Manque crucial de main d’oeuvre dans l’hôtellerie – restauration

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Manque crucial de main d’oeuvre dans l’hôtellerie – restauration
  • Créé le : 08/10/2008
  • Modifé le : 27/01/2020
Les horaires ont été réduits, mais l’image reste négative et les jeunes sont encore trop peu nombreux à s’orienter de manière durable dans ce secteur. Les professionnels préconisent des solutions d’urgence.
Les parcours professionnels sont peu connus. La formation est d’ailleurs assez peu réactive. Il est difficile de mobiliser des dispositifs en alternance et il reste un temps de latence entre la fin des études et l’entrée dans la vie active. Il est difficile de garder les jeunes de manière pérenne.

L’ensemble de la profession souffre de plus d’une organisation du travail qui exploite insuffisamment les possibilités légales, enfin les niveaux de rémunération sont en reste par rapport à ceux pratiqués dans des secteurs voisins.

Régis Bulot, Président de la section économie touristique du Conseil National du Tourisme, a remis un rapport au Gouvernement qui tire clairement la sonnette d’alarme. Il donne quelques pistes de solutions.

Tout d’abord il faudrait renforcer la cohérence et la permanence de l’information et de la communication concernant le secteur d’activité et les métiers. Il y aurait lieu de mieux accueillir ceux qui font le choix d’y entrer afin de les fidéliser. Les deux dispositifs que sont l’apprentissage et le contrat de professionnalisation devraient être rapprochés, en préservant les avantages que chacun peut apporter.

Un guichet unique de formation professionnelle continue pourrait être créé afin d’assurer des parcours évolutifs pour les salariés du secteur. Les groupements d’employeurs seraient également à encourager. La profession devrait s’organiser pour augmenter les capacités d’accueil pour le logement de ses employés et réduire les difficultés de transport, à des horaires parfois délicats. Enfin l’amélioration significative des salaires serait un facteur réellement attractif.

Dominique Deslandes

Consultez encore plus d’actualité sur la franchise   et prenez connaissance des franchises de restauration qui se développent

Plus de franchises
Franchise PERENE PERENE

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 40 000€

Franchise Mondial Tissus Mondial Tissus

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 80 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise FISCHER FISCHER

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 30 000€

Franchise BASTIDE LE CONFORT MEDICAL BASTIDE LE CONFORT MEDICAL

Santé, pharmacie, dentaire

Apport : 10 000€

Franchise POIVRE ROUGE POIVRE ROUGE

Restaurant à thème

Apport : 65 000€

Franchise Linguish Linguish

Formation et soutien scolaire

Apport : 25 000€

Plus de franchises

Actualités

Enseigne d’EMOVA GROUP, Au nom de la Rose a vu le jour en 1991 pour se spécialiser dans la rose. Depuis le 1er jour, la marque s’attache à magnifier sa beauté pour proposer des compositions qui feront naître un sourire ou même parfois faire couler une larme de bonheur! Ambitionnant de poursuivre son développement en […]

Vellani Curpen a rejoint le secteur des services à la personne suite à un simple stage commercial. Au sein du réseau Centre Services, elle a évolué dans différents postes et occupe, actuellement, celui de formatrice réseau. Elle a pour mission de former les nouveaux franchisés Centre Services et les aider à maîtriser tous les aspects […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Help Confort

Réseau leader de professionnels urgentistes multi-métier

Apport : 30 000€

CA réalisable : 300 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.