La déduction fiscale, levier de croissance des franchises de services à la personne

Avantages fiscaux et crédit d’impôt permettent aux particuliers de faire appel aux entreprises de services de ménage, à celles facilitant le maintien à domicile des personnes âgées, etc. Les franchises du secteur parviennent ainsi à cibler une large clientèle et à développer leur réseau. 

Le services à la personne créent de l'emploi et font faire des économies à la société tout en améliorant notre vie => l'état booste le secteur

La réduction d’impôt porte sur la totalité des montants facturés et réglés au titre de services à la personne dans la limite de 12 000 € par an des dépenses engagées, soit  6 000 € d'économies. Ce plafond atteint 7 500 € pour les ménages avec enfants et les personnes invalides ou ayant à charge un enfant ou une personne invalide.

Le crédit d’impôt désigne, quant à lui, une créance sur le Trésor public. Son plafond et ses majorations sont identiques à ceux de la réduction d’impôt. Toutefois, et contrairement à la réduction d’impôt, le crédit d’impôt profite également aux foyers non-imposables et à ceux dont le montant de l'impôt est inférieur au crédit d’impôt auquel ils ont droit. Ainsi, si un ménage non-imposable a engagé un montant de 1000 €  au titre de services à la personne, le Trésor Public lui ressuiera la moitié de cette somme, soit 500 €.

Pour bénéficier de ces avantages fiscaux, il suffit d’inscrire la somme engagée dans la déclaration de revenus et joindre l’attestation fiscale annuelle transmise la ou les enseignes de services à la personne.

Ces avantages permettent aux familles d’accéder plus facilement aux services à la personne. Ils permettent également aux acteurs du secteur, dont le réseau de la franchise Age d’Or Service spécialisée dans les services aux personnes âgées et/ou handicapées et celui de la franchise Atout Ménage, spécialisé dans les services de ménage, de cibler une large clientèle, de prospérer et de proposer des conditions de travail intéressantes à leurs intervenants. Un cercle vertueux qui profite autant aux clients qu’aux entreprises et à leurs salariés !

Articles similaires

Les réseaux de franchise libres de ne pas mettre en place une instance de dialogue social...

par MA - 10 jours

Le mardi 6 février dernier, les députés ont examiné le projet de loi de ratification des ordonnances réformant le Code du travail. Il a été décidé de supprimer la disposition obligeant les réseaux de franchise employant plus de 300 salariés à mett...

Le transfert de clientèle du franchiseur au franchisé éteint la clause de non-concurrence

par Francis Lefebvre - 19 jours

Lorsque, par avenant au contrat de franchise, le franchiseur transfère la clientèle locale à son franchisé, il ne peut plus ensuite invoquer contre celui-ci la clause de non-concurrence qui est incompatible avec ce transfert.

La Tunisie N°1 africain pour l'environnement entrepreneurial !

par ST - un mois

Selon le Global Entrepreneurship Index 2018, la Tunisie est le premier pays africain en matière de qualité de l’environnement entrepreneurial, révèle l’Indice global de l'entrepreneuriat (GEI). Cet indice particulièrement intéressant pour la franc...

Informations clés

  • Crée le: 01/06/17 19:25

Les franchises qui recrutent