La réforme du Droit des contrats : les changements à ne pas manquer

Actualités & Interviews / Actualités des experts / La réforme du Droit des contrats : les changements à ne pas manquer
  • Créé le : 21/07/2016
  • Modifé le : 21/07/2016
L’ordonnance n° 2016-131 du 10 février 2016 portant réforme du droit des contrats, du régime général et de la preuve des obligations a été publiée au Journal officiel le 11 février 2016. Cette ordonnance, ayant pour objet de moderniser et de simplifier le droit commun des contrats, réorganise une partie entière du Code civil.
 
Cette réforme procède à une codification de nombreuses solutions jurisprudentielles. Cependant, des apports notables sont à prendre en considération.
 
Le Code civil dans sa nouvelle version encadrera désormais la phase précontractuelle. A ce titre, les parties devront respecter une véritable obligation générale d’information dans le cadre de leurs négociations ainsi qu’un principe général de bonne foi. Ces dispositions sont d’ordre public et devront être respectées tant en phase précontractuelle que contractuelle. A noter également que les parties seront soumises à une obligation de confidentialité en l’absence de clause spécifique.
 
Des actions dites interrogatoires sont créées par la réforme. Un tiers pourra ainsi demander au bénéficiaire d’un pacte de préférence de confirmer l’existence du pacte et s’il entend en bénéficier. En outre, il sera possible pour une partie de demander à son cocontractant qui pourrait se prévaloir de la nullité du contrat, soit de confirmer le contrat soit d’agir en nullité dans un délai de six mois sous peine de forclusion.
 
L’ordonnance introduit également dans le Code civil la notion de déséquilibre significatif. En effet, dans les contrats dits d’adhésion, toute clause créant un déséquilibre significatif entre les droits et obligations des parties sera réputée non écrite.
 
Dans un souci de clarté, l’ordonnance a regroupé dans une même section les règles en matière d’inexécution. A ce titre, figure désormais dans le Code civil parmi les sanctions, la réduction du prix pour exécution imparfaite. Par ailleurs, il sera également possible de prononcer à ses risques et périls la résolution unilatérale du contrat par simple notification, c’est-à-dire sans recourir au juge.

D’autres éléments significatifs seront à prendre en considération tels que l’abus de dépendance en tant que nouveau vice du consentement, ou bien la renégociation du contrat en cas de changement imprévisible des circonstances.
 
Ces dispositions entreront en vigueur le 1er octobre 2016. Seuls les contrats conclus après cette date seront concernés, les contrats conclus antérieurement restant soumis aux dispositions de la loi ancienne. Cependant, les actions interrogatoires susmentionnées pourront être mises en œuvre pour les contrats conclus avant le 1er octobre 2016.

Nous remercions Fidal pour cet article

Fidal
service Communication
FIDAL Haut-de-France :
Lille
Immeuble Crystal – ZAC Euralille – Romarin
59777 Euralille

Plus de franchises

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

BRICO CASH

Bricolage et jardinage

Apport : 200 000€

BRICOMARCHE

Bricolage et jardinage

Apport : 100 000€

REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

VULCO

Centre auto et Station service

Apport : 70 000€

BASTIDE LE CONFORT MEDICAL

Santé, médical, dentaire

Apport : 70 000€

RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

Plus de franchises

Actualités

Spécialisé dans l’équipement de la maison, BUT revendique une culture entrepreneuriale forte qui le pousse à constamment enrichir son modèle de développement. Cela vise à offrir à tous les profils de candidats l’opportunité d’intégrer le réseau. Tous les profils de candidats ont leur chance avec BUT BUT compte actuellement 346 magasins, dont plus de 130 […]

Intermarché a acquis un total de 294 magasins Casino, qu’il transforme progressivement. Après avoir converti une première vague de 58 points de vente en octobre 2023, 64 autres unités ont vu leur enseigne changer depuis fin mai. Les magasins restants seront transformés entre juin et octobre. Intermarché poursuit la transformation des magasins Casino Après avoir […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.