L’avenir des soldes flottants toujours en attente de décision du gouvernement

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / L’avenir des soldes flottants toujours en attente de décision du gouvernement
  • Créé le : 19/04/2013
  • Modifé le : 19/04/2013
Le dispositif des soldes flottants instauré en 2009 qui permettait aux commerçants de faire des soldes pendant deux semaines en dehors des périodes fixes de fin de saison n’en finit pas de faire débat. C’est surtout l’habillement qui monte au créneau sachant que le secteur représente 70% des ventes en période de soldes et qui demande en grande majorité leur suppression.
La table ronde qui devait avoir lieu entre les professionnels et la ministre du commerce fin février a été repoussée à une date ultérieure non encore définie.

Un dispositif qui n’a pas montré son efficacité

Il devait permettre d’accroitre le pouvoir d’achat des consommateurs suite à la flambée des matières premières sur le textile et d’accentuer la concurrence et donc la consommation. Il n’a pas rempli ses objectifs d’après les deux études commanditées par les pouvoir public à l’IFM et au Credoc. Côté client, entre les promotions, les soldes flottants et les soldes fixes, les consommateurs sont perdus et ne savent pas s’ils achètent en solde ou en promotion sachant que les soldes permettent de vendre à perte et donc de pratiquer normalement des prix encore plus bas. Une confusion qui jette le discrédit sur la filière, les clients ne sachant plus quel est le prix normal et ont toujours l’impression d’être trompé.
Côté professionnel, certains l’ont expérimenté une saison puis ont fait machine arrière, d’autres ont purement et simplement décidé de ne pas utiliser ce dispositif pour ne pas gêner leur clientèle habituée à des rythmes promotionnels qui ne peuvent être assimilés à des soldes.

Une remise à plat du système global des réductions

Entre les soldes fixes et flottants, les prix promotionnels, les ventes privés, c’est tout le système de réductions de prix qui mériterait d’être mis à plat et repensé. Les commerçants rognent de plus en plus sur leur marge pour offrir des promotions toute l’année face à la concurrence, les clients se sont peu à peu habitués à n’acheter qu’en prix réduit et cela n’est pas imputable uniquement à la crise mais à une escalade des réductions . Les clients n’achètent plus un produit mais une réduction. Résultat, ils consomment moins et moins cher (effet totalement inverse de ce qui était recherché) et pervertit le système ; des commerçants gonflent leurs prix en début de saison pour pouvoir rapidement faire des réductions..et conserver leur marge, bref rien de très sain.

La balle est maintenant dans le camp des politiques mais qui semble-t-il, n’ont pas mis ce sujet à l’ordre du jour dans les prochains mois. A suivre.

La rédaction vous conseille cet article : La règlementation sur les soldes

Plus de franchises
Franchise ISOCOMBLE ISOCOMBLE

Entretien et rénovation

Apport : 30 000€

Franchise JOTUL JOTUL

Cuisine, bain, placard, cheminées

Apport : 60 000€

Franchise LASER & BEERS LASER & BEERS

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

Franchise Promovacances Promovacances

Transport, voyage, tourisme

Apport : 40 000€

Franchise MONCEAU FLEURS MONCEAU FLEURS

Fleuriste

Apport : 70 000€

Franchise UCAR UCAR

Location de voiture

Apport : 70 000€

Franchise ROADY ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Franchise Mondial Tissus Mondial Tissus

Décoration et linge de maison

Apport : 70 000€

Plus de franchises

Actualités

Le réseau Biocoop, qui affichait une croissance de 15 % avant la crise du covid-19, a enregistré une progression de 30 % de son chiffre d’affaires durant le mois d’avril. Durant la période de confinement, les consommateurs ont particulièrement privilégié les produits bio et les commerces de proximité. Progression des ventes et du panier moyen […]

Enseigne d’agences d’emploi fondée il y a 20 ans, Temporis, qui compte près de 100 agences implantées en France, poursuit aujourd’hui le déploiement de son réseau en ouvrant les portes de deux nouvelles unités nord orléanaises. Une athlète de haut niveaux aux commandes Peu avant l’annonce du confinement, le 5 mars 2020, Temporis, réseau d’agences […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Bastide Le Confort Médical

Vente / location de matériel médical

Apport : 10 000€

CA moyen : 500 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.