L’emploi à domicile : vers un allègement des charges ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / L’emploi à domicile : vers un allègement des charges ?
  • Créé le : 26/06/2014
  • Modifé le : 26/06/2014
Le secteur des services à la personne occupe une place stratégique en France. Avec 1.8 millions de professionnels, il assure 941 000 emplois équivalents temps plein (ETP) en 2013. Pourtant, le secteur connaît la plus forte baisse enregistrée depuis 10 ans. L’état tente de trouver de nouvelles solutions face aux difficultés rencontrées par le secteur de l’emploi à domicile. Un allègement de charges supplémentaire pour les particuliers employeurs serait une éventuelle solution pour aider le secteur à se redresser.

Suppression de la déclaration au forfait

Les ménages qui déclaraient le salaire réel de leur employé à domicile se sont vus supprimer l’abattement de 15 points sur les cotisations sociales. L’option de payer au forfait, à la place du salaire réel versé aux salariés par les particuliers employeurs, et ce quel que soit le montant de ce dernier, a également été supprimée. Ce qui fragiliserait d’avantage le secteur de l’emploi à domicile selon les opposants au projet de loi de financement de la Sécurité sociale (PLFSS) 2013. Selon le gouvernement, la suppression de cette option permettrait de garantir les droits des salariés qui à cause des cotisations sociales réduites, ont vu leurs droits sociaux concernés diminuer. 

Un secteur menacé ?

Le gouvernement est en train de réfléchir – selon le secrétaire d’état au budget – à la réduction de cotisations salariales. La FEPEM (Fédération des particuliers employeurs) tente quant à elle de ramener l’abattement – actuellement de 0.75€ à 2€. Une mesure assez difficile à réaliser avec la situation économique actuelle et les contraintes budgétaires auxquelles le gouvernement doit faire face. Si ce dernier ne prend pas de mesures urgentes et efficaces face à la hausse des cotisations sociales, le secteur pourrait connaître une perte massive d’emplois et le travail « au noir »  risquerait de se développer du côté des particuliers employeurs.

Plus de franchises
Franchise AQUILUS PISCINES ET SPAS AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 30 000€

Franchise LA MIE CALINE LA MIE CALINE

Boulangerie, pâtisserie, traiteur

Apport : 80 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 80 000€

Franchise REPAR’STORES REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

Franchise AVENIR RÉNOVATIONS AVENIR RÉNOVATIONS

Entretien et rénovation

Apport : 5 000€

Franchise JFG CLINIC JFG CLINIC

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise LAFORET FRANCHISE LAFORET FRANCHISE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

Franchise BRICORAMA BRICORAMA

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

Plus de franchises

Actualités

La franchise Repar’stores s’appuie sur un réseau solide ayant dépassé le cap des 240 agences. Convaincue par l’importance de la formation pour gagner en flexibilité face aux nouvelles méthodes et technologies, l’enseigne propose régulièrement de nombreuses formations pour accompagner ses franchisés et les faire évoluer, professionnellement et personnellement. Dans cette optique, le leader de la […]

Marion et Samuel GOHIER souhaitaient entreprendre dans un secteur en phase avec leurs valeurs. Ils ont choisi le réseau Les Comptoirs de la Bio. Le couple a alors ouvert un magasin à PLOEREN en novembre 2019. Ils se confient à AC Franchise sur leur parcours, les motivations qui les ont poussées à entreprendre dans ce […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Attila

Réparation, entretien et maintenance de toitures

Apport : 40 000€

Droit d'entrée : 26 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.