L’origine des produits textile bientôt obligatoire

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / L’origine des produits textile bientôt obligatoire
  • Créé le : 14/11/2010
  • Modifé le : 27/01/2020
L’obligation d’indiquer l’origine sur les produits textiles non fabriqués au sein de la communauté européenne est un peu le serpent de mer depuis quelques années. Elle date depuis 2005 et le nouveau projet a enfin été ratifié par le parlement européen avec une large majorité.

Quel est le contenu de ce projet ?

Pour toutes les marchandises qui sont importées dans l’Union européenne, le pays d’origine doit être clairement visible. Il concerne les produits manufacturés destinés à la vente en habillement, chaussant, mobilier, outils, produits pharmaceutiques fabriqués hors des frontière de l’union excepté faite des articles en provenance de Turquie, Norvège, Islande ou Liechtenstein.
Mais cela ne suffit pas, il faut maintenant que les gouvernements de chaque pays de l’union l’adoptent. Elle doit passer par le conseil des ministres et le parlement.

Si l’Italie semble être sur la bonne voie pour l’appliquer, la France n’est pas encore prête. L’union des industries textiles est en phase de consultation auprès ses membres pour définir une position commune. En attendant, ils sont opposés à ce projet considérant qu’il devrait concerner tous les produits importés y compris ceux de la communauté européenne.
Dans la même veine, le projet Manders visant à un meilleur étiquetage des produits concernant leur composition a été voté par le parlement européen. Les professionnels du secteur en France sont aussi opposés à ce projet avec comme argument que les obligations de marquage sont différentes selon qu’il s’agit de produits de la communauté européenne ou d’autres pays et que des amendements non liés à la composition ont été ratifiés, dont l’origine. Ce texte doit passer au conseil des ministres en décembre qui devra alors prendre position.

vu dans le journal du textile

Découvrez les autres articles qui font l’actualité de la réglementation des affaires

Plus de franchises

YVES ROCHER

Parfumerie et cosmétique

Apport : 30 000€

VULCO

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

CLASS’ CROUTE

Restauration rapide, fast food

Apport : 100 000€

RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

MDA électroménager

Électroménager

Apport : 50 000€

BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Plus de franchises

Actualités

Burger King a récemment débarqué avec une nouvelle campagne de recrutement qui a fait sensation. Bien connue pour son style décontracté et humoristique, l’enseigne de fast-food s’est lancé dans un nouveau thème, celui des rêves. En effet, pour les jeunes voulant percer dans des domaines professionnels assez difficiles, l’enseigne propose simplement « de griller des steaks […]

Après une année 2023 en repli, le groupe FBD annonce ses ambitions pour l’avenir

Malgré les difficultés du marché de la cuisine en 2023, le groupe FBD s’est efforcé de soutenir ses franchisés pour les aider à maintenir le cap face aux fluctuations du marché. En 2024, FBD a choisi d’investir massivement dans le capital humain et divers nouveaux projets pour renforcer sa position face à la concurrence. Le […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
MONDIAL TISSUS

Magasins spécialisés dans la vente de tissus et d'accessoires de couture et mercerie

Référence sur le marché de la décoration, du do-it-yourself et de la couture

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 70 000€
  • CA moyen : 1 100 000€
  • Droit d'entrée : 18 000€
  • Nombre d'unités total en national : 102
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.