La conception d’un projet

Actualités & Interviews / Actualités de la franchise / La conception d’un projet
  • Créé le : 04/12/2012
  • Modifé le : 04/12/2012
Trouver le concept original est le point de départ de l’aventure qui mènera à la création d’un réseau de franchise. Un entrepreneur qui pense détenir une idée originale doit aussi savoir que sans un savoir-faire éprouvé, il ne peut pas aller loin. Tous les concepts commerciaux ne sont pas franchisables. Le concept doit obligatoirement passer par une phase de test à travers une ou plusieurs unités pilotes qui sont les seuls moyens de prouver la capacité du concept à réussir dans plusieurs endroits, la validité du savoir-faire, sa duplicabilité et la qualité d’animation du franchiseur. 

Le concepteur pourra perfectionner sa stratégie et apporter les ajustements nécessaires à son concept. Les résultats qui en déboucheront doivent être analysés minutieusement. Ainsi le futur franchiseur pourra les consigner dans une « bible » qui servira plus tard de manuel opératoire aux futurs franchisés. 

Les étapes indispensables à la conception du projet

Lors de ce test grandeur nature, le concepteur va évaluer la rentabilité de son concept. Il est évident, qu’outre l’avantage concurrentiel offert à ses futurs franchisés, la rentabilité est le premier gage de réussite du projet. On voit mal un entrepreneur raisonnable devenir franchisé s’il n’a pas la preuve que les premières unités sont rentables !

Les moyens financiers dont doit disposer le futur franchiseur pour démarrer l’exploitation de son projet sont d’une importance capitale. Il ne faut jamais sous-estimer l’importance des apports financiers pour maximiser les chances de réussite du futur réseau de franchise. La mise en place de stratégies, le recrutement, le marketing, le conseil etc. – des éléments indispensables pour lancer le projet – demandent un investissement considérable.

Le concept testé, la rentabilité prouvée et les moyens financiers nécessaires évalués, le futur franchiseur passera alors à l’étape juridique du projet. En premier lieu, il s’agira de créer une société commerciale représentant le franchiseur et si possible, distincte de la société exploitant les pilotes pour des raisons de sécurité. Ensuite, le contrat de franchise sera rédigé et accompagné du document d’information précontractuelle.

D’autres contrats (contrat de référencement des fournisseurs, conditions générales de vente) seront parfois rédigés par la suite pour assurer le bon fonctionnement du réseau.

La dernière étape demeure le recrutement des franchisés. Le franchiseur peut s’inspirer de l’expérience de l’unité pilote puisque. Lors de cette épreuve, il a pu mettre à l’épreuve un ou plusieurs « franchisés pilotes ». Il peut ainsi déterminer le meilleur profil pour ses éventuels franchisés. Une bonne campagne de communication peut l’aider à attirer des candidats aux profils forts intéressants. 

Mais avant cette dernière étape il faut mettre en place la structure de formation, d’assistance et d’animation du réseau. Il ne faut pas attendre que des franchisés rejoignent le réseau pour le faire car c’est une des principales causes d’échec.

Un entrepreneur avisé et désireux de s’engager dans un réseau de franchise doit impérativement respecter ces étapes. Il ne doit pas hésiter de s’entourer d’experts en franchise pour garantir au maximum la réussite de son projet.

Plus de franchises

MIDAS

Centre auto et Station service

Apport : 60 000€

YVES THURIES – Chocolatier récoltant

Glace, Chocolat, confiserie

Apport : 50 000€

GROUPEMENT LES MOUSQUETAIRES

Supermarché et Supérette

Apport : 65 000€

LAFORET FRANCE

Agence immobilière

Apport : 50 000€

INTERMARCHE

Supermarché et Supérette

Apport : 300 000€

COLUMBUS CAFÉ & CO

Café et bar spécialisé

Apport : 80 000€

BASTIDE LE CONFORT MEDICAL

Santé, médical, dentaire

Apport : 70 000€

ROADY

Centre auto et Station service

Apport : 75 000€

Plus de franchises

Actualités
Un couple de franchisés ouvre son restaurant Basilic & Co à Challans

La franchise Basilic & Co a récemment inauguré un nouveau restaurant dans le Pays de la Loire, à Challans. Ce 73ème établissement de l’enseigne est géré par un couple de nouveaux franchisés, Mickaël Lambert et Laure Vrignaud. Et de 73 restaurants pour la franchise Basilic & Co ! Mickaël Lambert, 42 ans, possède une riche expérience […]

Que s’est-il récemment passé chez Pizza Cosy ?

Le 29 mai dernier, le réseau Pizza Cosy a inauguré son 71ème restaurant à Angoulême, renforçant ainsi sa présence dans l’Ouest de la France. Par ailleurs, l’enseigne a annoncé le vainqueur de son concours « Meilleur Pizzaïolo Pizza Cosy 2024 » : Mike Thouseau, franchisé de l’unité de Nîmes. Une 71ème ouverture pour le réseau ! Pizza Cosy […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation
ISOFRANCE Fenêtres & Énergies

2 domaines d’expertise : les menuiseries et les solutions de chauffage.

Un concept original et fort ; Un savoir-faire éprouvé ; Des conditions d'accès uniques avec rentabilité rapide

En savoir plus maintenant
En quelques chiffres
  • Apport : 25 000€
  • CA moyen : 900 000€
  • Droit d'entrée : 20 000€
  • Nombre d'unités total en national : 28
En savoir plus maintenant
×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.