Le besoin en fonds de roulement : important ou pas ?

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / Le besoin en fonds de roulement : important ou pas ?
  • Créé le : 30/04/2024
  • Modifé le : 29/04/2024

La comptabilité des entreprises ne se limite pas à la simple distinction entre les dépenses et les recettes. Il est impératif pour les entrepreneurs de comprendre le concept de Besoin de Fonds de Roulement (BFR), ainsi que son articulation avec des notions connexes telles que le fonds de roulement et la trésorerie. Qu’est-ce que le besoin en fonds de roulement et en quoi influe-t-il sur le fonctionnement de l’entreprise ?

Le besoin en fonds de roulement : important ou pas ?

Définition du Besoin en Fonds de Roulement

Lorsqu’une entreprise démarre son activité, elle ne réalise pas immédiatement des bénéfices. Au contraire, un investissement initial est requis pour assurer le bon déroulement des opérations. Cela inclut notamment l’achat de fournitures et la constitution d’un stock pour les ventes. C’est à ce moment qu’intervient la notion de Besoin en Fonds de Roulement, ou BFR.
Le BFR correspond à une insuffisance de trésorerie, constatée avant que l’entreprise ne commence à générer des recettes. Ce phénomène ne concerne pas uniquement le début d’activité, mais se répète à chaque cycle d’exploitation. Là où il y a un décalage entre les recettes et les dépenses, il y a un Besoin en Fonds de Roulement.

Fonds de Roulement et Besoin en Fonds de Roulement

Le Fonds de Roulement et le Besoin en Fonds de Roulement sont des notions à ne pas confondre. Le FR désigne toutes les ressources dont dispose l’entreprise pour fonctionner sur le long terme. Le BFR, en revanche, représente l’écart de trésorerie à compenser pour équilibrer un cycle d’exploitation, à court-terme. Le BFR dépend de la durée du cycle d’exploitation, propre à chaque entreprise.
Le BFR n’est pas indispensable lorsque le FR suffit à couvrir les prévisions de dépenses. La valeur du FR permet d’ailleurs d’évaluer la solidité financière d’une entreprise. Cependant, un BFR important ne signifie pas nécessairement que l’entreprise soit en difficulté. Il peut résulter par exemple du lancement d’une nouvelle gamme de produits, nécessitant un investissement conséquent.

BFR positif, négatif ou nul ?

Un BFR peut être positif, négatif ou nul, tout comme le FR. Toutefois, il est important de souligner que la signification de ces termes est différente.

Un FR égal à zéro indique que les finances de l’entreprise sont en équilibre. Les fonds disponibles sont suffisants pour couvrir les dépenses. Dans ce cas, le BFR n’est pas nécessaire. Un FR positif indique que la santé financière de l’entreprise est au mieux. Elle peut couvrir tout le cycle d’exploitation et dispose même d’une réserve en cas d’imprévu. A l’inverse, un FR négatif révèle une sous-capitalisation, où les ressources disponibles ne suffisent pas à couvrir les charges à long terme. Dans ce cas, l’entreprise devra recourir à un emprunt pour assurer sa pérennité et continuer ses activités.

En ce qui concerne le BFR, un résultat négatif reflète la situation idéale, témoignant d’une capacité importante d’auto-financement. Un BFR positif n’est pas nécessairement préjudiciable, tant que sa valeur demeure faible. Cette situation peut tout simplement signifier que l’entreprise reçoit ses recettes après avoir payé ses fournisseurs.

Le mode de calcul

Le BFR est calculé en faisant la somme des stocks moyens et des créances clients additionnés, puis en soustrayant les dettes fournisseurs.
BFR = stocks moyens + encours moyen des créances clients – encours moyen des dettes fournisseurs.

Le calcul s’effectue toujours en se basant sur les encours moyens. Que ce soit pour les fournisseurs ou les clients, les modalités de paiement doivent être pris en compte, allant du règlement immédiat, à un délai de 30 ou 60 jours.

Par exemple, une entreprise qui paie ses fournisseurs immédiatement, mais dont les clients règlent en 30 jours, peut rencontrer des difficultés de trésorerie. Dans le secteur de la grande distribution, les clients règlent immédiatement, tandis que les fournisseurs sont payés ultérieurement.
Il est difficile de prévoir avec précision le BFR. Seule une estimation (surévaluée ou sous-évaluée) est possible. Pour les entreprises en franchise, il est envisageable de se baser sur les données du réseau pour mieux estimer le BFR.

Les techniques pour maîtriser le BFR

La variation des BFR d’un mois à l’autre peut être significative, en fonction de l’activité de l’entreprise. Certaines sources de revenus sont influencées par des facteurs saisonniers, ce qui peut entraîner des fluctuations importantes. En cas de baisse des ventes, l’entreprise devra mobiliser des fonds supplémentaires pour pallier ce déséquilibre.

Pour maîtriser efficacement le BFR, il est essentiel de surveiller de près la situation financière de son entreprise. Un niveau élevé de stock peut indiquer la nécessité de mettre en place des offres promotionnelles. De plus, il est primordial d’améliorer le processus de recouvrement des créances afin d’optimiser les rentrées d’argent. Par ailleurs, l’entreprise peut chercher à augmenter ses ressources de différentes manières, telles que la cession de matériels non-essentiels, l’augmentation du nombre d’actionnaires ou encore l’apport de nouveaux investisseurs.

Plus de franchises

CENTURY 21 FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

COPPER BRANCH

Restauration rapide, fast food

Apport : 30 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

SPEEDY

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

SILIGOM

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

MDA électroménager

Électroménager

Apport : 50 000€

POINT S

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

Plus de franchises

Actualités
Quatre centres d’entretien passent sous enseigne Point S Entretien Auto

Sous la gestion de Morgan Alcover, les centres d’entretien situés à Domancy (74), Etrembières (74), Scionzier (74) et Saint-Genis-Pouilly (01) ont rejoint le réseau Point S. Ces nouvelles adhésions permettent à ce spécialiste mondial de la mobilité de renforcer sa présence en Auvergne Rhône-Alpes. Adhérer au réseau Point S pour mieux répondre aux attentes des […]

Les enseignes Mousquetaires de bricolage veulent accélérer leur développement en franchise

Les enseignes de bricolage Bricomarché, Bricorama et Brico Cash, adossées au Groupement Les Mousquetaires, souhaitent accélérer leur développement en franchise. Le rachat du réseau Bricorama en 2017 a marqué le début officiel de cette stratégie ambitieuse pour le groupement ! Devenir Mousquetaire et franchisé, c’est possible ! Depuis la fin de 2023, Thierry Cotillard, Président du […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
YVES ROCHER

Marque de cosmétique, soins du visage et maquillage N°1 en France.

Yves Rocher est à la recherche de nouveaux partenaires en franchise et en location-gérance.

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 30 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 2 000€
  • Nombre d'unités total en national : 660
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.