Les clauses d'exclusivité en franchise et concession

Les relations entre franchiseur et franchisés sont réglées par des clauses d'exclusivité multiples.

Avantages et inconvénients...


Trois clauses d'exclusivité


- D'abord il y a l'exclusivité d'approvisionnement, le contrat peut préciser que le franchisé s'engage à acheter 100 % de ses marchandises chez son franchiseur. C'est le cas de la plupart des grandes marques de prêt-à-porter, de chaussures, de cosmétiques et de nombreux produits de distribution. L'objectif est à la fois de vendre la plus grande quantité possible de produits et de défendre l'image de marque du franchiseur. Parfois la négociation sur les prix s'avère difficile et la rupture de stock ingérable. Il faut donc étudier si le franchiseur livre bien et s'il pratique en continu des tarifs normaux. 

- L'exclusivité d'enseigne sur un territoire. C'est un avantage important pour le franchisé. En effet cette exclusivité lui garantit qu'il sera seul à utiliser l'enseigne sur un territoire géographique défini. En contrepartie il est possible que le franchisé se voit imposer un certain quota de chiffre d'affaires sur sa zone.

- L'exclusivité de produits. C'est la garantie que les produits de la marque ne pourront être vendus par d'autres commerçants sur son territoire. Beaucoup de franchiseurs refusent d'accorder cette exclusivité.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 9 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Comment bien choisir sa franchise

par ST - 25 jours

C'est un moyen efficace de rester indépendant tout en accédant à une activité bénéficiant de l'image de marque, de l'expertise, d'un accompagnement et du soutien d'un réseau. De son côté le franchiseur donne un certain nombre d’informations quant ...

Franchise : Le ministre de l’industrie et du commerce répond à un député

par Jean Samper - un mois

Le ministre tunisien de l’industrie et du commerce, Zied Laâdhari a répondu au député Imed Daimi qui s'alarmait de la progression du nombre d’autorisations de franchise accordées par le ministère de l’industrie et du commerce, au moment où le pays...

Informations clés

  • Crée le: 18/10/07 02:00

Les franchises qui recrutent