Nouvelle politique : développement succursaliste

Chose rare en France et en franchise service Télélangue avait confié la province à un master-franchisé.

Frank Hamon avait obtenu la Master Franchise de Télélangue pour la province sauf Lyon. Il y avait disproportion entre les (presque) 20 millions d'euros de CA de la maison mère à Paris et les 200 000 à 600 000 euros des unités provinciales. La cohabitation était-elle possible ? Les moyens du master franchisé étaient-ils suffisants ? La coopération entre le réseau et le franchiseur était-elle efficace ? Toujours est-il que Télélangue a décidé en janvier 2002 de ne plus franchiser et de ne pas renouveler le contrat avec TSC, la société du master franchisé Frank Hamon. Nous n'avons pas encore d'informations sur les accords passés (ou non) avec les franchisés.

Télélangue ne Franchise plus

Un marché dont on ne voit pas encore bien les limites, l'apprentissage des langues étrangères en franchise service à la personne. Un noyau parisien extrêmement solide avec plus de 15 millions d'Euros de chiffre d'affaires.

Mais Télélangue n'a jamais démontré son souci de s'engager à fond et personnellement dans la Franchise et, pour couvrir le territoire sans mobiliser ses propres moyens dans le développement et l'animation, avait confié le développement de la Franchise en France, hors région parisienne à un Master Franchisé, Franck Hamon.

Ce genre d'accord de Master Franchise au sein du territoire métropolitain est rare, mais cela ne veut pas dire que c'est une mauvaise idée ; tout dépend de l'organisation, des moyens mis en œuvre, etc...

Le contrat de Master Franchise n'a pas été renouvelé et les dirigeants de Télélangues nous ont dit qu'ils ne voulaient plus développer par la Franchise. A ce jour, nous ne savons pas quelles sont les intentions de Télélangue vis-à-vis des franchisés existants : les racheter ? Honorer le contrat de franchise mais en direct ?

Nous publierons la réponse du franchiseur et de ses franchisés si elle nous parvient mais nous n'avons pas de raisons à ce jour d'être suspicieux quant à la volonté de Télélangue de respecter ses engagements.

Articles similaires

LES INTERVIEWS. Franchisés, donnez votre avis !

par JS - 4 mois

ac-franchise.com vous donne la parole pour mieux informer les candidats et les aider à choisir. Faites publier vos points de vue dans LES INTERVIEWS d'ac-franchise.com. Ne répondez qu'aux questions qui vous intéressent et ajoutez ce qui...

Candidats et franchiseurs : des maladresses parfois

par ST - 5 mois

Une candidate internaute nous a fait part de sa mésaventure alors qu'elle essayait de rentrer en contact avec un franchiseur.

La multi-franchise : une opportunité sous conditions

par Audrey Caudron - 5 mois

Il est tentant pour un entrepreneur en franchise de profiter de la réussite de son premier point de vente pour en ouvrir d’autres dans le même réseau. Ce développement en multi-franchise (à ne pas confondre avec la pluri-franchise) peut s’avérer t...

Informations clés

  • Crée le: 15/06/02 02:00

Les franchises qui recrutent