Mes centres sont complémentaires entre eux, c’est une vraie force.

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Mes centres sont complémentaires entre eux, c’est une vraie force.
  • Créé le : 21/05/2012
  • Modifé le : 24/02/2020

Description de l’activité :

Guillaume BOSCHAT est franchisé Delko depuis janvier 2005. Il est le deuxième adhérent à avoir rejoint la franchise de garage automobile, et dispose aujourd’hui de 4 centres Delko dans le Sud de la France. Guillaume BOSCHAT est issu d’une formation de technicien en électricité et électronique. Il a également un BAC+2 de technico commercial.

Point de vue du franchisé ou de l’adhérent :

AC Franchise : Comment êtes-vous devenu franchisé Delko ?
Guillaume BOSCHAT
: « Avant d’être franchisé Delko, j’étais franchisé au sein de l’enseigne de contrôle technique Dekra au pontet. Mon objectif était d’ouvrir plusieurs centres de contrôle technique, mais les contraintes étaient trop particulières. J’ai donc commencé à envisager d’intégrer une autre enseigne. Ayant des contacts réguliers avec des garages, j’ai eu l’opportunité de racheter le fonds de commerce d’un centre auto (sous enseigne Auchan à ce moment là), à condition que le local soit ouvert sous une enseigne connue. »

AC Franchise : Pourquoi avez-vous choisi la franchise Delko ?
Guillaume BOSCHAT
: « Le concept Delko me plaît et me correspond, c’est un garage de proximité dans lequel il y a un réel intérêt pour la satisfaction client. J’apprécie également la personnalité de Philippe Lannes, Dirigeant et Fondateur de l’enseigne. L’idée d’appartenir à un réseau de franchises me plaît aussi dans le sens où tout n’est pas à inventer, mais il y a en même temps, la possibilité de contribuer au développement du concept, parce que c’était une jeune enseigne. »

AC Franchise : De quelle manière avez-vous contribué au développement de l’enseigne ?
Guillaume BOSCHAT
: « Lors de réunions notamment, pendant les lesquelles chaque franchisé peut proposer des idées et échanger sur des situations vécues, des bonnes pratiques, des améliorations… Nous avons donc créé des outils facilitant la gestion au quotidien : fiche de contrôle, amélioration de process, développement du concept de service, prêt de véhicule, fiche de suivi qualité… »

AC Franchise : Comment êtes-vous devenu multi franchisé ?
Guillaume BOSCHAT
:  » Mon idée de base était de superviser plusieurs équipes, dans plusieurs points de vente. J’ai eu l’opportunité de reprendre un centre de pièce auto à Nîmes, en septembre 2006, que j’ai acheté pour ouvrir un deuxième garage Delko. Un an plus tard, un agent Citroën cédait son fonds de commerce, en périphérie d’Avignon, j’ai alors mon 3ème garage sous enseigne Delko, et mon 4ième point de vente dans une zone commerciale d’Avignon en juin 2008, en reprenant un ancien garage indépendant. »

AC Franchise : Quelles difficultés avez-vous rencontrées ?
Guillaume BOSCHAT
: « A l’époque où j’ai intégré le réseau Delko, la franchise était encore très jeune, et tous les process n’étaient pas encore établis, il n’y avait pas d’outils de communication comme aujourd’hui. Les centres ne tournaient pas encore à leur vitesse de croisière. Nous avons eu besoin de développer les Ressources Humaines, notamment les services animation, communication, et développement du réseau. Nous avions besoin de beaucoup de rigueur et d’imagination pour créer les outils spécifiques de gestion. Aujourd’hui, tous mes centres sont rentables et c’est grâce à cette implication au quotidien. »

AC Franchise : Qu’est ce qui vous plaît le plus aujourd’hui ?
Guillaume BOSCHAT
: « Mes centres se situent tous dans un rayon de 10km autour d’Avignon, sauf celui de Nîmes, ce qui permet beaucoup d’échanges, de contacts, et une certaine synergie. J’ai une présence importante dans la ville, mes centres sont complémentaires entre eux, c’est une vraie force, même s’il faut rester vigilant et compétitif, car cela n’empêche pas la concurrence. »

AC Franchise : Quels conseils pouvez-vous donner aux futurs franchisés ?
Guillaume BOSCHAT
: « Pour être un bon franchisé Delko, il faut être passionné, aimer les relations humaines et la proximité avec l’équipe et les clients. Le franchisé Delko n’est pas un investisseur pur, il est avant tout un homme de terrain impliqué. Dans le cas d’un franchisé multi centres, il est impératif de savoir déléguer, monter des équipes, faire confiance. L’expérience dans l’automobile n’est pas un critère déterminant, il faut être commerçant et adhérer au concept. Entre franchiseur et franchisé, je pense qu’il doit y avoir un réel échange. Le franchisé doit jouer le jeu et participer au bon fonctionnement de son réseau en apportant ses idées et innovations. »

Retrouvez la franchise Delko en vidéo.

Interview réalisée par AC Franchise -mai 2012

Actualités de DELKO

Si vous êtes un candidat à la franchise qui recherche un réseau partageant vos valeurs, n’oubliez pas de participer aux Rencontres Digitales de la Franchise, le jeudi 11 mars, de 8h30 à 19h30. Plus de 80 enseignes, positionnées sur différents secteurs d’activité, seront présentes à ce rendez-vous. Si vous visez le secteur des centres-autos tout […]

Enseigne de mécanique auto et pneu pour véhicules toutes marques, Delko annonce l’ouverture de son tout premier garage de l’année 2021 à Châteaurenard, dans les Bouches-du-Rhône. Un démarrage en beauté C’est à Châteaurenard, dans le département des Bouches-du-Rhône que la franchise Delko a décidé de prendre ses quartiers. Le lancement du nouvel espace a été […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Mondial Tissus

1er réseau de vente de tissus et mercerie en France

Apport : 70 000€

CA moyen : 1 100 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.