La loi Doubin s’applique t’elle pour une reconduction de contrat ?

  • Créé le : 22/07/2010
  • Modifé le : 19/02/2020

Extrait d’une contribution de Yves Marot, membre du collège des experts de la fff à propos de l’arrêt de la Cour de cassation du 14 janvier 2003…

Le problème est régulièrement posé de savoir si la loi Doubin est applicable en cas de tacite reconduction. La situation s’est clarifiée avec cet arrêt du 14 janvier 2003 qui casse un arrêt de la Cour d’appel de Montpellier.

Un contrat était conclu pour une durée d’un an et était, chaque année, renouvelé par tacite reconduction.

La société tête de réseau soutenait que la loi Doubin n’était pas applicable en cas de reconduction tacite du contrat du fait qu’il y avait absence de signature d’un nouvel acte.  (La loi Doubin dit que l’obligation d’information est préalable « à la signature de tout contrat ».)

La Cour de cassation répond catégoriquement que » l’existence d’un nouveau contrat () fût-il la reproduction du contrat initial par tacite reconduction » crée à la charge de la société concédante l’obligation d’information résultant de la loi Doubin.

Quelle conclusion peut-on tirer de cet arrêt ?

Monsieur Yves Marot nous propose les pistes suivantes :
– la loi Doubin ayant pour but de contribuer à un engagement en connaissance de cause, il est vain, pour déterminer les conditions d’application, de s’en tenir à une application textuelle de la loi et de son décret ;
– dès lors, peu importe les conditions dans lesquelles les parties poursuivent leurs relations contractuelles ;
– en conséquence, il y a lieu à application de la loi Doubin à chaque mécanisme de poursuite des relations contractuelles ;
– il nous semble conforme à la jurisprudence de la Cour Suprême que chaque nouveau dossier d’information précontractuelle puisse, le cas échéant, s’en tenir aux seuls éléments nouveaux par rapport à la situation et aux conditions qui présidaient à la poursuite précédente. Généralement, cela doit pouvoir dispenser de communiquer des informations relatives par exemple à l’entreprise franchiseur et au contrat. Par contre, les informations relatives à l’état du réseau doivent en général faire l’objet d’une actualisation.

Synthèse par Jean Samper d’une contribution de Yves Marot
Membre du collège des experts de la FFF
Maître de Conférences associé à l’Université de Bourgogne
Publié avec l’aimable autorisation de l’auteur
 

Pour en savoir plus :

1) La loi Doubin en video

2) Les textes de La loi Doubin et le décret

3) Les articles sur la loi Doubin   et  les articles sur le DIP, document d’information précontractuel

Plus de franchises

AQUILUS PISCINES ET SPAS

Piscine, Spa, Hammam

Apport : 50 000€

DIETPLUS

Institut de beauté, esthétique

Apport : 5 000€

SILIGOM

Centre auto et Station service

Apport : 30 000€

CAMILLE ALBANE

Coiffure

Apport : 40 000€

YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

RAPID PARE-BRISE

Centre auto et Station service

Apport : 15 000€

REPAR’STORES

Fenêtre, menuiserie, store

Apport : 5 000€

FLOWER CAMPINGS

Camping

Apport : 500 000€

Plus de franchises

Actualités
Interview de Julien, franchisé X’pert Impact de Marignane

Julien, anciennement responsable commercial dans le secteur des services industriels, vendait des solutions d’informatique industrielle avant de rejoindre le réseau X’pert Impact. Attiré par sa passion pour l’automobile et l’entrepreneuriat, il a décidé de faire confiance à l’enseigne spécialisée dans le débosselage sans peinture et la rénovation intérieure B2B. Des solutions d’informatique industrielle à l’automobile […]

HOMEBOX continue de renforcer son maillage territorial en inaugurant 3 nouveaux centres : un site de 520 m² à Corte, un autre de 450 m² à Ajaccio, et enfin un troisième de 780 m² situé au cœur du 11ème arrondissement de Paris. Un 4ème centre en Corse Le nouveau centre franchisé HOMEBOX à Corte représente […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.