne seraient pas disponibles pour un plein temps.

Cela se traduit lors des recrutements par une sélection rigoureuse des candidatures.

Cela se traduit aussi très souvent par une clause d’exclusivité ajoutée au contrat qui interdit aux franchisés toute autre activité, même partielle, dans un réseau complémentaire ou en solo.

Ceci est la règle. Et elle est compréhensible puisqu’en effet, devenir franchisé cela prend effectivement beaucoup de temps et d’énergie, notamment les premières années quand tout est à faire. Outre son affaire à faire prospérer, le franchisé doit également trouver du temps pour participer à la vie du réseau, et suivre au besoin des formations continues complémentaires.

Souvent au four et au moulin, présent sur tous les fronts, le créateur n’a généralement pas assez de 24 heures dans une journée pour tout faire comme il le voudrait. Est-ce à dire qu’une franchise à mi-temps est impossible ? Certes non ! Quelques concepts permettent en effet de démarrer et faire fructifier son affaire à temps partiel.

Devenir franchisé, quelles enseignes à mi-temps ?

Les franchises qui peuvent être exploitées à temps partiel sont souvent de trois types : les micro activités, le conseil et les concepts plus orientés « investissement ».

  • Les micro activités : de nombreux réseaux déclinent des concepts en micro activité. Dans les domaines de la distribution, plusieurs réseaux se positionnent par exemple sur la vente directe aux particuliers de produits divers (alimentation pour animaux, cadeaux personnalisés, etc). Ces franchises peuvent parfaitement être imaginées à temps partiel pour compléter un revenu ou une retraite par exemple. Dans le secteur de l’immobilier également, les concepts typés mandataires peuvent eux aussi être exploités à temps partiel (surtout le week-end). Des activités de services spécialisés comme la traduction par exemple, la gestion d’une régie publicitaire, la prise de photographie, etc sont également réalisables en mode télétravail à temps partiel.
  • Les activités de conseil : Management, gestion / optimisation des coûts, hygiène et sécurité, régie publicitaire, communication… les conseils aux entreprises sont des activités qui peuvent être menées à domicile en temps choisi. Le coaching fait également partie des activités possibles à mi-temps.
  • Les concepts pour les investisseurs : pour les candidats franchisés qui ont des économies mais pas de temps à consacrer au quotidien à gérer une franchise, il est possible de profiter des avantages de la franchise sans avoir à y passer ses journées. Dans la grande distribution, l’automobile, ou encore la restauration, entre autres, de nombreux concepts cherchent des franchisés investisseurs.

A ces trois options s’ajoutent également :

  • les activités typées saisonnières que des franchisés peuvent exploiter dans des conditions particulières, sur une partie de l’année seulement, en station balnéaire par exemple, ou en station de ski ;
  • les activités liées à la gestion de parc de distributeurs automatiques, aux services automatisés comme les laveries automatiques, les stations de lavage de voiture, etc qui ne nécessitent pas une présence à plein temps.

Comme on le voit, de multiples opportunités peuvent être saisies en franchise en conservant à côté une activité salariée ou du temps libre pour sa famille. Bien évidemment, ce type d’opportunité est souvent moins intéressante financièrement parlant que les activités à temps plein, mais elles peuvent permettre de démarrer une nouvelle carrière en test sous statut VDI ou en micro-entreprise.

Lire aussi : Micro franchise : définition, avantages et opportunités !

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Norauto

Le pionnier du concept de centre auto en France

Apport : 100 000€

CA moyen : 1 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.