Mobivia Groupe se félicite des questions soulevées par l’Autorité de la concurrence

Actualités & Interviews / Actualités des réseaux / Mobivia Groupe se félicite des questions soulevées par l’Autorité de la concurrence
  • Créé le : 12/04/2012
  • Modifé le : 12/04/2012
Suite à la publication ce matin par l’Autorité de la concurrence de ses premières analyses sur le marché de l’après-vente automobile, Mobivia Groupe se félicite des premiers éléments de constats et propositions qui lui semblent de nature à dynamiser l’ensemble de la filière automobile, au bénéfice de l’emploi, de la compétitivité de la filière, et du pouvoir d’achat de l’automobiliste.

L’Autorité de la concurrence a identifié 5 points de blocage à une concurrence effective et donc à une baisse du prix des pièces et de l’entretien/réparation automobile :
– le monopole des constructeurs sur les pièces de carrosserie,
– le manque de disponibilité de certaines pièces concurrencées sur le canal indépendant,
– l’accès aux informations techniques,
– les pratiques en matière de garantie,
– l’utilisation par l’ensemble de la filière des prix de détail conseillés des constructeurs.

L’EQUITE ET LES PRIX, DEUX PROBLEMATIQUES MAJEURES

Ces points de blocage illustrent deux problématiques majeures de ce marché : l’équité entre les acteurs d’une part, le niveau des prix d’autre part.

1. Un manque d’équité entre les acteurs, au détriment de la dynamique de toute la filière automobile
Alors que le marché de la voiture neuve devrait connaître un important repli en 2012 (- 7 % à – 10 % selon le CCFA), le secteur de l’après-vente automobile fait preuve de dynamisme, crée de l’emploi et participe à l’évolution des comportements en matière de mobilité. Toutefois, alors même qu’ils ont bénéficié d’aides financières et de soutien public, la perte de vitesse des constructeurs automobiles historiques pèse aujourd’hui sur la dynamique de la filière, sur ses sous-traitants et sur l’après-vente.

Il est urgent de redonner de l’oxygène aux fournisseurs et sous-traitants des constructeurs en leur permettant de commercialiser directement pour le marché de la rechange l’ensemble des produits qu’ils conçoivent et fabriquent.

La France accuse sur ce point un retard significatif sur de nombreux pays européens et les arguments classiquement mis en avant par les constructeurs pour s’opposer à une telle libéralisation n’ont pas convaincu l’Autorité.

Dynamique de la filière automobile et gain de pouvoir d’achat pour le consommateur : Mobivia Groupe se félicite des questions soulevées par l’Autorité de la concurrence.
Il est aussi nécessaire de veiller à déverrouiller les blocages observés en matière d’accès à l’information technique. Pour une concurrence réelle et sincère, l’accès aux informations techniques doit être garanti (format, coût ) pour l’ensemble des acteurs.
De même, il semble nécessaire de sensibiliser les consommateurs sur les pratiques liées à l’usage des garanties et notamment sur le fait que la garantie constructeur ne peut être perdue du simple fait que l’entretien serait effectué en dehors du réseau constructeur.

2. Un monopole et des pratiques dommageables pour le pouvoir d’achat des automobilistes et pour leur sécurité
Les dépenses liées à l’automobile représentent une part non négligeable du budget des français et pèsent de plus en plus sur celui-ci. La facture automobile moyenne a augmenté en 2011 de 4,9 % pour atteindre 4500 € par an, soit plus de 10 % du budget annuel total des ménages et représente le second poste de dépenses. Certains monopoles ou pratiques des constructeurs automobiles, à l’image du marché des pièces détachées visibles, renchérissent le coût de l’accessibilité à la mobilité automobile.

La libéralisation du marché des pièces détachées visibles permettrait une baisse des prix des pièces de 20 à 30 %. (Etude Que Choisir 2011)

Mobivia Groupe se félicite du lancement de la consultation publique par l’Autorité de la concurrence sur ces points et ne manquera pas d’y contribuer en apportant des éléments de preuves et de propositions d’ici le 24 mai prochain.

Mobivia Groupe est le leader européen de l’entretien et de l’équipement de véhicules multi-marques avec la franchise Norauto, la franchise Midas, Maxauto, Auto 5, Carter Cash, Synchro Diffusion et Oxyo-pneus.fr

Actualités de MIDAS

Arnaud Playez est franchisé Midas à Nœux-les-Mines, depuis juin 2013. Auparavant garagiste de proximité, le fait de rejoindre le réseau lui a permis de profiter du savoir-faire et de la notoriété d’une enseigne reconnue. Témoignage du franchisé Arnaud Playez Aux commandes de son centre franchisé Midas depuis juin 2013, Arnaud Playez est très content d’avoir […]

Créé en 1956 aux Etats-Unis, Midas compte aujourd’hui plus de 2 700 centres dans le monde répartis sur une vingtaine de pays. En France, où elle est implantée depuis 43 ans, l’enseigne compte 350 centres. La franchise Midas, spécialiste de l’entretien automobile toutes marques, a enregistré un nombre record de centres encore jamais atteint. Une […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Yves Thuriès

Chocolatier récoltant

Apport : 30 000€

CA réalisable : 180 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.