Interview Jacques Ley, Responsable du développement de la franchise dietplus en Belgique

Actualités & Interviews / Interviews des réseaux / Interview Jacques Ley, Responsable du développement de la franchise dietplus en Belgique
  • Créé le : 26/05/2017
  • Modifé le : 26/05/2017

La franchise dietplus, spécialiste français du rééquilibrage alimentaire, vient d’ouvrir son 1er centre en Belgique. Responsable du développement de l’enseigne dans le pays, Jacques Ley présente les points forts d’un concept accessible au plus grand nombre.

Jacques Ley, Responsable du développement dietplus en Belgique

Jean Samper/ ACF : Quand et comment est né dietplus ?

Jacques Ley : « La franchise dietplus a été créé par trois associés, Marko Paric, Marc Langohr-Delegher et Philippe Langohr qui possédaient une longue expérience dans la commercialisation de produits diététiques. Pour répondre à la problématique du surpoids, ils ont constaté que les produits ne suffisent pas : les clients doivent modifier leurs habitudes alimentaires en profondeur. La clé d’une minceur durable, c’est le soutien, l’encadrement, l’accompagnement par un professionnel. D’où l’idée du coach dietplus. Les premiers centres ont ouvert en France en 2010 et le concept a été ouvert à la franchise l’année suivante. »

Jean Samper/ ACF : Comment définissez-vous votre concept ?

Jacques Ley : « Nous proposons à nos clients une méthode unique de perte de poids. Basée sur le coaching, celle-ci n’entraîne ni contraintes, ni frustrations. Le bilan nutritionnel offert et le suivi hebdomadaire personnalisé, associés à des compléments alimentaires naturels et exclusifs, permettent d’obtenir des résultats durables. 

En perdant du poids, nos clients améliorent leur bien-être, leur apparence, leur santé, leur vie en société… C’est pour cela que coach dietplus est un métier réellement passionnant : nous changeons la vie des gens ! »

Jean Samper/ ACF : En quoi la franchise dietplus se démarque-t-elle autant pour les clients que pour les franchisés ?

Jacques Ley : « Pour les clients, la méthode que nous proposons est un rééquilibrage alimentaire. Rien à voir avec un régime classique, contraignant, frustrant et qui, au final, se solde presque toujours par une reprise de poids ! L’autre point fort, c’est l’accompagnement à long terme par le coach dietplus : une fois l’objectif de perte de poids atteint, le client bénéficie d’une phase de stabilisation, puis d’une phase d’entretien. Ainsi, il maintient ses nouvelles habitudes alimentaires.
Pour ce qui est des franchisés, notre modèle offre de multiples avantages. Grâce à notre formation et à nos très nombreux outils pratiques, ils n’ont pas besoin d’être diplômés ou d’avoir une expérience particulière en diététique. Ils peuvent compter à tout moment sur notre soutien, que  ce soit avant, pendant ou après l’ouverture de leur centre.

Ouvrir un centre dietplus demande un investissement de 50 000 €, dont 5 à 10 000 € d’apport personnel. Par la suite, le franchisé ne verse ni redevance, ni royalties. »

Jean Samper/ ACF : Comment envisagez-vous le futur ?

Jacques Ley : « Avec optimisme ! La réussite de dietplus en France, où le réseau compte plus de 150 centres et a réalisé plus de 11 millions d’euros de chiffre d’affaires l’an dernier, tout en continuant de se développer, est très encourageante. Pouvant nous appuyer sur ce succès, nous sommes donc confiants dans celui de dietplus en Belgique ! »

Actualités de DIETPLUS

En septembre, le réseau dietplus a renforcé son maillage grâce à l’ouverture de 2 nouveaux centres de rééquilibrage alimentaire : l’un à Dieppe et l’autre à Gérardmer. Ces unités sont respectivement gérées par les franchisées Carole Casini et Annick Trithardt. Deux franchisées satisfaites de l’accompagnement de leur enseigne Carole Casini était commerciale en agro-alimentaire avant […]

Dietplus, le spécialiste de l’amincissement et du rééquilibrage alimentaire, poursuit sa dynamique de développement via l’ouverture de nouveaux centres. L’enseigne offre aux porteurs de projets les meilleures chances de réussite grâce à son concept simple, accessible et solide. La minceur, ce secteur qui résiste à la crise ! La crise sanitaire, les confinements successifs, le […]

Plus d'actualités

Fermer le menu
×
Notre recommandation pour vous :
Logo Roady
Roady

Acteur incontournable de la réparation automobile

Apport : 75 000€

CA moyen : 1 650 000€

Candidater maintenant

×
Recevez chaque semaine la newsletter
Infos sur les réseaux qui recrutent, guides pratiques,
conseils pour réussir …
En vous abonnant, vous acceptez que nous puissions traiter vos informations conformément à notre politique de confidentialité.