La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une large clientèle et à développer leur réseau. 

Le services à la personne créent de l'emploi et font faire des économies à la société tout en améliorant notre vie => l'état booste le secteur

La réduction d’impôt porte sur la totalité des montants facturés et réglés au titre de services à la personne dans la limite de 12 000 € par an des dépenses engagées, soit  6 000 € d'économies. Ce plafond atteint 7 500 € pour les ménages avec enfants et les personnes invalides ou ayant à charge un enfant ou une personne invalide.

Le crédit d’impôt désigne, quant à lui, une créance sur le Trésor public. Son plafond et ses majorations sont identiques à ceux de la réduction d’impôt. Toutefois, et contrairement à la réduction d’impôt, le crédit d’impôt profite également aux foyers non-imposables et à ceux dont le montant de l'impôt est inférieur au crédit d’impôt auquel ils ont droit. Ainsi, si un ménage non-imposable a engagé un montant de 1000 €  au titre de services à la personne, le Trésor Public lui ressuiera la moitié de cette somme, soit 500 €.

Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, il suffit d’inscrire la somme engagée dans la déclaration de revenus et joindre l’attestation fiscale annuelle transmise la ou les enseignes de services à la personne.

Ces avantages permettent aux familles d’accéder plus facilement aux services à la personne. Ils permettent également aux acteurs du secteur, dont le réseau de la franchise Age d’Or Service spécialisée dans les services aux personnes âgées et/ou handicapées et celui de la franchise Atout Ménage, spécialisé dans les services de ménage, de cibler une large clientèle, de prospérer et de proposer des conditions de travail intéressantes à leurs intervenants. Un cercle vertueux qui profite autant aux clients qu’aux entreprises et à leurs salariés !

Articles similaires

Quid de la Loi travail après le décret d’application ?

par acf - 6 jours

Le projet de loi avait provoqué une mobilisation des professionnels de la franchise qui lui reprochaient d’aller à l’encontre du principe d’indépendance entre franchiseur et franchisé en créant un lien entre salariés des franchisés et le franchiseur.

La gérance-mandat, Késaco ?

par HK - 3 mois

A mi-chemin entre l’entrepreneur totalement indépendant et le salarié tenu de respecter les consignes imposés par son employeur, le gérant-mandataire jouit d’une certaine liberté dans le cadre du contrat conclu avec son mandant. Mais surtout, il e...

Publication du décret relatif à l’instance de dialogue social

par HK - 4 mois

Le décret d’application de la loi travail relatif aux modalités de l’instance de dialogue social vient de paraître. Rappelons que l’instance en question fait partie des dispositions de la loi El Khomri et qu’elle porte sur la représentation du per...

Informations clés

  • Crée le: 01/06/17 19:25

Les franchises qui recrutent