Rapport de l'Insee sur le commerce en 2001

Voici quelques tendances qui se dégagent de ces études INSEE. Nous ne pouvons que vous encourager à les acheter et à les étudier en détail car les approximations sont dangereuses.

LA CONSOMMATION

Depuis 3 ans, les français achètent plus de voitures, de boulangerie viennoiserie, de meubles et d'électro-ménager, de vêtements et de produits culturels.

L'alimentation pèse encore un tiers de la consommation et se stabilise même si la tendance à très long terme est baissière en % du revenu global. Il faudra cependant étudier les marchés en hausse de la proximité , du tout-préparé et de la préparation facilitée.

Parmi le "non al" (non alimentaire), les produits pharmaceutiques, les carburants et les accessoires automobiles progressent un peu mais l'habillement et l'aménagement de l'habitat baissent un peu.

LA DISTRIBUTION

Les grandes surfaces alimentaires et généralistes ont vu leurs chiffres se tasser avec une augmentation assez faible de 1,4 % en 2001. Il y a un mouvement (encore limité mais dont on attend une progression) en faveur de la proximité et au détriment des grandes surfaces.

Les magasins spécialisés du prêt-à-porter, de la lingerie, de la beauté, de l'optique et de la photo se portent bien.  Spécialisation et libre service assisté font très bon ménage.

Le bricolage connait une baisse, probablement conjoncturelle, car la tendance est haussière sur le long terme.

Certains secteurs ne connaissent plus le même engouement que les récentes années et enregistrent des scores positifs mais modestes sous les 3,5 % : les produits culturels, les jeux vidéo et la téléphonie.

Les équipements vidéo et numériques connaissent une croissance soutenue (apparemment contraire au marasme du livre et de la presse) mais très variable d'un produit à l'autre. Nous vous conseillons d'affiner vos études et de tenir compte que sur ces marchés d'innovation, les fluctuations sont fréquentes et rapides.

 

Articles similaires

Devenir mandataire automobile en franchise, est-ce possible ?

par MA - 14 jours

Le marché a vu apparaître un nouvel acteur: le mandataire, jouant le rôle d'intermédiaire entre vendeurs et acheteurs non pas d'immobilier mais d'automobile!

Atrium.Brussels drague les commerçants Berlinois

par Julien Cadoret - 19 jours

Atrium.Brussels, Brussels Invest & Export, le MAD et une série d’autres institutions bruxelloises préparent ensemble les Brussels Days, qui se dérouleront du 8 au 11 octobre à Berlin.

L'aide à domicile en franchise, quelles opportunités ?

par MA - 24 jours

L'aide à domicile est un secteur dynamique qui compte près de 35 000 acteurs et pèse plus de 20 milliards d'euros. Le marché emploie plus d'1.1 millions de personnes pour répondre aux besoins de 2.7 millions de clients (chiffres 2015). Les entrepr...

Informations clés

  • Crée le: 24/08/02 02:00

Les franchises qui recrutent