Le mobile a fait son entrée dans le marketing direct

Le téléphone propose de nouvelles technologies adaptées aux modes de vie actuels : sms, mms, bluetooth ou autre Rfid.
67 % des français sont équipés en téléphone mobile. C'est un support personnel, ce qui représente à la fois son avantage et son inconvénient. Actuellement les techniques de marketing direct via le téléphone mobile sont encore limitées et peu conformes aux usages des français.
Le téléphone a un aspect très intrusif. Il n'est pas aisé de se constituer un fichier " opt-in ". En effet il est nécessaire d'obtenir l'accord du client pour le joindre par ce moyen, alors que dans d'autres pays " l'opt-out " peut suffire : c'est-à-dire la seule obligation de supprimer celui qui se désinscrit.
D'ailleurs pour les professionnels, il est important de ne pas harceler le consommateur qui, à priori, n'acceptera pas de recevoir plus d'un message d'un même annonceur par semaine. Le sms est un moyen parfait pour générer du trafic dans les magasins. Son taux de lecture est élevé, de l'ordre de 90 %. Il offre plus de réactivité que le papier pour des invitations ou des ventes flash, par exemple. Mais aujourd'hui le mobile apporte également d'autres possibilités.
Ainsi Morgan avait lancé une campagne avec le bluetooth : le magasin envoie des messages aux portables des passants. Cela permet d'animer un point de vente à moindres frais. La plupart des téléphones sont équipés de cette technologie et c'est gratuit pour l'utilisateur. Cela remplace la distribution de flyers. Il y a interaction immédiate entre le commerçant et le consommateur. Restent le code 2D ou Flashcode et les technologies Rfid, sans contact, et Nfc (Near Field Communication). Elles sont encore balbutiantes et nécessitent des téléphones compatibles, en particulier avec l'accès internet encore coûteux pour l'utilisateur.
Dominique Deslandes

Articles similaires

Ouvrir un magasin de vêtements pour enfant, quelles franchises choisir ?

par MA - 13 jours

Evoluant sur un secteur concurrentiel, les acteurs du marché des vêtements pour enfant doivent répondre aux nouvelles pratiques des consommateurs.Le marché du prêt-à-porter enfant se compose en deux segments: les bébés de 0 à 2 ans et les enfants ...

Ouvrir un terminal de cuisson en franchise

par MA - un mois

Il faut bien faire la différence entre boulangerie et terminal de cuisson. Voyons dans cet article le marché et ses tendances et l'avantage d'ouvrir un terminal de cuisson. Nous prendrons comme exemple la référence de ce marché, la franchise La Mi...

Franchise + Fenêtre = Opportunité sur un marché en croissance

par JC - un mois

Le marché de la fenêtre affiche des chiffres en hausse l'année dernière. Il constitue donc une opportunité de développement pour les entrepreneurs qui veulent lancer leur projet. Cependant, il est préférable de rejoindre un réseau plutôt que de dé...

Informations clés

  • Crée le: 28/03/09 01:00

Les franchises qui recrutent