Le gouvernement veut instaurer un label « made in France »

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le gouvernement veut instaurer un label « made in France »
  • Créé le : 16/05/2011
  • Modifé le : 27/01/2020

Alors que les projets n’en finissent pas d’être débattus au niveau Européen, Yves Jégo a déposé sur le bureau de l’assemblée nationale une proposition de résolution visant à créer un marquage d’origine des produits.

Un label franco-français

Depuis 2005, le dossier européen n’avance guère. Le dernier projet (dit Muscardini du nom de l’eurodéputée italienne, vice-présidente de la commission du commerce international) voté par les eurodéputés en 2010 ne s’appliquerait que sur les produits finis et non sur les produits intermédiaires comme les tissus ou les fils. Certains pays en sont exemptés (Turquie, Norvège, Islande, Liechtenstein). De plus, une autre proposition de règlement concernant l’étiquetage de la composition des produits textiles (dit projet Manders) avait été votée en mai 2010. Il avait fait l’objet de nombreux amendements et les professionnels du textile habillement s’étaient opposés à ce projet car il préconisait deux types d’étiquetage différents selon que les produits étaient issus des pays de l’union européenne ou de pays tiers. Ces projets sont toujours en discussion dont une proposition de créer un label made in UE qui a été encore rejetée par la majorité de la commission Imco (du marché intérieur et de protection des consommateurs).

La France a donc décidé de jouer les cavaliers seuls et un texte cosigné par 120 députés a été rédigé et déposé sur le bureau de l’assemblée nationale. En même temps, le même projet a été déposé à la chambre haute et 70 sénateurs y sont favorables. L’idée générale étant que la production effective (et pas seulement l’assemblage) devra être réalisée en France pour au moins 50 % des composants des articles. Le lancement du label à titre expérimental devrait voir le jour mi 2011 et étendu à la fin de l’année.

Consulter d’autres actualités sur la réglementation des affaires en franchise

Plus de franchises
Franchise Les Villas Les Villas

Agence immobilière

Apport : 20 000€

Franchise AU NOM DE LA ROSE AU NOM DE LA ROSE

Fleuriste

Apport : 40 000€

Franchise JOTUL JOTUL

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise INTERMARCHE INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 100 000€

Franchise BODY MINUTE BODY MINUTE

Institut de beauté, esthétique

Apport : 30 000€

Franchise ATTILA ATTILA

Entretien et rénovation

Apport : 40 000€

Franchise Mathnasium Mathnasium

Formation et soutien scolaire

Franchise MILLEPATTE MILLEPATTE

Aide à domicile, ménage, jardinage

Apport : 20 000€

Plus de franchises

Actualités

La Fédération Française de la Franchise annonce : L’élection de Guy Gras à la présidence L’élection de 6 administrateurs Lors de son assemblée générale du 14/09, puis au second tour le 17/09, la FFF a renouvelé 6 nouveaux administrateurs (2 franchiseurs et 4 franchisés) dont 2 porte-paroles du réseau de franchise Babych Services. Elle a […]

Malgré un marché français en recul de – 8.5 % en valeur à fin juin 2020 (source: Banque de France), le réseau Mr. Bricolage a réussi à générer une progression de + 4.5 % (à magasins comparables et à surfaces courantes). Au niveau du volume d’affaires, une progression à magasins comparables de + 5.6 % […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
La Réunion des Entrepreneurs

Concept de clubs de professionnels

Apport : 10 000€

Droit d'entrée : 8 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.