Le snacking : un marché juteux où la concurrence bat son plein

Actualités & Interviews / Actualités des experts / Le snacking : un marché juteux où la concurrence bat son plein
  • Créé le : 18/07/2017
  • Modifé le : 18/07/2017
Une étude menée par Xerfi Precepta  et intitulée « Le marché du snacking à l’horizon 2020 – Perspectives de croissance, évolutions du jeu concurrentiel et grands défis à moyen terme », révèle que le snacking gagne du terrain. Résultat : une croissance soutenue du secteur qui attire forcément de nouveaux entrants.

Dans ce contexte fortement concurrentiel, les enseignes s’adaptent, évoluent et innovent afin de consolider leur positionnement. 

Un marché en ébullition

Les experts de Xerfi Precepta prévoient de beaux jours pour le snacking qui devrait progresser de 4% par an en moyenne en valeur dans les grandes surfaces alimentaires passant ainsi de 6,7 milliards d’euros actuellement à plus de 7,5 milliards d’euros à l’horizon 2020.

 En effet, les produits prêts à consommer (comme les salades) ou à réchauffer (comme les pizzas ou les box micro-ondables) gagnent du terrain en s’invitant de plus en plus au dîner (en plus du déjeuner sur le pouce et du goûter). Le snacking profite également des nouvelles tendances alimentaires à l’instar du sans-gluten, sans-lactose et veganisme.

L’étude menée par Xerfi Precepta révèle, en outre, des signes de saturation du marché. Saturation qui s’explique par l’intensification de la concurrence : nouvelles marques (dont Mix de Mix Buffet ou encore L’Atelier Blini de Labeyrie), restauration rapide, boulangeries, les nouveaux établissements de vente à emporter (fast casual, food trucks, coffee shops).

Pour faire face à cette concurrence croissante, les industriels mettent en place diverses stratégies dont la diversification, la montée en gamme ou encore l’optimisation des modes de distribution. Les marquent misent également sur une stratégie de communication bien ciblée afin de conserver leur part de marché.

Résultat : les opérateurs finissent par être en concurrence les uns avec les autres ce qui engendre un chamboulement dans le top 30. En effet, et bien que les leaders de chaque segment conservent leur place, le reste du classement change au gré du degré de réussite des stratégies mises en place par les uns et les autres. C’est par exemple le cas de Bel qui a gagné de précieuses places en rachetant le groupe MOM (Pom’Potes, Ma Pause Fruit, Récré’Olé, etc.) fin 2016. Autre exemple de belle réussite, celui de la société Michel et Augustin qui s’est assurée une belle place sur le marché du snacking en adoptant un business model fondé en grande partie sur l’externalisation de la production.

Exemples de franchise qui profite de la bonne santé du snacking

La Mie Câline est une franchise qui tire son épingle du jeu sur le marché du snacking car c’est un terminal de cuisson, positionnée sur deux marchés : les produits traditionnels (pains, viennoiseries, pâtisseries) et la restauration rapide (sandwiches, salades, produits traiteurs, snacking).

Les supermarchés et supérettes accompagnent l’essor du snacking en offrant une vitrine de choix à leurs marques de distributeur. Tel est par exemple le cas de la franchise Franprix avec son concept Mandarine Vitaminée, lancé en avril 2017 mais on trouve aussi une offre qui se développe chez Intermarché et Spar.

Plus de franchises
Franchise GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Franchise BRICO CASH BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise DISTRI CLUB MEDICAL DISTRI CLUB MEDICAL

Santé, pharmacie, dentaire

Apport : 50 000€

Franchise ESPACE EMERAUDE ESPACE EMERAUDE

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

Franchise AU NOM DE LA ROSE AU NOM DE LA ROSE

Fleuriste

Apport : 40 000€

Franchise MOBALPA MOBALPA

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise DIAGAMTER DIAGAMTER

Diagnostic immobilier

Apport : 15 000€

Franchise YVES THURIES – Chocolatier récoltant YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 30 000€

Plus de franchises

Actualités

L’année dernière, un important changement est apparu au niveau de l’image de la marque Mobalpa. Un changement qu’on a pu découvrir à travers son spot TV, sa signature renouvelée (Unique, comme vous), ses campagnes digitales et sa collaboration avec des influenceurs de renom. Son logo a aussi été frappé par la même vague de modernisation […]

Un pluri-franchisé est un entrepreneur à la tête de plusieurs unités sous enseignes différentes. Il ne faut pas le confondre avec le multi-franchisé qui est à la tête de plusieurs unités au sein du même réseau. Convaincus par la pertinence du modèle de la franchise, forts d’un premier succès, et motivés par l’envie d’affronter de […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Recevez chaque semaine la newsletter AC Franchise
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques, conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.