T'es bobo, ou oupo ?

Le secteur de la parfumerie et des cosmétiques attire de plus en plus d'hommes. Oui, mais quel est leur "socio-style" ? Bobo - autrement dit bourgeois bohémien- ou papy boomer ? La question n'est pas subsidiaire. Loin de là.

Car pour définir leurs cibles, les marques et les enseignes ne se contentent plus de distinguer les individus par leur âge, leur sexe, leur statut social, ni même par leur catégorie socioprofessionnelle. Prétendre aujourd'hui, par exemple, que tous les cadres partagent les mêmes habitudes de consommation n'a plus aucun sens.

Pour refléter la complexité de notre société, les typologies d'acheteurs doivent désormais intégrer d'autres paramètres, empruntés aux analyses menées depuis plus de vingt ans par le centre de Communication Avancée (CCA) : les socio-styles. La segmentation par familles de consommateurs prend ainsi en compte les styles de vie des consommateurs, leurs attentes, leurs valeurs. On voit alors apparaître des catégories dites "émergentes", comme les "oupos" qui sont les enfants des "bourgeois bohèmes" et obnubilés par leur réussite professionnelle. Toute la difficulté pour les entreprises consiste alors à ne pas se laisser enfermer dans une catégorie trop étroite ou à l'existence éphémère.

Notons aussi que les professionnels du marketing utilisent une autre segmentation plus récente encore pour anticiper les tendances. Elle est, cette fois, construite sur les étapes de la vie. Déjà des marques et enseignes de la grande distribution se sont lancées dans l'offre de produits adaptés à la grossesse – des parfums par exemple qui n'incommodent pas la femme enceinte – ou à la ménopause. Accompagnés tout au long de leur vie par leurs marques préférées, les clients sont ravis.

Articles similaires

Le secteur de la restauration à thème a plus que jamais le vent en poupe !

par DM - un mois

Dans le secteur de la restauration à thème, on recense désormais 97 réseaux en 2016 contre 93 réseaux en 2015, soit une hausse de plus de 4% en un an. Le nombre de franchisés a atteint 1.425 en 2016 contre 1.394 en 2015. Le chiffre d'affaires dans...

Une literie de qualité pour une bonne santé physique et mentale

par HK - un mois

une literie de mauvaise qualité impacte non seulement la santé physique mais également la santé mentale, d’où l’importance d’en changer tous les 10 ans en optant pour des matelas adaptés à la morphologie de chacun. C’est là qu’intervient la fr...

Faire venir le client chez moi

par Jacques Dezitter - 2 mois

Lorsque vous ouvrez ou reprenez un commerce, l'approche commerciale est essentielle. Qui sera mon client ? Quelle est mon offre ? Comment rép...

Informations clés

  • Crée le: 06/01/08 01:00

Les franchises qui recrutent